Review : « Batman et les Tortues Ninja » débarque en France!

couverture-batman-et-les-tortues-ninja-2017-urban-comics-tortues-ninja-turtles-tmntOn ne le présente plus, Batman / TMNT avait connu un franc succès aux États-Unis et nous espérions un jour pouvoir le voir débarquer en France, étant donné que ce n’était pas IDW Publishing mais bien DC Comics qui l’avait édité. Exit Soleil US Comics, qui avait publié les seize premières aventures des Tortues Ninja entre 2012 et 2013, c’est donc Urban Comics qui publie le crossover. L’information de sa sortie en France nous était parvenue le 25 septembre 2016 et le prix et la qualité annoncée étaient plus que surprenant. Alors, Batman et les Tortues Ninja, ça vaut le coup ? La réponse dans cette review !

Le comic sort officiellement vendredi 10 février (annoncé initialement pour le 6 janvier). Nous n’avions plus eu de comics Tortues Ninja en France depuis l’arrêt des publications par Soleil en 2013. Bon d’accord, je suis mauvaise langue, il y a bien l’adaptation des Animated Adventures. Mais le comic à succès d’IDW est passé malheureusement à la trappe.

Le premier détail qui attire le client est son prix, extrêmement attractif. Le site d’Urban l’annonçait depuis le début à 10€ pour 168 pages et c’est effectivement à ce prix ridicule qu’il est vendu! Aux États-Unis, ce crossover se composait de six numéros sortis entre décembre 2015 et mai 2016, à 4$ l’unité. On fait déjà de sacrée économies à ce niveau ! La couverture, en carton semi-rigide conserve les codes d’Urban, principalement au niveau de la tranche. Ce n’est pas par ce que le Dark Knight partage son aventure, que ce livre dénaturera la collection d’un fan de DC Comics. Le titre a été adapté au public français, excluant le titre américain TMNT en faveur des « Tortues Ninja ». Par ailleurs, un sous-titre a été ajouté, « Amère pizza ».
La couverture est l’une des covers alternatives du premier numéro, dessinée par Tyler Kirkham. On aurait pu regretter de ne pas avoir droit aux magnifiques dessins de Freddie Williams pour illustrer cette aventure, mais… Cela ne rend cette sortie que plus unique pour nous ! Le choix a certainement été tourné vers quelque chose de plus dynamique et coloré, le livre étant publié dans la catégorie Urban Kids, « le meilleur du comics pour les petits et grands ». Cela explique également certainement son prix.
Enfin, nous pouvons noter que ce comic est légèrement plus petit (en format) que la version américaine. Il l’est d’autant plus par rapport au comic des Tortues Ninja de Soleil.

batman-et-les-tortues-ninja-2017-urban-comics-tortues-ninja-turtles-tmnt

Lorsque nous ouvrons ce livre, d’autres détails extrêmement plaisants ne peuvent que nous rassurer sur cet achat. Il n’est pas juste question d’une compilation des six numéros dans leur totalité. Urban a réellement été aux petits oignons avec ses fans. Je n’ai malheureusement pas de recul pour comparer cet ouvrage avec les autres comics publiés sous cet éditeur, mais en tant que néophyte dans le domaine, je m’en réjouis, sincèrement ! Le comic est composé de six chapitres, respectant rigoureusement la publication américaine des six numéros. Si vous n’avez pas encore parcouru brièvement les pages du livre avant d’en attaquer le sommaire, celui-ci confirmera votre première impression, lorsqu’il était arrivé entre vos mains. Il n’y a pas que l’histoire là-dedans ! Le soin de la présentation, des pages bonus en veux-tu en voilà… Jamais je n’aurais cru que pour 10€, nous aurions droit à une telle attention.

batman-et-les-tortues-ninja-2017-urban-comics-tortues-ninja-turtles-tmnt_2En effet, ce livre se compose d’une introduction, situant le contexte de la création de ce crossover (que l’on pouvait déjà lire sur le site d’Urban il y a quelques jours), l’histoire divisée en six chapitres. Les dernières pages sont réservées à une galerie des différentes couvertures qui avaient été réalisées pour les comics lors de leur parution aux États-Unis, comme l’avait fait Soleil à l’époque où ils avaient édités les quatre comics. Mais ce n’est pas tout ! chaque chapitre est précédé de la fiche d’identité d’un personnage de l’histoire (Batman, les quatre tortues, Casey Jones, Ra’s Al Ghul et Splinter). Ces fiches d’identités tiennent sur une page, avec une illustration du personnage, son nom, ses armes, ses capacités, sa biographie et quelques infos bonus. Bref, vous ne connaissez pas l’un des deux univers ? Vous n’avez plus d’excuses à présent !
Un détail intéressant, les bios des personnages de l’univers des TMNT correspondent à l’histoire des personnages d’IDW Publishing. Elles reviennent sur l’exécution de Splinter et de ses fils par Shredder puis leur réincarnation en animaux de laboratoire notamment. Or pour rappel, Bobby Curnow (éditeur chez IDW) avait tenu à préciser que cette aventure ne se plaçait pas dans la continuité de leur univers. Ce choix est malgré tout fait pour ne pas perdre les lecteurs attachés aux nouvelles origines des tortues et de leurs amis.

Le comic commence par une introduction d’une page sur les univers des TMNT et Batman afin de resituer ses lecteurs dans le contexte de création principalement des Tortues Ninja. Si ce résumé joue beaucoup sur la nostalgie des lecteurs, principalement en parlant du dessin-animé de 1987 et de produits dérivés comme le Blimp, on peut noter hélas une première erreur. Urban associe les figurines à la marque Bandai, qui n’était que le distributeur des figurines en Europe. Pour rappel, c’était bien Playmates Toys qui fabriquait les jouets déjà à cette époque. Par ailleurs, ils attribuent les dessins du premier comic (sorti en 1984) à Kevin Eastman, et le scénario à Peter Laird. En réalité, le duo avait travaillé tant sur les dessins que le scénario ensemble, sans se répartir les tâches de manière aussi drastique. Ce ne sont que deux petits détails qui ne sont finalement pas d’une grande importance.

Couverture Williams II Batman TMNT #6 2 IDW DC Comics Tortues Ninja TurtlesAttaquons le vif du sujet ! Chaque chapitre est introduit par une double page. La page de gauche montre l’illustration principale du numéro relatif en version américaine. Ce sont donc les petits bijoux de Freddie Williams qui sont présentés. La page de droite, sur fond vert, reprend le titre Batman et les Tortues Ninja et présente chaque chapitre par un petit encart muni d’un titre, plus ou moins proche du titre original. On regrettera peut-être la traduction du titre du cinquième numéro, qui à l’origine était une référence aux mots Teenage – Mutant – Ninja – Turtles, adapté dans ce contexte en Beasty – Mutant – Arkham – Inmate et traduit par « Journée portes ouvertes au zoo d’Arkham ».

Avant de commencer le chapitre, nous avons encore une page destiné à la biographie d’un personnage. Chaque numéro est restitué dans sa totalité. La traduction semble correcte, malgré certaines phrases qui diffèrent légèrement – le problème récurrent du passage de l’anglais au français. Nous ne reviendrons pas sur le contenu des aventures, qui sont résumés et détaillés sur le Tortuepédia. Vous pouvez les consulter sur les liens suivants:


En conclusions, nous avons ici un très très beau livre qui n’a couté que 10€. C’est le retour des Tortues Ninja en comics en France ! Sincèrement, à ce prix je n’attendais strictement rien de plus de ce comic en dehors de la traduction et sa disposition au public français. Et finalement, nous avons le droit à beaucoup plus. Encore une fois, je ne connais pas les autres produits publiés par Urban Comics, et peut-être qu’il s’agit d’une norme chez eux. Pour moi, qui suis néophyte en ce domaine, c’est un très beau produit et une attention toute particulière qui est donnée tant aux fans de Batman qu’à ceux des Tortues Ninja. Nous sommes très loin de ce que Soleil avait fait il y a quatre ans avec ses comics, se limitant au strict minimum des quatre numéros et des variant covers pour 16€. Par ailleurs je n’ai pas eu l’opportunité non plus de voir ce que contenait le trade paperback américain de ce comic, peut-être que nous retrouvons finalement tous ces petits détails supplémentaires, voire plus. Mais franchement, pour 10€, qui s’en priverait ? S’ils s’agissait d’un must have lorsque ces comics étaient sortis aux États-Unis, le voir dans les rayons de nos librairies le rend encore plus précieux à mes yeux. Si Urban Comics ne sortira certainement pas d’autres comics des Tortues Ninja (hélas…) puisque c’est Soleil qui en a les droit sous les publications d’IDW Publishing, nous avons tout intérêt à valoriser ce trésor et prouver que les Tortues ont encore beaucoup d’aventures à vivre chez nous !

Pour rappel, Batman et les Tortues Ninja sort vendredi 10 février dans toutes les bonnes librairies de France pour 10€ seulement. Bonne lecture et Cowabunga !!

Et pour ne manquer aucune de nos infos’, rendez-vous sur nos réseaux sociaux :
Facebook : Tortues Ninja France
Twitter @TortuesNinja_FR

Publicités

9 réflexions sur “Review : « Batman et les Tortues Ninja » débarque en France!

  1. Selon certaines rumeurs DC devrait dévoiler le volume 2 du crossover entre Batman et les tortues ninja lors du New York Comic Con le mois prochain. Pas plus d’info ni de confirmation pour l’instant…

      • En fait cela vient d’un bug du site previewsworld qui a dévoilé trop tôt les sollicitations de DC pour le mois de décembre 2017 et qui montrait les deux premiers numéros du second crossover. Le site a corrigé le bug mais l’info a eu le temps de fuiter.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s