Comic Con de Bruxelles : Interview exclusive avec Kevin Eastman!

Troisième et dernière partie de notre escapade au Comic Con de Bruxelles, samedi 25 février 2017. A présent, concentrons-nous sur l’interview exclusive que Kevin Eastman, co-créateur des Tortues Ninja, nous a concédée !

 

comic-con-bruxelles-kevin-eastman-tortues-ninja-turtles-tmnt_3Nous ne sommes pas à San Diego ou à New York, mais bien à Bruxelles ! Comment rater la venue de Kevin Eastman, co-créateur des Tortues Ninja ? Dès 11h il avait rendez-vous avec le présentateur du salon pour un petit jeu de questions-réponses (retranscription à retrouver par ici). Présent une bonne dizaine de minutes avant, j’en ai profité pour lui demander s’il pourrait au cours de la journée réaliser une petite interview pour Tortues Ninja France. Et à ma grande surprise, il dit oui immédiatement. Il aurait certainement un petit peu de temps après la session de photoshoot vers 15h30.

Les questions auxquelles il avait répondues plus tôt dans la journée étaient en somme très basiques. Le pauvre devait certainement y répondre des dizaines de fois chaque année sur les différentes conventions où il se rendait, et à peu près n’importe quel livre sur le thème pouvait y répondre. Il nous fallait du neuf ! C’était l’occasion pour moi d’approfondir quelques détails sur l’histoire des Tortues Ninja et principalement quelques points que l’on peut retrouver dans le livre Toute l’histoire des Tortues Ninja, qui est sorti en 2014 afin d’enrichir le Tortuepédia. Tout y passe !
kevin-eastman-2016-threezero-tortues-ninja-turtles-tmntAvant de commencer cette interview, je voudrais dire quelques mots sur Kevin Eastman. Je ne m’attendais sincèrement à rien de sa part en venant sur ce salon. Ayant préparé quelques questions sans trop y croire, je n’étais même pas sûr qu’il accepte d’y répondre au vu de son emploi du temps. Rien ne l’obligeait à faire cette interview et ça a réellement été le moment le plus important de la journée à mes yeux, bien plus que la séance de dédicaces ou le photoshooting. Lorsqu’il a accepté de m’accorder de son temps pour répondre à mes questions, je me demandais s’il ne bluffait pas pour rassasier un fan parmi tant d’autres espérant ne plus me revoir d’ici là au vu du monde qui se trouvait dans le salon. Et réellement non. À chaque occasion où l’on se croisait, il me rappelait qu’on avait cette interview à faire. Les réponses qu’il m’a données sont vraiment développées et pas juste limitées au strict minimum. Certaines fois il répondait même à des questions que je n’avais pas encore posées, c’est pour dire ! Non vraiment, si un jour vous avez l’opportunité de le rencontrer, c’est une personne formidable et je lui suis extrêmement reconnaissant de m’avoir accordé de son temps malgré la course folle d’un salon qui recevait des milliers de visiteurs et un planning chargé.


couverture-kevin-eastman-peter-laird-comic-1984-tortues-ninja-turtles-tmnt_1Tortues Ninja France : Le comic des Tortues Ninja a été créé en novembre 1983. Vous souvenez-vous quand? Plutôt vers le début, la fin ou le milieu du mois?
(Pour approfondir le sujet)

Kevin Eastman : Je dirais vers le milieu du mois de novembre. Nous avons eu cette idée à travers Bruce Lee en Tortues Ninja. Vous savez, un artiste martial avec ses gestes rapides en opposition avec la lenteur d’une tortue. Je l’avais dessinée [la première tortue] comme une blague qui a fait rire Peter. Il a ri et a également dessiné quatre tortues avec leurs différentes armes et nous les avons appelé Ninja Turtles avant de les rebaptiser Teenage Mutant Ninja Turtles. Et nous avons ri et ri en nous disant que c’était la chose la plus drôle qui existe. Le lendemain, nous allions les jeter et on s’est dit que ce serait la meilleure vente qu’on n’ait jamais vu. On devrait en faire un comic book qui raconte l’origine des Teenage Mutant Ninja Turtles. Nous avons commencé en décembre 1983 et terminé le comic en avril 1984.

TNF : Pourquoi quatre tortues ? Pourquoi pas trois, ou cinq, ou plus … ?

KE : Je crois que c’était presque naturel. On adore les équipes de super-héros comme les Avengers, où ils sont nombreux, les X-Men, où ils sont nombreux, les Fantastic Four, où ils sont quatre et chacun avait une personnalité distincte. Nous avons pensé qu’avec quatre [personnages] nous pourrions raconter une histoire intéressante. On n’aurait pas à introduire trop de personnages dans l’histoire. Ce serait assez pour faire une chouette petite famille, leur fraternité et garder de la simplicité qu’on n’aurait pas si nous avions dû dessiner neuf Tortues Ninja.

TNF : Vous avez pris la décision de faire un second numéro tout de suite après avoir constaté les bonnes ventes du premier ? Quand avez-vous élaboré le script du second numéro et quand avez-vous commencé à le dessiner ?
(Pour approfondir le sujet)

comic-tmnt-2-mirage-publishing-tortues-ninja-turtles-tmntKE : Le premier numéro est sorti en mai 1984 au cours d’un très petit Comic Con dans le New Hampshire. À ce moment, nous ne gagnions pas assez d’argent pour vivre de nos dessins. J’étais cuisinier dans un restaurant. Nous nous trouvions en Nouvelle Angleterre et en juin, juillet, août c’est une torture. Je cuisinais en été du homard et du poisson. Le comic était épuisé en boutiques et les fans commençaient à demander « hey, les gars quand allez-vous commencer à faire le second numéro ? ». Et nous disions « Euh… on n’a jamais commencé ». Le premier numéro sortit, on n’imaginait jamais avoir la chance de faire un second numéro. Vers la fin [de l’année], en septembre, Peter a commencé a beaucoup en parler, quelles histoires, quelles idées. Nous avons dû commencer à dessiner ce second numéro en octobre. TNF : officiellement, le second numéro est pourtant sorti en octobre. Oui. Aux États-Unis, nous avons un système de sollicitation, de distribution où vous déclarez au distributeur que vous allez sortir un numéro et ça va mettre trois mois pour sortir chez les vendeurs de comics. Ensuite ils estiment ainsi le nombre de copies chez chaque fournisseur […]. C’est un processus qui met trois mois. Donc en octobre nous avons déclaré que nous sortirions le numéro. Octobre, novembre, décembre et en janvier nous étions prêts. Il a été publié en réalité en janvier 1985. Nous avons sollicité les fournisseurs puis avons commencé à dessiner le numéro. Nous avons passé octobre… la fin de d’octobre, tout novembre, tout décembre à le dessiner et en janvier il est sorti.

TNF : J’ai entendu de nombreuses rumeurs sur des projets films des Tortues Ninja avant que Mark Freedman ne vienne, en août 1986. Pouvez-vous nous en parler plus ?
(Pour approfondir le sujet)

Tournage Film 1990 Tortues Ninja TMNTKE : Durant la période où nous avions été contactés pour vendre des jouets, faire le dessin-animé des tortues, des personnes nous ont contactées pour faire un film. Mais nous ne trouvions pas leurs idées très bonnes. Pour nous, ce n’était pas le moment. Le comic commençait à vendre bien plus de copies. Et nous étions juste heureux de dessiner des comics. Nous ne l’avons jamais imaginé comme un film, nous ne l’avons jamais imaginé comme un dessin-animé. Nous n’avions vendu que des comics, nous leur disions donc juste « non merci… Non merci… ». On n’a jamais vraiment développé cette idée.
Et un jour, vers… Certainement la fin de 1986… Mark Freedman, notre agent… Il est devenu notre agent, a pris contact pour faire un dessin-animé génial et des jouets. Nous avons travaillé avec eux durant la fin de 1986 et tout 1987 et à la fin de décembre 1987 nous avons sorti les cinq premiers épisodes du dessin-animé. En juin 1988 les premiers jouets sont sortis. Nous avions besoin de savoir si les ventes étaient bonnes ou non. Puis ça a commencé à très bien se vendre. Et à la fin de 88, c’était le début [des grosses ventes] pour les enfants. Et peu de temps après, vers la fin de 1989 nous avons commencé à faire un film [de juillet à septembre 1989], c’était avec Golden Harvest et New Line. C’était la seule fois où il y a eu une offre sérieuse. TNF : Les autres n’avaient donc rien de sérieux ? Non. Certains disaient « Hey, si je vous donne 1000 dollars vous me laissez les droits pour faire un film ? » on leur répondait « non, non, non… ».

kevin-eastman-next-mutation-1997-tortues-ninja-turtles-tmntTNF : Malheureusement, nous avons très peu d’informations sur la série The next mutation (La nouvelle génération VF). Et je sais que vous avez apprécié cette série. Pouvez-vous nous parler un petit peu de ce qui était prévu pour la saison 2, annulée ? Par exemple, nous savons que Splinter aurait dû être tué…

KE : C’était très intéressant à développer à cette époque car le dessin-animé original n’était plus diffusé. La CBS ne diffusait plus de dessin-animé. Nous avons eu le contact avec Saban… Haim Saban, qui faisait les Power Rangers pour faire les tortues. Ils ont commencé par nous dire « Ok, mais nous voudrions changer un petit peu ce à quoi elles ressemblent. Nous voudrions ajouter une tortue femelle ». Il y a beaucoup de choses qu’ils ont voulu faire et ça allait être trop cher. Et ils ont voulus mettre Splinter sur un plan astral avec des histoires métaphysiques autour du personnage. On s’est dit que c’était peut-être le moment de faire des changements dans les Tortues, mais qu’il fallait que ce soit aussi bon qu’on le pouvait. Les audiences étaient bonnes, mais les fans… les fans originaux n’ont pas vraiment accrochés. C’est pourquoi il n’y a eu qu’une saison et nous l’avons annulée [la série].

tmnt4art20TNF : Et à propos du quatrième film, avec Kirby. Vous avez des informations ?

KE : Nous avons travaillé sur le quatrième film avec pour base une cinquième tortue du nom de Kirby. Nous l’avons développé avec New Line, qui avait fait les films précédents. Et nous avions ce magnifique script. Et c’était à peu près à la même époque où Saban et Fox Kids sont venus nous dire « Hey, nous voulons faire une série en live action », et nous leur avons parlé du développement de cette idée d’une cinquième tortue. Ils nous ont répondus « on adore cette idée d’une cinquième tortue », mais au lieu d’être un garçon du nom de Kirby, ce serait une femelle tortue du nom de Venus pour attirer les filles. Le script était terminé mais il n’a jamais été concrétisé et c’est devenu la série télévisée en live action.

TNF : pouvez-vous nous parler un petit peu du script de ce film ?

KE : Shredder était ramené grâce à la technologie nanorobotique. Il avait une combinaison en nanorobots avec pleins d’éléments et il voulait détruire le monde comme tous les gros méchants qui veulent détruire le monde. Et le personnage de Kirby était une tortue qui avait vécu dans un vivarium mais avait été séparé des autres et avait grandi livré à lui-même. Ça fait vraiment très longtemps, on était en … 1996. TNF : Kirby était un gentil ou un méchant ? Il commençait par être un méchant, car il était en colère d’avoir été séparé de ses frères mais à la fin il rejoindrait la famille.

Terrorpin TokkaTNF : J’ai lu que vous aviez créé la tortue Slash. D’où l’idée est-elle née et quel a été le développement de ce personnage ?

KE : Son développement est venu de plusieurs directions. Il y avait plusieurs mutants développés pour le jeu de rôle [TMNT and other strangeness, de Palladium Books]. On avait des tortues d’eau, des tortues de terre, des tortues de mer, des tortus alligators…Tellement de mutants développés. Et un artiste du nom de Stephen Bissette avait fait ce superbe dessin d’une tortue du nom de Terrorpin, une tortue alligator. Et nous avons repris cette idée pour en faire Slash pour le film. Il y avait Bebop et Rocksteady, et nous voulions deux nouveaux méchants pour le second film, Tokka et Rahzar.

jaguar-kevin-eastman-idw-comic-tortues-ninja-turtles-tmnt_2TNF : Nous savons ce qu’il va se passer jusqu’au TMNT #70 avec Dark Water et l’EPF de Bishop et l’arc de Krang et de la Dimension X à partir du TMNT #73. Au cours de la session d’autographes, j’ai pu voir qu’il y avait des fiches de characters designs de Jagwar et Manmoth pour le TMNT #72. Pouvez-vous nous parler de ces personnages ?
(Voir le sujet complet)

KE : Dark Water et l’EPF découvrent l’existence des mutants. Ils vont les traquer pour les capturer et s’en servir comme armes militaires.[…] Nous avons aussi cette histoire avec des personnages mystiques appelés le Phanteon. Rat King est l’un d’eux, vous avez aussi Chi-You, Kitsune(TNF : Toad Baron aussi ?) Oui ! Nous adorons pouvoir choisir parmi la liste de personnage des différents univers quand nous écrivons nos histoires pour IDW Publishing, et principalement dans les Archie Comics, du comic original en noir et blanc et de la série des années 2000 comme avec Hun et les Purple Dragons. Ce sont des personnages que nous voulons mettre en avant et nous attendons la bonne histoire pour les introduire. C’est une super révélation, je pense que les fans vont adorer ça.

 

Miyamoto Usagi Comics 1987 Tortues Ninja Turtles TMNTTNF : Avec la cinquième saison de la série de Nickelodeon, nous allons avoir Miyamoto Usagi. Pouvez-vous nous parler un petit peu de votre amitié avec Stan Sakai à cette occasion ?

KE : Oui ! J’adore Stan, c’est une personne formidable. Nous avons eu la chance, au début, que les tortues en tant que publication indépendante, ait pu inspirer autant de personnes pour devenir des publicateurs indépendants. Et Stan est l’un d’eux, il y a eu aussi Bob Burden et son Flaming Carrot et il y a eu plein de gars. Et quand nous faisions des conventions de comics et des signatures, nous étions toujours placés aux mêmes endroits […]. On était content. On restait toujours là et les gens nous disaient « On adore vos personnages » par ce que c’étaient des samurais. Et on s’est dit pourquoi ne pas faire un crossover pour nous promouvoir tout en restant indépendants. Il [Stan Sakai] a fait un crossover, puis nous en avons fait un et les fans ont très bien répondus. Et c’est ainsi que nous avons eu Panda Khan par exemple. La réponse des fans était conséquente ce qui nous a poussé à en faire toujours plus. Je suis vraiment content de voir que Nickelodeon a décidé de faire venir Usagi Yojimbo pour la nouvelle série des tortues. C’est un super personnage.

TNF : Savez-vous comment sera l’histoire de la rencontre des tortues et du lapin dans la série de Nickelodeon ?

KE : Non. Usagi est arrivé très tard dans la production à cause des droits et des contrats. Si je l’avais su, Nickelodeon m’aurait probablement tué si je vous le disais ! Je suis désolé de ne pas savoir car j’aurais adoré vous en parler.

TNF : Pouvez-vous nous raconter comment vous avez raconté Jim Lawson, Ryan Brown, Eric Talbot et les autres ?
(Pour approfondir le sujet)

L'équipe de Mirage Studio (198x)

L’équipe de Mirage Studio (198x)

KE : Nous nous sommes rencontrés de la même manière que nous avons rencontré Stan Sakai et les autres. C’était au cours de salons un peu partout dans le pays. C’est comme ça que nous avons rencontré Jim Lawson. Jim nous a montré un peu son travail sur le personnage de cartoon qu’on adorait, Bade Biker, et nous l’avons publié puis ramené dans les publications régulières des tortues. Ryan Brown c’est un peu la même chose, il est venu comme un fan dans une convention dans l’Ohio. Nous avons rencontré Ryan, il nous a montré son travail. À cette époque, le dessin-animé des tortues arrivait et nous avions de moins en moins de temps pour dessiner le comic et nous commencions à avoir besoin de plus d’aide. C’est comme ça que nous avons bâti notre groupe d’amis avec Michael Dooney, Ryan Brown, Jim Lawson et Eric Talbot, Steve Lavigne. On a fait venir ces gens pour nous aider, il y avait de plus en plus à faire [avec les Archie Comics et le comic original entre autres]. Des gens formidables !

TNF : Un petit mot pour les fans français ?

KE : Je vous aime, et je vous remercie pour votre soutien. Sincèrement. C’est effrayant et fou de se dire que les tortues ont commencé en Amérique comme une blague stupide. Mais le fait est que tellement de pays différents à travers le monde ont trouvé quelque chose qui leur plaisait à l’intérieur et l’ont embrassé. Les enfants français les ont adorés, en Espagne aussi… C’est toujours incroyable pour moi et je me sens honoré, car on parle des tortues. Nous avons créé quelque chose sans le vouloir, c’est fantastique. Et merci aux fans !


Voilà pour l’interview que Kevin Eastman nous a accordée. Nous espérons qu’elle vous a plu et que vous avez appris encore plus de choses sur nos tortues adorées ! Encore une fois, le co-créateur des Tortues Ninja est une personne vraiment simple et tout à fait abordable. Si vous le croisez un jour, n’hésitez pas à le voir, lui parler des tortues, lui poser des questions, je suis certain qu’il se fera un plaisir de vous répondre!

Cowabunga et vive les Tortues Ninja!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s