SDCC 2019 – IDW Publishing

Revenir à la page principale de la San Diego Comic Con 2019

Le panel d’IDW Publishing s’est déroulé vendredi après-midi à San Diego (courant soirée en France). L’attention était portée sur l’évènement City at war, qui va connaître un terme en novembre prochain à travers le TMNT #100. Mais un gros évènement est déjà arrivé au début de ce mois-ci.

Si vous êtes un grand fidèle de la lecture des comics publiés par HiComics, je vous recommande de vous arrêter ici si vous ne voulez pas vous faire spoiler. Les évènements abordés dans cet article, très importants, concernent des volumes qui ne devraient voir le jour qu’à la fin de l’année prochaine en France, au mieux.

City at war

L’arc City at war est divisé en trois parties. Les deux derniers numéros devraient être composés de doubles numéros (40 pages chacun !).

Cet arc va généré des interactions de la part d’une grande majorité des personnages introduits jusqu’ici. Le Pantheon, encore très discret, ne devrait pas tarder à montrer le bout de son nez par ailleurs. De même pour Leatherhead, déjà brièvement aperçu à l’occasion d’une page, et qui va prendre de l’envergure prochainement. Ces deux camps devraient avoir un rôle majeur pour la suite de l’aventure.

Jennika

La fin du TMNT #95 a fait particulièrement parler d’elle. Et pour cause! Ce numéro clos la première partie de l’arc City at war avec brillo, introduisant une nouvelle tortue mutante, Jennika. Ses amis mutants n’avaient pas le choix pour la faire survivre, à la suite d’une blessure mortelle, infligée par Karai au cours du TMNT #93.
Nous nous souvenons tous de la première 5e tortue, introduite dans la très critiquée série Next mutation, en 1998. Ici, hors de question de commettre les mêmes erreurs, ou même de faire allusion à Venus. La 5e tortue est Jennika, et restera Jennika !

Ce nouveau personnage a commencé à être pensé au cours des TMNT #60’. Initialement, Tom Waltz n’avait guère d’idée de qui cela pourrait être. Il pensait même en faire un personnage à part entière. C’est avec le développement de Jennika, devenant à chaque fois plus proche des tortues (une sœur) et de Splinter (un père), qu’il décida de la faire muter.

Sophie Campbell (2017)

La mutation de Jennika en tortue a été une réelle surprise pour les fans des TMNT, car rien ne le laissait entrevoir. Secret caché à double tour depuis le 11 mai 2017, c’était Sophie Campbell qui avait été chargée par Tom Waltz de concevoir le personnage. Tous deux ont beaucoup travaillé sur son aspect et son background à travers des échanges de mails (à retrouver par ici). Kevin Eastman, Bobby Curnow et Nickelodeon n’ont été avertis de cette volonté que quelques jours plus tard. À travers ces échanges de mails, on se rend compte qu’initialement, Jennika devait se faire grièvement blesser en sauvant soit Leonardo, soit Splinter. Le reste de la mutation est identique à peu de choses près à la version finale.
La tortue est fortement inspirée de celle que Campbell avait créée pour son propre fan comic, reprenant le film Secret of the ooze, Artemisia. La couleur jaune qu’elle arbore était une volonté de Waltz dès son premier mail à l’intention de l’artiste, pour rappeler ses cheveux blonds. La comparaison avec Artemisia était de l’ordre du hasard. Le choix de l’arme a été également laissé à Sophie Campbell, qui a proposé l’arc ou encore le kusarigama, avant de pencher vers les tekko-kagi (comme un ninja Foot assassin). Le choix a été reçu très positivement par Waltz.
Dans son concept art, il est possible de voir que Jennika aurait dut avoir trois doigts aux pieds. Sophie voulait ainsi la différencier des autres tortues, à travers un mode de mutation différent et faire un rappel à son origine humaine initiale (cela se voit d’ailleurs dans son visage, dessiné par Dave Wachter). Finalement, ce détail n’a pas été gardé. L’artiste a été très agréablement surprise de voir que Michael Dialynas, qui dessine l’arc City at war à partir du TMNT #96, lui a attribué l’arc et les flèches.

L’après TMNT #100

Ce n’est plus un secret pour personne, l’aventure des Tortues Ninja ne va pas s’arrêter en novembre au TMNT #100 ! L’ongoing va continuer, et ce, avec une numérotation suivie (101, 102 etc.). En effet, la question se posait pour l’équipe. Valait-il mieux reprendre le compteur à 0, pour ne pas décourager les nouveaux venus, ou poursuivre la numérotation malgré tout ? Problème résolut !

L’équipe scénaristique va par ailleurs faire une petite pause, et laisser les rennes à Sophie Campbell, tant sur le scénario que sur le dessin, dès le TMNT #101. Nous ne savons pas jusqu’à quel numéro cela va se dérouler.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.