Autour du film (Film 2007)

Fiche technique

Venez en parler sur le forum !

TMNT est un film de 2007, rassemblant des éléments notamment du dessin animé des Tortues Ninja de 2003, comme leur repaire. Après avoir vaincu Shredder, les tortues mènent leur vie de manière plus ou moins indépendantes, et ne se battent plus contre le mal. Mais des choses étranges se produisent à New York, des créatures apparaissent, et seule l’union des tortues pourra les vaincre.

C’est le premier film des Tortues Ninja réalisé en Computer-Generated Imagery (CGI), par Imagi Animation Studios, et est le premier film sur les Tortues Ninja depuis 14 ans. Il est cependant compliqué de placer ce film dans un univers précis. Il serait tentant de le relier à l’univers des tortues des trois premiers films, bien que son titre n’en soit pas explicite, notamment par son introduction montrant les tortues qui ont vaincu Shredder, et la scène finale, dans la salle des trophées du repaire. Cependant, il pourrait aussi être la suite du dessin animé de 2003, par le design des personnages, et le repaire, qui est celui où vivent les tortues jusqu’à la quatrième saison. Cependant l’histoire devrait prendre place après la cinquième saison, et à ce moment le repaire a été détruit par Karai. En réalité, la réponse se trouve dans Turtles Forever. Lorsque Shredder est sur le point de détruire les deux équipes de tortues (1987 et 2003) dans le nouveau Technodrome, il ouvre plusieurs passages interdimentionnels, montrant les divers univers, qui sont les supports papiers, ainsi que du petit et du grand écran. On y voit clairement l’univers des tortues du film de 2007, et celui des trois univers en live-action.  Donc ce film est indépendant des trois précédents.

Ce film n’échappe pas à la coutume du succès du premier week-end. Il est numéro un aux Etats-Unis apportant 25 450 000 $ au total. Le succès commercial est quant à lui de 95 millions de dollars, dans le monde, recevant une critique globalement bonne.

Ce film, écrit et dirigé par Kevin Munroe, a eu l’apport de Peter Laird, l’un des deux papas des Tortues Ninja, réalisé par Warner Bros, qui aurait pu produire déjà une série animée en 2001. C’est aussi le dernier film que Mako Iwamatsu doublera (Splinter) avant sa mort.

Production

En 2000 avait déjà été annoncé un film sur les Tortues Ninja en CGI, avec à sa tête, on suppose, John Woo. Mais à l’époque, le projet n’avançait pas, et Woo préféra se consacrer à d’autres projets.

K. Munroe qui avait déjà travaillé par le passé sur des jeux-vidéos, des séries animées et des comics a annoncé en interview qu’il souhaitait réalisé un film entièrement en images de synthèses. Cela, de son point de vue, aurait un plus grand impact sur l’audience, car le film serait moins réaliste au niveau du scénario, et que le live-action pourrait décrédibiliser l’histoire. Le producteur Tom Gray s’explique aussi à ce sujet ; les trois premiers films avaient un budget à chaque fois plus important, et à l’inverse réalisaient un chiffre inférieur à leur prédécesseurs. Le film en image de synthèse était alors devenu quelque chose d’obligatoire pour réduire les couts de production et assurer un bénéfice à la clé. Avec les droits de Golden Harvest expirés, Gray avait déjà eu le projet de lancer ce film pour 2004. Munroe avait travaillé sur différents types de scénarios, gardant en tête une suite des trois premiers films. Il va même jusqu’à commencer  l’histoire avec les tortues dans l’espace, avant de les faire revenir à New York. Il tenait cependant à ce que l’idée de la famille éclatée soit approfondie, et se rapprochait de plus en plus d’une ambiance sombre, rappelant celle des comics, et donc toucher un public plus adulte. Munroe déclare également qu’il était à la recherche d’un d’un design proche de celui d’une bande dessinée.

J’ai voulu donner une ambiance particulière, résultant d’un mélange très particulier, entre la comédie et l’action. Beaucoup de personnes venaient me voir, et voulaient en faire quelque chose de drôle. Je pense que ces versions du film auraient été bonnes, mais on voulait réaliser quelque chose de différent, où on aurait été plus loin, et montrer que l’animation ne se résumerait pas uniquement à montrer des animaux qui se tapent dessus et qui cassent tout

Photo de Kevin Munroe (Source  flickr Tokka)

Photo de Kevin Munroe
(Source flickr Tokka)

Le développement et la pré-production de TMNT commença en juin 2005 aux studios d’Imagi à Los Angeles. La production du film quant à elle est réalisée à Hong Kong, et la post-production à Hollywood. Le directeur artistique Simon Murton voulait que les bâtiments de New York aient une apparence unique. « Nous avons commencé avec des repères cinématographiques en noir et blanc, de films des années 40 et 50. Je voulais vraiment pousser la luminosité et les décors, pour avoir la sensation d’une réalité parallèle ».
Au niveau des animations, ce sont les films d’actions de Hong Kong qui ont été la source d’inspiration. Le directeur de l’animation Kim Ooi raconte que depuis qu’il travaille dans le CG, il a réussi à pousser ses travaux au-delà du réalisme qu’un film en livre-action pouvait rendre.

Concernant le casting, seuls Jim Cummings et Frank Welker reviennent. Ils avaient déjà prêtés leurs voix à Tokka et Rahzar dans le second film.  Cumming avait aussi déjà travaillé aussi pour le premier dessin animé. Lors de la Comic Con de San Diego, le 20 juillet 2006 la voix de Splinter est dévoilée, Mako Iwamatsu. Comme une coïncidence, il décède le lendemain de cette annonce. Un hommage lui est rendu à la fin du film, avant le générique de fin. C’est d’ailleurs le second film Tortues Ninja à rendre un hommage, le premier étant le second film, qui rendait hommage à Jim Henson, décédé peu de temps après la sortie du premier film.
En France, le casting ne se compose presque exclusivement que des doubleurs de la série de 2003, même si celle-ci s’arrêtait à la 4e saison en France. Seul Ilyas Mettioui (Michelangelo) ne reprend pas son rôle, et est remplacé par David Scarpuzza.

Promotion

Le premier poster à être lancé portait le logo de la série de 2003. Outre le poster principal, il y en a eu plusieurs autres représentant chaque tortue individuellement. A la Comic-Con de San Diego en 2006, les personnages sont tous présentés, sous forme d’images défilantes, par Mako Iwamatsu (Splinter) en voix de fond. Y sont présentés également les monstres, les Foot, des essais graphiques des visages, des concepts arts, les différents tests passés sur les muscles des personnages, les essais de scènes de combat, ainsi que quelques scènes comiques. Un livret a aussi été distribué, apportant quelques aperçus des décors, le storyboard, les personnages réalisés par le dessinateur de comics Jeff Matsuda.
Le teaser-trailer est lancé en juillet 2006, mais il faut attendre le 15 décembre pour le voir en entier, diffusé avant le film Eragon. Il était disponible sur Appel Trailers, MTV.com et Yahoo Movies. Le 26 février, deux spots TV sont lancés également, et deux autres sont attribués spécialement à 4KidsTV, la chaîne qui diffusait la série des Tortues Ninja de 2003. En février 2007, Warner Bros lance une campagne internet à travers une page MySpace pour chaque tortue. Une semaine avant la sortie du film, plusieurs clips sont lancés sur divers sites. La chaîne McDonald participe aussi à la campagne, lançant huit jouets dans leurs menus Happy Meal.

Musiques

  1. Gym Class Heroes – « Shell Shock »
  2. Jet – « Rip It Up »
  3. Cute Is What We Aim For – « There’s A Class For This »
  4. Cobra Starship – « Awww Dip »
  5. Meg and Dia – « Roses »
  6. Pepper – « Bring Me Along »
  7. Amber Pacific – « Fall Back Into My Life »
  8. Billy Talent – « Red Flag »
  9. This Providence – « Walking on Water
  10. Ever We Fall – « Youth Like Tigers »
  11. P.O.D. – « Lights Out (Chris Vrenna Remix) »
  12. Big City Rock – « Black Betty »
  13. Klaus Badelt – « I Love Being A Turtle (Score) »
  14. Klaus Badelt – « Nightwatcher (Score) »

Réception

Le film a reçu de bonnes critiques et une bonne place au box-office, lui permettant de tripler avec ses bénéfices le cout de production. Dès la première semaine, le film aux Etats-Unis était premier au classement, faisant même mieux que 300 (meilleur film depuis les deux dernières semaines), Shooter, Mimzy, le messager du futur, et la colline a des yeux 2.

SuperHeroHype.com poste une review du film TMNT, et un score de 7/10, montrant que le film mélange bien les côtés sombres et d’autres plus adaptés pour les enfants.  IGN.com attribut aussi un 7/10, et dit que c’est de loin le meilleur des films Tortues Ninja déjà sorti. Les critiques de JoBlo.com, CHUD, et Moviesonline lui donnent quant à eux 8/10. Malgré le design de certains personnages, qui dérange, le film est montré du doigt pour ses animations soignées, et son casting de choix. Les sites de comics et de dessins-animés, tels Newsarama, Comic Book Resources, et Toon Zone donnent aussi un avis favorable au film.

Mais bien-sûr, le film n’a pas fait que des heureux. Comme à son habitude, Rotten Tomatoes (Tomates pourries) le considère comme « pourri », avec le score de 33%, basé sur 113 avis, pointant généralement un manque de créativité dans le scénario. Richard Roeper n’y va pas par quatre chemins et dit « J’espère que vous avez lu le comics, avez joué aux jeux-vidéos, et que vous avez vu la série TV, vu et été bercé par les précédents films, dans ce cas vous aimerez aussi ce film. Moi c’est pas mon truc ». Parallèlement, RottenTomatoes.com réévalue le film comme « frais », avec un score de 63%, le 15 juin 2010.

Anecdotes

  • L’un des premiers titres du film aurait pu être Teenage Mutant Ninja Turtles : Immortal, abandonnétmnt4-3 très vite.
  • C’est le quatrième film des tortues qui sort en mars aux Etats-Unis. Il est aussi le second à rendre hommage à un de ses disparus, en l’occurrence Mako Iwamatsu (Splinter).
  • La fin du film est un clin d’œil aux films précédents, et aux comics de Mirage. La salle des trophées de Splinter contient les pattes d’un Mouser et possiblement son corps sans tête (Mirage). Du premier film, le casque de Shredder et sa lance. Du second le tube de mutagène de TGRI (noté TCRI avec les motifs de celui du premier film). Du troisième, le sceptre, le plastron et le masque des armures samurai  que les tortues avaient porté, ainsi que l’armure et le casque de Norinaga. Certaines personnes y voient aussi un masque de Foot, le casque d’un Triceraton (corps de Mouser) ainsi que son arme laser, et le chapeau de Walker. Il se pourrait aussi qu’il y ait le kimono d’Hamato Yoshi, sur le fond à la droite de Splinter quand il observe ses étagères.
  • Le script pouvait être téléchargé sur le site NinjaTurtles.com, dédié au film
  • Dans ce film, Raphaël utilise beaucoup sa main gauche, même si certainement ambidextre. Lors du petit déjeuner, il mange ses céréales de la main gauche.
  • Seul Michelangelo n’a pas les yeux bruns comme ses frères, mais bleus. D’après le directeur du film, c’était pour lui donner un air plus innocent et jeune que les autres. Léonardo a les yeux bruns ambré, Donatello bruns chocolat, et Raphaël bruns sombre.
  • Kevin Munroe donne aux tortues environ 18-19 ans dans ce film.
  • Winters a une grande collection de bustes de marbre, et de tableaux, dans sa salle de séjour, tous le représentant lui, ou les femmes qu’il a aimé. Ce sont tous des personnages de pouvoir, pharaon, empereur romain, et moderne. Il a donc été le premier homme a relier le continent américain et européen, passant par l’Afrique.
  • Dans Turtle Forever, lorsque les tortues des univers de 1987 et 2003 sont placées dans la sorte de centrifugeuse de Shredder, il ouvre des passages dans les différents univers des tortues. On y voit un univers pour les tortues des précédents films, et un univers pour celles de ce film-ci. Les deux univers sont donc différents, et ce film n’est pas une suite des films des années 1990’, malgré ce qu’affirmait Munroe. Ce n’est également donc pas une version cinéma de la série de 2003.
  • Certains des treize monstres du film sont des monstres connus de la culture
    Bigfoot_monster_-_2007_TMNT_film

    Le Big Foot

    populaire.La créature que les tortues et les Foot affrontent dans l’immeuble en construction est le Big Foot. On retrouve aussi un centaure (cyclope par la même occasion), le Monstre Paresseux (Mapinguarila), la créature que Raphaël attaque dans le restaurant est le démon de Jersey.

  • Ce film aurait dû introduire une nouvelle série télévisée des tortues, en images de synthèses. Shredder aurait alors marqué son grand retour, et les points sombres du film auraient alors été éclaircis. Karai dit d’ailleurs à la fin du film, que les tortues devraient s’attendre à voir certains visages familiers revenir, en références à Shredder.
  • Les paroles de la musique à la fin du film (Shell Shock) font références à Bebop et Rocksteady.
  • Les derniers mots de Raphaël, dans la VO sont « We strike hard and fade away into the night »Comic reprenant les derniers mots de l’une des tortues à la fin du premier numéro du comics des tortues. Il dit enfin « I love bein’ a turtle ! » phrase culte reprise dans chaque film.
  • Les généraux de Winters ont tous des noms issus de l’espagnol. Aguilla signifie aigle, Gato le chat, Serpiente le serpent et Mono le singe.
  • Pendant la première scène où l’on voit le Justicier de la Nuit (Nightwatcher), sur une des boutiques, est écrit en hiragana « monro », clein d’œil à Kevin Munroe.
  • Durant le combat de Casey conte les Foot, il dit « Two minutes for high sticking ! » en référence à ce qu’il dit aux malfrats arrêtés avant de rencontrer Raphaël dans le premier film.
  • Même si l’action se passe à New York, le seul vrai monument de la ville à figurer dans le film est le pont de Brooklyn. Tout le reste est fictif.
  • Splinter apparait beaucoup plus dans ce film qu’avant, et ne porte plus de haillons blancs, mais une tenue de karaté gi. Sa fourrure reste marron, mais son oreille droite n’est plus coupée. Munroe s’amusait à dire qu’il avait fait de la chirurgie plastique.
  • La saison 7 des Tortues Ninja s’adapte au design du film, et les tortues gagnent ainsi des pupilles. April a les cheveux blonds vénitiens, et Splinter garde sa fourrure grise, mais ses vêtements sont ceux du film.
  • Dans les bonus du DVD, on apprend que Raphaël aurait dû mourir dans le scénario initial, et que Donatello l’aurait ramené à la vie avec une machine de Winters. Peter Laird s’est opposé formellement à cette idée, refusant de voir une de ses tortues mourir.
  • C’est le film des Tortues Ninja le plus cher de la licence : à lui seul, il a couté plus que les trois réunis.

Article en partie inspiré et traduit de:
Ninjaturtles25years – TMNT IV, Trivia facts
TurtlePedia – TMNT (2007 film)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s