Fèves (1991-2016)

Aller vers la page des produits dérivés

Les fèves suscitent depuis de très nombreuses décennies un intérêt tout particulier de la part des fabophiles. Et la licence des Tortues Ninja n’a pas manqué de répondre présent.


Sur la page
Histoire des fèves

Fèves TMNT
   – 1991
   – 1992
   – 2009
   – 2015
   – 2016


Histoire des fèves

Les fèves telles qu’elles nous sont connues aujourd’hui, pour célébrer l’épiphanie, tirent leurs origines du Moyen-Âge. Du fait de sa forme embryonnaire, la fève (en tant que semence) était considérée comme un symbole de vie éternelle en Égypte. Il arrivait que les morts soient enterrés dans des champs de culture de fèves. C’est un symbole de vie qui perdure durant le Moyen-Âge, fortement exploité par l’Église et la Couronne française. Au XVe siècle, des fèves noires et blanches étaient placées dans les gâteaux, symbolisant le roi et la reine respectivement. On disait alors que l’on « tirait les rois ». Après la Révolution française, la mairie de Paris essaya d’empêcher expressément les boulangers de confectionner des gâteaux où des fèves étaient placées à l’intérieur.
Il faudra attendre 1874 pour que la première fève en porcelaine soit créée, en Allemagne, pour remplacer la fève végétale. À partir de 1892, les thèmes commencèrent à se répandre dans les gâteaux, symbolisant les moments forts de leur époque, principalement à travers la Bible, mais aussi les outils du quotidien, la royauté, et différents bibelots. Au cours du XXe siècle, il n’était cependant pas rare de retrouver des galettes avec des fèves gardant la tradition de la semence, notamment chez les familles les plus modestes, ou lors des temps difficiles, comme les guerres. Dans les années 1960′, sont apparues les premières fèves en plastique, puis entre 1980 et 1990, des fèves métalliques, parfois couvertes de fines feuilles d’or. L’emploi du micro-onde créait de nombreux problèmes et ces types de fèves disparu, voyant le retour des fèves de porcelaine à la fin des années 1980′. C’est durant cette époque que le marché de la bande-dessinée et des dessins-animés a permis de créer une grande variété de fèves à l’effigie de ces licences, et de diversifier les thèmes abordés, qui restaient jusque-là notamment portés sur le thème de la crèche.

Les fèves Tortues Ninja

Les fèves des Tortues Ninja sont des productions propres à la France et toutes émaillées (et non mates). Jusqu’à aujourd’hui, il y a eu cinq séries de fèves, réalisées par au moins deux ateliers, Prime et Faboland.

©91 Mirages Stud (1992)

Les premières fèves, en bas-relief, sont datées de 1991, pour une mise sur le marché en 1992. Le fabricant est inconnu, mais attribué par certains sites, qui ne donnent pas leurs sources, à Prime.

©1992 Mirage (1993)

La deuxième série, réalisée par Prime, semble reprendre un design plus proche des films de l’époque, au vu du physique des tortues et de leur carapace. Le design rappelle beaucoup les figurines de la gamme Movie stars. Shredder quant à lui est d’inspiration du dessin-animé.

©2008 Mirage Studios (2009) – Tortues Ninja

Cette production de Prime, qui est sortie en 2009, se concentre étrangement sur le dessin-animé de 2003, qui n’était alors plus diffusé en France, et vivait ses derniers mois aux États-Unis. D’un total de dix personnages en ronde-bosse, on retrouve deux fois chaque tortue, Splinter et Shredder. Cinq sont en position debout, les cinq autres en position active accroupis. À noter que la position des fèves est reprise des images promotionnelles de la série.

Les images de cette série proviennent de la collection de Tokka, à retrouver par ici. La plupart seraient les prototypes, identiques aux modèles vendus en grande surface.

©Viacom (2015) – « Tortues Ninja »

Ces fèves ont été réalisées par le fabricant Faboland, qui nous a confirmés que la date figurant sur leur site est bien celle de lancement sur le marché et non de fabrication des fèves. Elles sont donc bien sorties en 2015.
Au nombre de 10, ces fèves varient entre des versions ronde-bosse (gentils) et en bas-relief (méchants). À noter que le Foot Soldier est nommé « Foot Clan » et le kraang, « Droïd », certainement pour ne pas faire de doublon avec la version sans droïde.
Autre détail intéressant, il y a eu au moins deux séries de production pour ces fèves. Une première présentait le nom du personnage, puis « Tortues Ninja » et enfin le copyright de Viacom. La seconde série se débarrasse du titre « Tortues Ninja », comme on peut le voir ici sur le ninja Foot et le kraang. Cette présentation sera reprise l’année suivante, pour la totalité de la nouvelle gamme.

 

©Viacom (2016) – « Tortues Ninja buste II »

Ces fèves ont été réalisées par le fabricant Faboland, qui nous a confirmés que la date figurant sur leur site est bien celle de lancement sur le marché et non de fabrication des fèves. Elles sont donc bien sorties en 2016.
Au nombre de 10, ces fèves sont nommées sur le site Faboland « Tortues Ninja buste II ». Cette fois la série est totalement réalisée en ronde-bosse. À noter que si le kraang est très similaire à celui sorti l’année précédente, il est toutefois différent, présentant plus de détails, des yeux verts et une bouche.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.