Saison 5 épisode 18 – The wasteland warrior (Série TV 2012)

Le monde a changé. C’est à présent une interminable terre désolée. Il n’y a plus un seul humain. Seulement des mutants. Quelque part dans le désert, terres arides qui recouvraient à présent la Terre, le Shellraiser fonçait à vive allure. À l’intérieur se trouvaient Raphael et Donatello, seuls survivants de leur fratrie dans ce futur post-apocalyptique. Il ne leur restait plus que deux barils d’essence, ils n’iraient plus très loin.
Une fois la nuit tombée, la rare luminosité dans le désert provenait de la lune – ou tout du moins ce qu’il en restait, le satellite était gravement détruit dans le ciel. Raphael avait dressé un feu de camp. De ses saïs, il faisait griller quelques cafards pour les manger. Il parlait avec Donatello, resté dans le véhicule dont il semblait dépendre. Le monde avait changé.

En pleine nuit, Raphael se réveilla. Resté à l’extérieur, il éteignit le baril de feu et sortit son arme. Il n’entendait plus rien. Baissant sa garde il fut attaqué par derrière par un groupe de mutants, les Honey Badger Ravager. Se débarrassant des premiers assaillants, il fut violemment frappé par la main mécanique de l’un d’eux. Il s’agissait de leur chef, Verminator Rex. Peut-être la tortue allait-elle pouvoir les aider. Ils cherchaient une femme et une carte. Ne se laissant pas vaincre, la tortue continua à se faire passer à tabac. Son T-phone vola au sol. Tendant son bras vers l’appareil, il appela Donatello. En quelques instants, la trappe du toit du véhicule s’ouvrit, et une boule sombre en sortit. Il s’agissait d’un robot en forme de tortue ninja. Deux bâtons métalliques sortirent de ses mains avant de fondre sur ses ennemis. Verminator Rex changea sa main bionique en tronçonneuse pour essayer de le découper en morceau, rien n’y faisait. Avec Raphael qui se relevait pour prêter main forte à la carcasse métallique, il n’y avait bientôt plus de Badger Ravages. Pas de temps à perdre, Raphael se précipitait vers le Shellraiser ; d’autres arrivaient à bord de bolides de combat au loin. Le vieux wagon de métro mit du temps à démarrer. Les motos et voitures aux moteurs vrombissants se rapprochaient. Le robot monta sur le toit du véhicule pour tirer à vue. Les ennemis ne venaient bientôt plus uniquement de derrière. Des motos s’élançaient depuis les falaises latérales pour tirer des bombes sur le toit du wagon lancé à vive allure. À l’intérieur du véhicule, Raphael préparait une petite surprise pour leurs assaillants. Une bombe qu’il gardait depuis un moment sur lui. La jetant par la fenêtre, elle explosa sur l’un des chauffards. Tous durent s’arrêter immédiatement, l’explosion avait été telle qu’un important cratère s’était formé sous leurs roues. Verminator Rex n’en avait pas terminé, il jurait déjà vengeance…

Le danger était maintenant loin derrière Raphael et Donatello. Le jour s’était levé mais la tortue restait prudente et demandait à son frère de scanner les environs. Pas de réponse. Se retournant, il vit le robot en mode veille, rechargeant ses batteries. Dans un sens, il enviait son frère de pouvoir se reposer ainsi, aussi facilement. Il dut arrêter le Shellraiser un instant pour trouver de l’eau dans les ruines d’un vieux restaurant. Hélas, il n’y avait plus rien là depuis bien longtemps. Assis sur une chaise, il sentit bientôt une présence étrangère. Sortant son arme laser, il tira sur une ombre qui se faufilait à travers les murs en ruine du bâtiment. Sautant derrière lui, la créature le ficela de son fouet avant de lui lancer une forte décharge électrique qui le mit au tapis pour un bon moment. La jeune femme, un suricate, monta à bord du Shellraiser et s’en alla, laissant la tortue seule et immobilisée sous un soleil de plomb.
Reprenant ses esprits, il retrouva la route et commença à avancer péniblement. Il avait besoin d’eau de toute urgence. Très affaibli, il s’effondra au sol après avoir eu de nombreuses visions. Dans le ciel, il vit une forte lueur scintiller. Cela lui rappelait quelque chose. Un flash, un souvenir lointain revint en tête. C’était l’époque où il y avait encore une civilisation, une ville, New York. Il était avec ses frères, Michelangelo et Leonardo étaient là aussi. Quelque chose dans le ciel avait explosé et changé les humains en mutants. Ils avaient été séparés de Leonardo, qui leur avait sauvé la vie. Son passé, oublié, commençait à lui revenir en tête. Étalé sur le sol, épuisé et assoiffé, il vit bientôt un véhicule au loin. C’était peut-être un mirage, mais cela ressemblait beaucoup au Shellraiser. Le véhicule s’arrêta à côté de lui, et Donatello en sortit pour le secourir. Lorsque le robot s’était réveillé, il avait vu une jeune femme au volant. Il la captura avant de revenir aider son frère. Raphael montant à bord vit la suricate solidement attachée. Elle devait partir, que le robot la dégage sur la route. Donatello n’était pas de cet avis, elle n’avait ni eau ni provision. Ce n’était pas ce que Splinter leur avait enseigné. Raphael ne voulait rien entendre, il ne se souvenait même plus qui était leur père. Uniquement que la mutante l’avait laissé dans le désert pour leur prendre le wagon. Ils la gardaient pour le moment. Cela permit à la tortue de faire plus amples connaissances avec la mutante. Elle se nommait Mira, et faisait partie jadis du clan des suricates sauvages. Sa famille avait été massacrée et à présent se dirigeait vers les pleines arides dans l’espoir de retrouver quelqu’un. Elle prenait Donatello pour un vulgaire robot. En réalité, après l’explosion de mutagène qui avait ravagé la Terre, le corps de la tortue avait été gravement endommagé et il dut transférer sa conscience dans le corps de Metalhead Mark 2. Les deux frères n’avaient nulle part où aller. Ils erraient dans les étendues désertiques à la recherche de nourriture, eau, essence. Ils essayaient seulement de survivre. Mira était à la recherche d’une oasis, plus loin. Raphael se moquait d’elle, comment une telle chose pouvait-elle exister ? Elle y croyait dur comme fer.

Chemin faisant, le Shellraiser s’arrêta au niveau d’une vieille station essence. Hélas, le précieux or noir avait déjà été entièrement consommé. Revenant dans le véhicule, Raphael découvrit Donatello hors-service. Mira était parvenue à se détacher lorsqu’ils discutaient sur la route. Elle attendait la tortue, cachée sur le plafond du wagon. Sautant sur Raphael, elle le sortit à l’extérieur. Il était impossible de lui tirer dessus, la suricate était bien trop agile. De son fouet, elle désarma Raphael, qui esquivait les décharges électriques. Pour une vieille tortue, il était encore rapide ! Finalement, il retourna la situation et suspendu la mutante par son fouet au toit de la station. Elle le suppliait de la détacher, se ventant d’être la seule à savoir comment se rendre dans les terres désertes plus lointaines. Elle prétendait même qu’il y avait une autre tortue qui y vivait.
Le Shellraiser s’éloignait au loin. Un membre des Badger Ravages observait la tortue partir. Il s’agissait d’un éclaireur qui prévenait Verminator. Ils étaient proches !

À bord du véhicule, Donatello était de nouveau opérationnel. Très vite, des explosions se firent sentir sous les roues du véhicule des tortues. Non loin, la route était barrée. Verminator attendait de pied ferme le Shellraiser et sommait aux occupants de se rendre. Si Raphael croyait qu’ils étaient en avantage numérique, il fut déçu voyant les motos de ses ennemis les encercler de toutes parts. Hors de question de s’abattre pour la tortue, il en avait vue d’autres. Baissant un casque de vision infrarouge, il libéra une immense fumée noire autour de lui. Disparition ninja ! Personne ne le vit partir, écrasant quelques véhicules au passage. Cette diversion n’était qu’un simple gain de temps. Toujours poursuivis, Raphael dut sortir de la route, malgré les craintes de Donatello. Les motos continuaient de pilonner le Shellraiser. Donatello se rendit de nouveau sur la tourelle pour détruire les véhicules en approche, mais cette fois, l’ennemi était bien plus nombreux et mieux organisé. Verminator, de son bras changé en tronçonneuse s’apprêtait à trancher les roues du bolide des tortues. Personne ne savait que Mira était cachée sous le véhicule et de son fouet, désarma le blaireau avant de lui sauter dessus. Elle ne se rendrait pas, et Verminator devrait la tuer s’il espérait gagner. En plein corps à corps, le mutant à l’œil bionique vit que la suricate possédait la carte qu’il cherchait tant, tatouée sur son bras. L’un des tirs de Donatello détruisit son véhicule. Mira, pleine de ressource, se releva et prit la moto d’un des blaireaux pour poursuivre la bataille. Sur le front, Raphael continuait de lutter flanc contre flanc contre les bolides des hommes de Verminator.
Bientôt, le bruit d’une locomotive se fit entendre. Donatello regarda derrière eux, et les véhicules qui s’étaient lancés à leur poursuite s’écartaient pour laisser place à quelque chose de bien plus gros et effrayant. Un mélange entre une locomotive, des voitures sur les flancs et une énorme citerne à l’arrière. Verminator se tenait, conquérant, sur l’avant de son véhicule, un lance-roquette entre les mains. Le premier tir expulsa Donatello de sa tourelle. Le robot se reteint de justesse sur le toit du Shellraiser. Ils n’étaient pas au bout de leurs peines. Le garde-corps de la machine folle heurtait l’arrière du wagon qui avait bien du mal à tenir la route. Pour les empêcher d’accélérer, des harpons furent lancés sur l’arrière du camion des tortues. Cela permit à Verminator de partir à l’abordage. Avec sa tronçonneuse, il tentait de pénétrer le blindage du toit. Il entendit la trappe s’ouvrir, mais ne vit personne en sortir. Raphael avait été très rapide, et apparut dans son dos, lui assénant de nombreux coups jusqu’à gravement endommager son œil cybernétique. D’autres blaireaux volaient à son secours, mais Raphael, force de la nature, parvenait toujours à les neutraliser. À l’arrière du Shellraiser, Donatello tentait de lancer un baril d’essence sur le train qui les poursuivait, mais d’autres mutants lui sautèrent dessus. Il parvint malgré tout à libérer la cargaison qui vint se loger juste en dessous du véhicule gigantesque de Verminator. Dans l’explosion, les grappins lâchèrent et les derniers blaireaux furent soufflés.

Après toutes les émotions, les trois guerriers arrêtèrent le Shellraiser pour quelques réparations en pleine nuit. Raphael profitait de ce moment de répit pour se raser la barbe touffue qui cachait son visage à l’aide de l’un de ses couteaux. Mira commençait à leur parler de celui qui était apparemment comme eux, une tortue. Il se faisait appeler Holy Chalupa. L’espoir renaissait dans le cœur des deux frères ; un tel nom, il y avait des chances pour que ce soit Michelangelo !

Autour de l’épisode

  • Cet épisode se déroule 50 ans après les évènements habituels. Initialement, cet arc de trois épisodes, diffusés sous le nom de Raphael : Mutant apocalypse à la télévision devait être le dernier de la cinquième saison. Nickelodeon a préféré le décrire comme un avenir potentiel plutôt qu’une fin assurée, et changea alors leur ordre de placement dans le listing de la saison, au milieu, afin d’ôter le doute des spectateurs sur une fin tragique. Toutefois, certains membres de l’équipe de production de la série aurait souhaité qu’il s’agisse de la fin officielle de cette aventure. L’hommage à Peter Laird et Kevin Eastman à la fin de cet arc montre bien qu’il s’agissait de la fin prévue initialement.
  • Ce type de fin post-apocalyptique, se déroulant 50 ans dans le futur, rappelle beaucoup ce que l’on pouvait retrouver dans Samurai Jack.
  • Une gamme de figurines semblait avoir été prévue par Playmates Toys. En effet, en 2016 Greg Cipes (voix de Michelangelo) avait fait fuiter une vidéo de publicités destinées à des stands du fabricant de jouets, avec une gamme nommée « Road Warriors ». Si les costumes rappellent beaucoup ce qui a été fait pour la gamme Super Shredder, le nom ne fait aucun doute sur l’adaptation de cet arc. Les design initiaux semblent toutefois très distincts du rendu final de cet arc de la série.
  • Cet arc de trois épisodes est un très grand hommage à la saga Mad Max, de George Miller, où l’on retrouve de très nombreuses références.
    • Raphael porte une importante barbe, comme Max au début du troisième film, Au-delà du dôme du tonnerre (1985).
    • Les terres désertiques sont le leitmotiv des films de Mad Max, principalement à partir du second volet, Le défi (1981).
    • Les véhicules de ces épisodes, mélanges entre de simples voitures, camions ou motos avec des objets recyclés de métal pour en faire de véritables machines de combat sont tous droits issus de ces aventures à partir du second film. De même pour les costumes, principalement en cuir avec toutes sortes de lanières et matériaux de récupération leur accordant un style tout à fait particulier.
    • Les attaques des motards lors de la première course poursuite, en se lançant depuis les falaises sur les côtés pour lâcher des bombes sur le Shellraiser font écho à ce même principe d’attaque dans le film Fury Road (2015).
    • Raphael, après avoir été vaincu par Mira et laissé seul dans le désert dit « What a day… what a lovely day… », l’une des phrases les plus connues du film Fury Road, et largement mise en valeur dans ses différentes bande-annonces.
    • Lorsque Raphael marche seul le long de la route désertique, il commence à avoir des visions, comme Max.
    • La manière dont sont filmées certaines scènes, suivant un véhicule depuis son arrière jusqu’à son avant, puis poursuivre la caméra jusqu’aux héros en premier plan est typique des plans de Fury Road, mettant en valeur la taille et l’ingéniosité des constructions loufoques des bolides hybrides, comme le train citerne de Verminator Rex.
    • Mira est experte dans le lancer de boomerang. Cela rappelle beaucoup l’arme qu’utilisait le petit enfant sauvage dans Mad Max 2.
  • Verminator Rex est une référence à Verminator X, personnage créé par Archie Comics pour les TMNT Adventures.
  • L’étoile rouge sur fond jaune dessinée sur le plastron supérieur gauche de Metalhead Mark 2, ou ici en l’occurrence Donatello, est la même que celle qui se trouvait sur la poche arrière du short d’April.
  • Donatello explique qu’après l’explosion, son corps était trop endommagé et qu’il dut transférer sa conscience dans le corps robotique de Metalhead, Mark 2. Il s’agit là d’une référence à un évènement fréquent dans l’univers des Tortues Ninja. En effet, dans les comics d’Image, la tortue fut grièvement blessée elle aussi et une partie de son corps devint cybernétique. Plus récemment dans les comics d’IDW Publishing, après avoir été très gravement blessé à la carapace par Rocksteady (TMNT #44), l’esprit de Donatello fut transféré dans Metalhead le temps de soigner son corps (TMNT #50).
  • Le costume que porte Raphael rappelle beaucoup celui du Nightwatcher, que la tortue portait dans le film de 2007.
  • Cette version de Raphael, fatigué mais encore fort et prêt à tout rappelle beaucoup le Batman âgé de Frank Miller que l’on pouvait retrouver par exemple dans The Dark Knight returns.
  • Le tonneau d’essence largué depuis l’arrière du Shellraiser est estampillé Tromaville. Il s’agit d’une référence subtile à The toxic avenger, film de 1985 qui fut repris par la suite en série animée pour les enfants et dont des jouets de Playmates Toys virent le jour en 1991. Ce sont ces barils remplis de produits toxiques qui ont transformés Melvin en créature mutante dans le film.

Déco pageFiche de l’épisode

Titre original : The wasteland warrior
Titre français : Titre encore inconnu
Numéro dans la saison : saison 5 épisode 18
Numéro de l’épisode : 122
Première diffusion : 22 septembre 2017
Diffusion française : 10 février 2018
Écrit par : Brandon Auman
Producteurs exécutifs : Brandon Auman et Ciro Nieli
Producteurs associés : Patrick Krebs et MacGregor Middleton
Dirigé par : Rie Koga

Épisode précédent
Titre français encore inconnu
(Kagayakei Kintaro VO)

Épisode suivant
Titre français encore inconnu
(The impossible desert VO)

Déco page

Galerie

Personnages

 

 

Publicités