Saison 5 épisode 19 – The impossible desert (Série TV 2012)

À proximité d’amas rocheux se dressait une forteresse de taule. Derrière les remparts se trouvaient d’imposantes cheminées fumant sans cesse. Les gardes qui faisaient les rondes virent au loin de la poussière. Quelqu’un approchait. Verminator Rex venait s’entretenir avec le chef du clan Scale Tail. Il s’agissait d’une garnison de reptiles mutants peu favorables à la discussion. Le blaireau le savait et possédait de quoi les inciter à l’aider dans sa chasse à Raphael et Mira ; une cargaison complète d’eau pure. S’ils les aidaient, ils en auraient le double. Si jamais l’empereur Reptilicus venait à s’emparer de son cadeau sans retour, il ferait tout sauter. Les portes de fer de la forteresse s’ouvrirent et des Hummers en sortirent. La chasse aux mutants était ouverte !

D’après les descriptions que Mira leur avait faite de la fameuse tortue se faisant nommer Holy Chalupa, Donatello était également certain qu’il était question de Michelangelo. La suricate voulait le retrouver car d’après les croyances de son défunt clan, il était le seul à pouvoir déchiffrer la carte qu’elle possédait sur le bras. Elle les mènerait à une oasis. Raphael n’en croyait pas un mot, une légende tout au plus. Mais le robot voulut jeter un œil plus attentif au tatouage que Mira portait au bras. Il ne pouvait en comprendre la signification si tant est qu’il s’agisse bien d’une carte. Cette oasis se trouvait dans des terres lointaines et encore plus difficiles d’accès, les impossibles wastelands. Personne n’osait réellement s’y aventurer. Pour Raphael, il ne s’agissait que d’un désert de plus. Soudain, la tortue freina brutalement. Devant eux se dressait un champ de sables mouvants. L’accès serait difficile, mais pas impossible.
Verminator était parvenu à recruter les lézards de Reptilicus et partaient à la recherche du Shellraiser. Les traces semblaient bien les mener vers les impossibles wastelands. Beaucoup semblaient déjà se décourager. Ils ne les trouveraient jamais là-bas. Verminator n’était pas de cet avis. Il était bien décidé à retrouver Mira et s’emparer de sa carte, pour la donner à son maître.
Les tortues avançaient prudemment avec le Shellraiser à travers cette mer de sables mouvants. Donatello guidait son frère depuis le toit du véhicule sur une fine route de roche. Leur passage avait sérieusement altéré cet unique chemin qui se désagrégeait sous leurs roues. Soudain, le passage commença à s’effondrer derrière eux. Raphael mit le pied au plancher, plus question d’y aller lentement. Fonçant à travers ce désert mortel, l’effondrement de la route derrière eux provoquait un immense nuage de fumée. Ils réussirent finalement à s’en sortir indemnes et traversèrent un vestige de civilisation : un important échangeur d’autoroute. Continuant de progresser dans les étendues de sables, ils n’avaient pas vus un rocher proche de la route avertissant d’un danger dans les environs. Les ordinateurs du Shellraiser s’affolaient, quelque chose de gros s’approchait d’eux à grande vitesse. Par la fenêtre, ils virent une bosse sous le sable tenter de les rattraper. Rien à faire, elle était trop rapide et bientôt retournait le wagon sur son flanc. Le véhicule immobilisé, Raphael, Donatello et Mira durent en sortir en catastrophe. La créature tournait autour d’eux, la seule manière de lui en échapper était d’atteindre à pied les montagnes rocheuses à quelques centaines de mètres de là. Raphael saisit un tonneau de nourriture qu’il lui jeta dessus pour le distraire et tous se mirent à courir. Si Donatello et Mira étaient parvenus à escalader le massif, le lourd Raphael dut rebrousser chemin et affronter le monstre qui surgit du sable. La tortue, impuissante attendait de se faire manger, les bras devant son visage. Mais des cris étranges au loin firent le monstre s’arrêter à temps. Un individu bizarre s’agitait dans tous les sens. Portant un chapeau de sorcier et un petit étendard avec le blason du clan Hamato. Il s’agissait de Michelangelo ! La tortue sauta dans les bras de Raphael, avant de lui montrer que le monstre qui les avait attaqués n’était autre que Chompy ! Raphael en avait les larmes aux yeux. Mira quant à elle pouvait enfin rencontrer le célèbre Holy Chalupa.
La tortue les menait à sa maison, la Casa de Michelangelo. Il s’agissait d’un vieux restaurant mexicain. Poussant la porte, ils furent accueillis par Ice Cream Kitty, qui les prenait pour des étrangers et pointait une mitraillette en leur direction, jusqu’à voir Michelangelo. Présentant les lieux, il y avait bien évidemment des tonnes de pizzas ! La tortue les gardait dans des sortes de boîtes de conserves plates. C’était peu ragoutant, elles avaient tournées depuis bien longtemps et des mouches sortaient dès qu’il en ouvrait une. Il y avait aussi beaucoup d’eau ! Lorsque Raphael vit les bidons, il se précipita pour en vider un. Le goût était écœurant, la pire eau qu’il avait déjà bue. Rien d’étonnant, il s’agissait là des bidons que Michelangelo remplissait de son urine. L’eau était plus loin…
Donatello était surtout curieux de savoir comment leur frère avait fait pour survivre. La réponse demeurera un mystère pour toujours. Mais une chose était certaine pour lui aussi, Leonardo n’avait pas survécu à la bombe de mutagène. Il était trop proche lors de l’explosion. Michelangelo relativisait comme toujours. Ils étaient à présent réunis, il y avait de la pizza à volonté et des séries à l’infini ! Il avait même trouvé la dernière VHS de Space Heroes : the next generation. Une fois l’épisode terminé, Mira demanda à Michelangelo s’il pouvait déchiffrer sa carte. La tortue n’en revenait pas, il l’avait dessinée lui-même il y a de cela de très nombreuses années. C’était un super tatouage au passage ! Mais il n’eut pas le temps d’en dire plus, un mur du restaurant explosa. Verminator Rex, Reptilicus et leurs sbires venaient d’arriver. Ils devaient capturer Mira vivante. Une énorme bataille s’enclencha dans le restaurant, sous de la musique mexicaine jouée par des automates. Les ennemis étaient bien trop nombreux et les quatre mutants se retrouvaient bientôt dépassés. La suricate fut assommée et emportée. Les blaireaux et lézards avaient ce qu’ils voulaient, ils repartirent aussi vite qu’ils étaient arrivés. Raphael se lança à leur poursuite, prenant une moto puis un monster truck en forme de hot-dog. Mais en pleine course poursuite, il esquiva une roquette qui termina dans le restaurant. Il n’en restait plus rien. La tortue voyait rouge et écrasait tout ce qui était sur son chemin. Hélas, un nouveau tir de Reptilicus détruisit aussi son véhicule. Les deux gangs partaient au loin avec Mira. Raphael, dans les amas de métal vivait encore.

La nuit tombée, Raphael y pénétra discrètement, se débarrassant des quelques gardes peu habitués à une telle irruption. La suricate avait été enfermée dans les cellules de la forteresse de Reptilicus. Ce dernier et Verminator s’approchaient d’elle pour regarder la carte. Un ingénieur Scale Tail avait été dépêché pour essayer de la déchiffrer. Verminator se réjouissait que sa mission soit enfin accomplie pour son maître, Maximus Kong, qui cherchait l’oasis depuis de nombreuses années. Impossible de décoder les inscriptions et Mira ne semblait pas prête à leur parler. Peut-être que la soif l’aiderait à être plus loquace ? La tortue était arrivée non loin des cellules, et attendit que les deux rapaces s’en aillent pour délivrer la suricate. Hélas, l’un des gardes n’était pas totalement assommé et sonna l’alarme. Les deux fugitifs étaient bientôt encerclés. Raphael fut solidement attrapé tandis que Mira cherchait à se débattre, en vain. La tortue se faisait emmener dans une fosse …

Autour de l’épisode

  • Les armées d’Imperius Reptilicus sont nommées les Scale Tail. Il s’agit d’une référence au serpent mutant de Playmates Toys sortit en 1992, Scale Tail.
  • Cet arc de trois épisodes est un très grand hommage à la saga Mad Max, de George Miller, où l’on retrouve de très nombreuses références.
    • Les terres désertiques sont le leitmotiv des films de Mad Max, principalement à partir du second volet, Le défi (1981).
    • Les véhicules de ces épisodes, mélanges entre de simples voitures, camions ou motos avec des objets recyclés de métal pour en faire de véritables machines de combat, sont tous droits issus des aventures à partir du second film. De même pour les costumes, principalement en cuir avec toutes sortes de lanières et matériaux de récupération.
    • Mira est experte dans le lancer de boomerang. Cela rappelle beaucoup l’arme qu’utilisait le petit enfant sauvage dans Mad Max 2.
  • Dans le restaurant de Michelangelo, il est possible de voir toutes sortes de séries sur ses télévisions, qui avaient été diffusées tout le long des saisons de cette série, comme les aventures de Chris Bradford, ou encore les Space Heroes.

Déco pageFiche de l’épisode

Titre original : The wasteland warrior
Titre français : Titre encore inconnu
Numéro dans la saison : saison 5 épisode 19
Numéro de l’épisode : 123
Première diffusion : 22 septembre 2017
Diffusion française : 10 février 2018
Écrit par : Peter Di Cicco
Producteurs exécutifs : Brandon Auman et Ciro Nieli
Producteurs associés : Patrick Krebs et MacGregor Middleton
Dirigé par : Sebastian Montes

Épisode précédent
Titre français encore inconnu
(The wasteland warrior VO)

Épisode suivant
Titre français encore inconnu
(Carmageddon ! VO)

Déco page

Galerie

 

Personnages

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.