Saison 5 épisode 20 – Carmageddon ! (Série TV 2012)

Non loin des ruines de la Casa de Michelangelo, quelque chose sortait du sol. C’était Chompy, qui s’était retrouvé enseveli sous le sable. Cherchant son maître, elle déterra Michelangelo, non loin de là. Donatello allait aussi très bien. Ils commençaient à se souvenir de ce qu’il s’était passé. Ils devaient retrouver Raphael et Mira, certainement capturés par Vermintaror Rex.

Raphael entrait dans la fosse, une arène où le clan Scale Tail regardait des jeux de combat. Mira était également entrée, mais comme spectatrice aux premières loges. La tortue allait devoir combattre le plus puissant guerrier du clan des lézards, Reptilicus. Verminator ne l’entendait pas de cette oreille, il voulait lui aussi prendre part au combat. Finalement, ils affronteraient la tortue à deux. L’un saisit un bouclier hérissé et une hache, l’autre combattrait avec sa tronçonneuse. Les reptiles et les blaireaux sautaient de nervosité derrière les grilles de l’arène, attendant impatiemment le combat. Raphael n’aurait qu’un vulgaire bout de branche comme arme. Difficile de faire le poids face à ces deux gros guerriers.
À l’extérieur, Michelangelo défonçait le portail de la forteresse avec Chompy, suivis de près de Donatello à bord du Shellraiser. Entrée fracassante, massacre de lézards, les trois compagnons eurent très vite fait le ménage. Les lieux sécurisés, Donatello lança un scanner des locaux pour essayer de trouver Raphael au plus vite. La tortue passait un sale quart d’heure dans l’arène. Il fut jeté dans l’eau marécageuse qui s’écoulait autour de la fosse. Les cris de Mira lui firent reprendre conscience et monter de nouveau sur le ring à la grande surprise de ses deux adversaires. Il enfonça son vulgaire bout de bois dans le mécanisme de la tronçonneuse de Verminator, avant de lui arracher son bras mécanique et l’envoyer sur le tapis. Un simple coup de poing suffit à réserver le même destin à Reptilicus. L’arbitre déclara la tortue vainqueur sous les cris enthousiastes des spectateurs, Mira la première. Verminator refusait d’admettre la défaite et partit retrouver son maître, Maximus Kong. Les Scale Tail et Badger Ravages entrèrent dans l’arène pour soulever Raphael dans les airs. Michelangelo et Donatello arrivaient au même moment. Cette victoire signifiait bien plus en réalité. Raphael venait de devenir le chef des deux clans. La seule chose qu’il désirait à présent était de trouver cette fameuse oasis.

Verminator Rex parcourait les étendues désertiques au plus vite, à bord de sa moto. Il se rendait devant la gigantesque forteresse de Maximus Kong pour lui annoncer qu’il savait qui possédait la carte pour l’oasis. Il demandait de l’aide pour capturer Mira, protégée par d’habiles guerriers. Maximus, un colosse au visage caché derrière un casque allait déployer tous les moyens possibles pour mettre la main sur cette oasis depuis longtemps convoitée. Il avait éradiqué des légions pour la trouver, il était si proche de son but.
Les tortues et Mira partaient pour l’oasis, accompagnés de véhicules Scale Tail et Badger Ravages. D’après la carte, la prochaine étape serait une sorte d’antenne. Il s’agissait en réalité d’un arbre. Le premier arbre qu’ils voyaient depuis des années. Mira ne savait même pas de quoi il s’agissait. C’était également le signe qu’ils étaient sur la bonne voie. Étonnamment, il possédait même encore quelques feuilles. Michelangelo expliqua à la suricate ce qu’était un arbre, signe de vie et d’espoir. Poursuivant leur chemin, ils arrivaient bientôt vers un grand canyon. Hélas, les bonnes nouvelles n’arrivaient pas seules. Derrière eux, un bruit sourd. Des rochers éclataient au passage de quelque chose d’imposant. Il s’agissait de la forteresse mobile de Maximus Kong ! Si Mira semblait savoir qui il était, les tortues n’en avaient jamais entendu parler.
Kong demandait la suricate, que Raphael n’était naturellement pas prêt à livrer. Le tyran fit cracher ses canons, détruisant quelques véhicules Scale Tail. Ceux qui restaient partirent en direction de sa forteresse ambulante, tirant à tout va. Des flaques de pétrole volaient et commençaient à prendre forme humanoïde. Il s’agissait des synthezoids de Maximus Kong, des soldats qui enfourchaient des motos, munis d’amures. Verminator allait également partir sur le front pour prendre sa vengeance sur ses traitres d’hommes, qu’il tua un à un. Il n’y avait bientôt plus aucun membre des deux clans de Raphael. Ils devaient trouver une solution. La tortue allait se charger de Maximus, tandis que Mira, à bord d’une moto, réglerait son compte à Verminator. Donatello et Michelangelo partaient sur le dos de Chompy.

Raphael gardait une petite surprise au fond du Shellraiser. Derrière un masque de Casey Jones sur lequel avait été peint un drapeau américain, se trouvait son crâne. Une bombe y avait été installée dans la bouche. La tortue quitta le Shellraiser, en plein assaut des synthezoids et se jeta sur la forteresse de Maximus. Le véhicule se faisait happer en-dessous de la forteresse qu’il s’apprêtait à aborder. Soudain une explosion. Le Shellraiser n’était plus. D’autres plus petites explosions se faisaient entendre à présent sur l’ensemble du véhicule de Maximus. L’ascension de Raphael était complexe, il devait éviter les synthezoids qui déferlaient. Au sol, Reptilicus était le dernier de son clan encore debout. Dans son véhicule, il défiait Verminator qui le traitait de traitre. En guise de protestation, le lézard scandait le nom de Raphael tel un étendard qu’il levait fièrement dans le ciel contre la tyrannie de Maximus Kong et de Verminator. Ce dernier trancha les pneus de son bolide qui termina dans une explosion sous l’imposante forteresse de Kong. L’heure de Verminator était proche également. Mira le défia sur sa moto. De son fouet, elle l’envoya contre une paroi du canyon. Son véhicule explosa.
Tandis que ses frères s’occupaient des derniers synthezoids au sol, Raphael était parvenu à se hisser jusqu’au trône de Maximus Kong. Un combat sans merci éclata. Difficile de savoir qui allait gagner. Maximus voulait que Raphael le reconnaisse comme son supérieur, ce qui était hors de question. Se rendant coup pour coup, la montagne de muscles finissait malgré tout par prendre l’avantage. Poussant Raphael vers les pistons de la salle des machines, il ne vit pas Michelangelo et Mira lui sauter dessus à leur tour. Ils ne parvenaient pas non plus à prendre le dessus. Raphael saisit une clé anglaise et frappa de toutes ses forces sur le casque de Maximus, qui vola dans les airs. Le colosse était au sol, le visage à présent exposé. La tortue n’en croyait pas ses yeux. Il lâcha son arme. Il s’agissait de Leonardo ! Son corps avait totalement dégénéré mais gardait encore son visage d’adolescent. Il ne semblait pas se souvenir de son frère qui tentait de le raisonner. Le frappant et le bousculant, il poussa Raphael dans le vide. La tortue s’écrasa à l’étage inférieur. Se relevant péniblement, il était incapable de tirer sur Leonardo, incontrôlable. Le véhicule fonçait droit vers une impasse. Les deux mutants, trop concentrés sur leur combat, ne le voyaient pas. Leonardo saisit Raphael à la gorge, prêt à l’étrangler à bout de bras. Son frère pointait son arme vers son visage, mais refusait de le tuer. Lâchant son pistolet, prêt à mourir, Raphael lui dit qu’il l’aimait. Leonardo le poussa dans le vide pour l’épargner de la collision avec le canyon. À peine relevé, Raphael vit la forteresse sur roues de Maximus s’encastrer dans la roche avant de sombrer dans un nuage de poussière.

Chompy arrivait à toutes vitesses sur les lieux de l’accident. Michelangelo reconnut Leonardo, gisant au sol. La tortue n’avait pas repris tous ses esprits et refusait d’écouter son petit frère. Lorsque Raphael arriva, il se souvint de lui, puis de Donatello et de Michelangelo. La famille était à nouveau réunie. Il commençait à se souvenir de ce qu’il s’était passé. Ses frères disaient l’avoir cherché partout. Leonardo leur expliqua que lors du crash de la bombe de mutagène sur la ville, il avait poussé ses frères pour les épargner. Lui, se trouvait au centre de l’explosion, ce qui expliquait la dégénérescence de son corps. Seul, changé, il devint fou, enragé. Ces années passées lui avaient fait perdre la tête. Mais à présent tout lui était revenu grâce à ses frères. Michelangelo lui annonça qu’il avait la carte pour l’oasis, prochaine étape, le paradis !

L’oasis existait réellement bien. Il s’agissait d’une cuve de pierre autour de laquelle se trouvaient des centaines d’arbres. Et au loin des montagnes enneigées. Tout était bien qui finissait bien. Michelangelo se jeta dans l’eau pour y barboter enfin. Mira n’avait jamais vu autant de vert. Ils étaient à la maison.

Autour de l’épisode

  • Chompy sort du sable avec un attelage de voyage. Pourtant, lorsque l’explosion toucha le restaurant de Michelangelo, il n’avait rien sur la carapace.
  • Cet arc de trois épisodes est un très grand hommage à la saga Mad Max, de George Miller, où l’on retrouve de très nombreuses références.
    • Raphael est jeté dans une arène grillagée. Malgré la forme, très différente, cela rappelle beaucoup de Dôme de tonnerre du film Au-delà du dôme du tonnerre (1985).
    • Les terres désertiques sont le leitmotiv des films de Mad Max, principalement à partir du second volet, Le défi (1981).
    • Les véhicules de ces épisodes, mélanges entre de simples voitures, camions ou motos avec des objets recyclés de métal pour en faire de véritables machines de combat sont tous droits issus des aventures à partir du second film. De même pour les costumes, principalement en cuir avec toutes sortes de lanières et matériaux de récupération.
    • La manière dont sont filmées certaines scènes, suivant un véhicule depuis son arrière jusqu’à son avant, puis poursuivre la caméra jusqu’aux héros en premier plan est typique des plans de Fury Road, mettant en valeur la taille et l’ingéniosité des constructions loufoques des bolides hybrides, comme le train citerne de Verminator Rex.
  • Le cri de guerre de Michelangelo, Booyakabungala est le mélange de ses deux cris de guerre, Booyakasha et Cowabunga ainsi que de celui de feu Casey Jones, Goongala.
  • L’une des questions les plus redondantes des fans de la série au cours des saisons était le devenir de Mutagen Man, congelé dans l’épisode Mutagen Man (S2 E4). Dès lors, il était possible de le voir dans certains épisodes, dans le laboratoire de Donatello. Jamais plus il ne semblait intéresser les scénaristes, qui lui ont réservé un destin assez funeste. Il est en effet possible de voir son bocal au fond du marécage, sous l’arène des Scale Tail, lorsque Raphael tombe dedans.
  • Le casque et la moto que prend Mira pour le combat final appartenaient à Karai. Il était possible de la voir dans certains épisodes comme La vengeance de Karai (S1 E21). Les symboles du Foot Clan ont été remplacés par ceux du clan Hamato.
  • Le casque de Casey Jones, dans le Shellraiser est décoré du drapeau américain. Il s’agit d’un clin d’œil au masque que portait le justicier dans les quatre numéros de Bodycount d’Image comics (Mars 1996 – Juillet 1996).
  • Le crâne de Casey Jones avait été teasé par Brandon Auman, producteur de la série, le 16 septembre 2017, quelques jours avant la diffusion de cet épisode. Étrangement, cela n’avait soulevé aucune polémique. En effet, le personnage était très peu apprécié des fans, et la plupart reconnurent que Casey auraient lui-même adoré cette idée, qu’il aurait trouvée « métal » comme il le disait tout le temps.
  • La forme mutée de Leonardo en Maximus Kong rappelle beaucoup sa troisième mutation dans l’épisode Mutation brutale  (S9 E4) du dessin-animé de 1987 : un corps très musclé et imposant muni d’une petite carapace et d’un petit plastron.
  • Dans le flashback de Leonardo, lorsqu’il pousse ses frères, il est possible de voir qu’il ne possède qu’un sabre et un tantō. Il perdit un sabre lors de sa dernière aventure, avec Miyamoto Usagi, cassé dans Kagayakei Kintaro (S5 E9). Peut-être ne l’a-t-il pas remplacé. Le tantō est peut-être celui de Karai.
  • L’hommage de l’équipe de la série à Peter Laird et Kevin Eastman, avec un Leonardo tenant une pancarte est une référence à la première publication du TMNT Vol. 1 #1, sorti en mai 1984.
  • Cet épisode se déroule 50 ans après les évènements habituels. Initialement, cet arc de trois épisodes, diffusés sous le nom de Raphael : Mutant apocalypse à la télévision devait être le dernier de la cinquième saison. Nickelodeon a préféré le décrire comme un avenir potentiel plutôt qu’une fin assurée, et changea alors leur ordre de placement dans le listing de la saison, au milieu, afin d’ôter le doute des spectateurs sur une fin tragique. Toutefois, certains membres de l’équipe de production de la série auraient souhaité qu’il s’agisse de la fin officielle de cette aventure. L’hommage à Peter Laird et Kevin Eastman à la fin de cet arc montre bien qu’il s’agissait de la fin prévue initialement.

 

Déco pageFiche de l’épisode

Titre original : Carmageddon !
Titre français : Titre encore inconnu
Numéro dans la saison : saison 5 épisode 20
Numéro de l’épisode : 124
Première diffusion : 22 septembre 2017
Diffusion française : 10 février 2018
Écrit par : Gavin Hignight
Producteurs exécutifs : Brandon Auman et Ciro Nieli
Producteurs associés : Ant Ward et MacGregor Middleton
Dirigé par : Alan Wan

Épisode précédent
Titre français encore inconnu
(The impossible desert VO)

Fin de la série

Déco page

Galerie

 

Personnages

Publicités

Une réflexion sur “Saison 5 épisode 20 – Carmageddon ! (Série TV 2012)

  1. J’aimerai partager mon avis sur cet épisode « Carmageddon »
    [Ne pas lire mon commentaire si vous n’avez pas regardé cet episode,qui peut contenir des spoils,mais je donne mon avis].
    Pour moi,cet épisode est le dernier de la saison. (Même si il l’est à la base mais qu’ils ont préférés le mettre au milieu).Et effectivement,c’est une fin tragique,et j’en suis très déçue.
    Toutes ces aventures pour devenir des « doubles mutants  » (pas tres beaux je dois l’avouer), avoir perdu April,Casey ect..je trouve ça triste et dommage..surtout quand on voit le crâne de Casey (avec la bombe) ça m’a unpeu choqué..Que sont devenus leurs amis après ça ?
    Je m’attendais à une bonne fin,même si ils ont trouvé un « paradis » le reste reste tragique.
    Et à la fin,on les retrouve avec Maître Spliter dans les nuages avec leur « bonne » apparence mais pourquoi ? Sûrement pour un souvenir..mais je trouve ça très triste quand même..surtout qu’April n’est même pas présente alors qu’elle fesait quand même partie de la famille non ?
    Enfin bref,je suis plutôt déçue.Et j’avoue avoir pas mal de questions à propos de cet épisode.Si certains veulent en discuter je serai ravie qu’on partage nos avis.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.