Saison 5 épisodes 10 et 11 – When worlds collide (Série TV 2012)

Première partie

Une nuée de vaisseaux Salamandarians voyageait dans l’espace, G’Throkka à leur tête. Son dernier combat remontait déjà à plusieurs mois, il lui tardait d’affronter de nouveaux ennemis. Son supérieur, le général R’Kavaka lui demanda alors de se lancer à la recherche du terrible chasseur de primes K’Vathrak. Il refaisait surface après une longue période de silence. G’Throkka avait été choisi pour se lancer à sa recherche et le capturer, accompagné d’Y’Gythgba. Il chassait des utroms en Dimension X et faisait à présent route vers une planète primitive du nom de Terre. Le nom de cette planète était familier aux oreilles d’Y’Gythgba, puisqu’il s’agissait de celle où vivait Raphael. Leur vaisseau partit sur le champ.

La ville de New York était plongée dans la nuit. Dans une allée sombre, un sans-abri fut réveillé par une pièce qui lui fut jetée. À peine avait-il ouvert les yeux qu’il vit trois hommes identiques, vêtus de costumes noirs et s’exprimant étrangement. Ils étaient à la recherche de l’utrom Bishop. Ils devaient le prévenir du terrible danger qui le menaçait. Au même moment, une nouvelle lueur éclairait l’allée. La tête de l’un des utromdroïds volait au sol, prévenant ses congénères que la menace pour laquelle ils étaient venus était là. Il s’agissait du Newtralizer, plus connu dans la galaxie comme K’Vathrak. Il balaya second robot avant d’exterminer le dernier. Sortant les utroms de leurs corps un à un, il les questionnait sur la position de Bishop avant de les dévorer…

Au repaire des tortues, Raphael regardait un nouvel épisode de Space Heroes dans lequel la femme dont le capitaine était amoureux se faisait dévorer par une créature extraterrestre. La tortue au cœur sensible ne pouvait s’empêcher de penser à Mona Lisa, ce qui lui donnait le cafard. Se retournant vers Donatello et April, il était transparent. Allant voir Leonardo, il s’entraînait avec Karai. Michelangelo chattait avec Renet grâce à un appareil de communication défiant le temps et l’espace qu’elle lui avait remis (Monsters among us !, S5 E9). Il était le seul à ne pas avoir une moitié avec qui parler. Partant dans sa chambre, il commença à jouer de la batterie le plus fort possible. Finalement, avait-il réellement besoin d’un amour ? Il était un loup solitaire, pas un sentimental ! C’est alors que son casque spatial se mit à émettre un message. Il s’agissait de Mona Lisa qui lui annonçait qu’elle venait au plus vite sur Terre. Raphael était la tortue la plus heureuse du monde.
La venue du vaisseau salamandarian n’était pas passée inaperçue et inquiétait le Haut Conseil Utrom. Queen, Rook et Pawn se demandaient si c’était une bonne chose, d’autant plus que ces extraterrestres n’étaient pas les bienvenus dans cette partie de la galaxie. Bishop, présent également, allait se rendre sur Terre et surveillerait leurs faits et gestes avec l’Earth Protection Force pour voir qu’elles étaient leurs intentions.
Le vaisseau de Sal Commander se posait sur un immeuble de New York, sous les yeux des tortues, April et Karai. Mona Lisa et Raphael se sautaient dans les bras sous le regard incompris de Karai. Hélas les retrouvailles allaient être reportées. G’Throkka leur annonçait qu’une menace était sur Terre pour détruire les utroms. Leonardo comprit très vite qu’il s’agissait du Newtralizer, mais comment avait-il survécu (Le retour du Tritonateur, S2 E17) ? D’après Sal Commander, sa présumée destruction dans le téléporteur lui aurait en réalité permis de pouvoir voyager entre différentes dimensions.

Les utroms passaient des jours paisibles en Dimension X. Certains s’adonnaient à une sorte de taï-chi, d’autres profitaient de leur compagnon. Ce calme et ce bonheur fut perturbé par le Newtralizer, qui exterminait les créatures unes à unes, toujours à la recherche de Bishop.
Leonardo divisait les équipes en deux, il resterait avec Donatello, Karai et April tandis que les autres partiraient vers une autre direction. Sal Commander lui remit un petit appareil qui devait leur permettre de détecter la position du Newtralizer lors de ses déplacements dimensionnels. Au cours de la ronde de nuit, Raphael en profita pour demander à Mona ce qu’elle était devenue depuis leur rencontre. Après le départ des tortues, Lord Dregg s’était attaqué à Salamandria. La pire guerre de leur histoire, indubitablement. Beaucoup de pertes et surtout la destruction de leur habitat. Raphael le croyait mort après leur dernier affrontement (Dregg le maléfique, S4 E12), il n’en était rien. Soudain, des missiles fendirent l’air et frappèrent une zone précise de la ville. Il s’agissait de là où Michelangelo et Sal Commander étaient partis patrouiller. Se précipitant à leur chevet, Raphael et Mona furent encerclés par des militaires, l’EPF. Bishop s’avançait vers eux après qu’un filet ait été tiré sur les deux salamandarians, rappelant que cette espèce était interdite de venir dans la galaxie.
Le détecteur avait mené Leonardo et son équipe vers une centrale électrique. Mais aucune trace du Newtralizer. L’appareil était-il défectueux ? En réalité, le chasseur de prime venait d’arriver. Traversant littéralement un grillage, il s’avançait vers l’installation avant d’y arracher un câble et de le mettre dans la bouche. Son nouvel état lui permettait de se nourrir de l’électricité. Tentant une attaque surprise, Newtralizer se téléporta avant de réapparaître dans leur dos et balayer les tortues. Envoyant des salves d’éclairs, seule April était en mesure de lui faire face avec son champ de force. Elle ouvrit une vanne d’eau à proximité avec ses pouvoirs et aspergea l’extraterrestre. Amoindrit, il dut prendre la fuite, jurant vengeance.

Michelangelo et Raphael aidaient leurs amis salamandrians à se relever. Bishop reconnaissait son erreur en les attaquant, il n’avait pas vu qu’il s’agissait de ceux qui les avaient aidé au cours de la guerre contre les kraangs. Ils devaient à présent allier leurs forces pour arrêter le Newtralizer. Après avoir échafaudé un plan, Bishop se dirigea vers une rue seul, et appela son ennemi tandis que les tortues, Sal Commander, Mona et les soldats de l’EPF se positionnaient sur le toit des bâtiments alentours pour lui tendre un piège. Raphael en profita pour demander à sa bien-aimée de rester sur Terre une fois ce combat terminé. Hélas pour lui, elle était un soldat et se devait de rester avec son peuple pour le défendre. Dans la rue, les lumières des lampadaires et des vitrines des magasins clignotaient. Un flux d’énergie s’en échappa, laissant apparaître le Newtralizer. Bishop avait beau lui tirer dessus, rien n’y faisait. Il fut soufflé par l’explosion de l’un de ses shurikens. Les tortues et les deux salamandarians sautèrent sur leur ennemi, mais tous furent balayés aussitôt. Un véhicule de l’EPF renversa le Newtralizer contre un mur avant de lui tirer dessus. Mais une fois le nuage de poussière dissipé, le soldat sur la tourelle d’attaque ne voyait plus sa cible. Il s’était téléporté derrière lui et l’éjectait déjà du véhicule. D’autres soldats faisaient feu sur lui depuis les bâtiments alentours, mais ils n’eurent guère plus de chance. Bishop essayait de s’interposer mais l’utrom fut ôté de son corps robotique. Alors que le salamandarian s’apprêtait à le dévorer, des shurikens le firent lâcher prise. Tous ses ennemis étaient réunis au même endroit pour lui faire face. C’était parfait. Une boule d’énergie commençait à se former entre ses mains, toute l’électricité du quartier était en train d’être absorbée pour sa création. Alors que Newtralizer lançait son attaque sur ses ennemis, Bishop envoya au sol un portail interdimensionnel, leur permettant de prendre la fuite in extremis.

Les tortues, April, Karai, Bishop, Mona Lisa et Sal Commander étaient arrivés dans la salle du Haut Conseil Utrom. Étouffant, les petits extraterrestres s’empressèrent de leur apporter des appareils respiratoires. Ils étaient sains et saufs mais Bishop, qui s’appropriait un nouveau corps, se devait de prévenir au plus vite le conseil de la menace du Newtralizer. Personne n’arrivait à bout du salamadarian fou. Donatello, avec un de ses gadgets, était parvenu à mesurer le voltage de l’individu ce qui pourrait les aider à concocter une arme pour le neutraliser. Rook avait justement un canon, qui basé sur ces données, devrait pouvoir leur être très utile. Ils avaient l’arme, il leur fallait un plan. L’eau semblait être un très bon moyen d’en venir à bout, à condition qu’ils soient les premiers à attaquer. Ils n’auraient qu’une chance. C’est alors qu’une forme se matérialisa derrière Queen. Newtralizer venait d’entrer dans la salle du Haut Conseil. Après avoir détruit le corps robotique de la reine, il explosa Rook, puis démembra Pawn. Les utroms étaient saufs, mais il fallait évacuer le lieu au plus vite. Bishop lança un portail et Sal Commander poussa leur ennemi à travers avant de le rejoindre.

Ils ressortirent de nouveau dans la centrale électrique. Personne n’arrivait même à toucher Newtralizer qui se téléportait à chaque instant. April dirigea l’eau d’une bouche d’incendie dans le dos de leur ennemi, ce qui le jeta au sol. Reprenant son souffle, le salamandarian se téléporta au niveau des transformateurs pour en puiser l’énergie. S’alimentant de l’électricité, il relâchait des salves d’éclairs vers ses adversaires. Michelangelo fut frappé par l’un d’eux et désintégré. Se ventant de son exploit sur la tortue, Newtralizer n’avait pas vu Raphael, derrière lui, pointer l’arme de Rook.
L’onde qui en sortit affaiblissait la créature, mais des interférences commencèrent à plonger la ville dans le noir. Le canon lui-même ne fonctionnait bientôt plus. Le regard de Sal Commander se dirigeait vers le ciel, où une forme gigantesque commençait à apparaître. Un insecte géant se dessinait à travers les nuages. Il s’agissait de Lord Dregg, qui venait prendre sa revanche sur les tortues, les salamadarians et sur le monde entier. La gueule de son vaisseau, le Maligna, cracha des œufs de vreens sur toute la ville. Une nouvelle invasion commençait…

Seconde partie

Les tortues contemplaient avec effroi le spectacle qui se déroulait sous leurs yeux, elles qui croyaient être débarrassées une bonne fois pour toutes de Dregg (Dregg le maléfique, S4 E12). Les vreens étaient de plus en plus nombreux à parsemer le ciel de la ville et à l’infester. Leonardo se fit enlever par les airs tandis que Sal Commander et Mona Lisa décimaient les dizaines d’insectes au sol. Le salamadarian à la tête de l’opération se fit également prendre. Les tortues, Karai, April, Bishop et Mona durent battre en retraite au plus vite.
Le Newtralizer se téléporta dans le vaisseau de Dregg pour lui souhaiter la bienvenue. Le seigneur était heureux de revoir son vieil ami, avec de nouveaux pouvoirs qui plus est. Ils allaient pouvoir faire de grandes choses ensemble. Le seigneur des insectoïdes avait déjà des plans pour le salamandarian rebel. En réalité, le Newtralizer n’était intéressé que par une chose : exterminer tous les utroms qui se trouvaient sur Terre.

Les tortues et leurs amis s’étaient réfugiés dans une banque. Tandis que Donatello se prêtait à quelques calculs, Bishop s’abaissait à accuser les salamandarians de cette invasion. Pour lui, Dregg se rendait sur Terre car il avait suivi leur vaisseau. Mona Lisa n’acceptait pas de tels propos, mais ils n’avaient pas le temps de se quereller. Comme le rappelait Donatello, ils devaient arrêter l’invasion au plus vite. Les vreens recouvriraient la totalité de la Terre en moins d’une semaine s’ils ne faisaient rien.
Leonardo et Sal Commander étaient amenés à Dregg dans la salle principale du Maligna. Les deux guerriers se défirent des vreens pour fondre sur les ennemis. Newtralizer se téléporta en un instant avant de revenir pour électrocuter ses proies. Tous deux furent jetés dans des bulles. Il ne restait plus que deux tortues à capturer. Direction les rues de New York !

À l’intérieur de la banque, les six compagnons n’eurent guère le temps de préparer un plan convainquant pour arrêter le vaisseau de Dregg. Les vreens entrèrent par les baies vitrées et les murs. Mona Lisa fit exploser un de ses disques pour tenter de leur échapper. Une fois dans la rue, ils devaient avancer prudemment. Les insectes volants capturaient les citoyens pour les coller dans une énorme ruche située sur l’immeuble de Channel 6. Progressant à travers les ruelles de la ville déserte, Bishop et ses amis retrouvèrent une nouvelle fois le Newtralizer. L’utrom brandit l’arme élaborée par ses semblables mais le tir n’avait aucun effet sur son adversaire. Le salamandarian avait appris de la dernière décharge reçue, et s’y était adapté. En peu de temps, il terrassait les six compagnons, malgré la ténacité de Raphael. Soudain, des étincelles puis des éclairs commencèrent à apparaître sur la petite place où ils se trouvaient. Une forme humanoïde se dessinait sous les yeux les yeux curieux des sept individus. Michelangelo venait de réapparaître ! Son état était similaire à celui du Newtralizer, pouvant produire de l’électricité à volonté et se téléporter. Après avoir éjecté l’extraterrestre grâce à ses nouveaux pouvoirs, il fit exploser quelques vreens qui s’approchaient de lui. L’un des insectes parvint malgré tout à capturer Karai et Newtralizer s’en alla avec Donatello sous le bras. Ils allaient devoir assiéger le vaisseau de Dregg pour retrouver leurs amis.

Tandis que les derniers compagnons préparaient un plan dans les égouts pour assiéger le vaisseau Maligna, Donatello et Karai étaient jetés, comme Leonardo et Sal Commander, dans des cellules organiques. Par ailleurs, les humains continuaient de se faire capturer pour servir de nutriments aux œufs de ses vreens. Mais le Newtralizer s’opposait à ce plan. Dregg semblait vouloir capturer tous les humains de la Terre, ce qui leur prendrait beaucoup trop de temps. Il était préférable pour lui d’en capturer quelques-uns et de détruire ce monde au plus vite. Si des coups de canons des engins de siège de l’Earth Protection Force ne s’étaient pas fait entendre, ils auraient tous deux commencés à se disputer. Les armées étaient déployées dans les rues, mais la puissance de tir du vaisseau Maligna était bien supérieure. Les vreens furent lâchés de nouveau pour ramasser quelques soldats. Le reste serait exterminé. Au même moment, un nouvel assaillant arrivant, le Turtle Mech, avec Raphael, April, Mona Lisa et Bishop à bord. Sautant de bâtiment en bâtiment, le robot finit par monter sur le dos du vaisseau. Après s’être débarrassé de nombreux parasites de défense, il lança quelques barils sur la tête du Maligna pour le diriger vers une usine à insecticides, qui explosa à son tour. Le vaisseau était momentanément neutralisé.
C’est à cet instant que Michelangelo intervint, se téléportant à l’intérieur de la machine de guerre de Dregg. Progressant à l’intérieur, il était à la recherche de ses frères et compagnons. Le vaisseau était vaste et il ne savait pas du tout par où commencer. Hélas pour lui, le Newtralizer ne tardait pas à faire son entrée. Il y avait un maître de l’électricité de trop ici ! À l’extérieur, l’insecticide n’avait pas eu l’effet escompté. Le Maligna se relevait déjà. April enclencha le lance-flamme du Turtle Mech sur la tête de l’appareil, avant de l’attaquer de front. Le robot fut arrêté par ses pinces et démembré. L’équipage eut à peine le temps de s’en sortir avec les grappins de secours. Se trouvant sur la tête du Maligna, Mona Lisa plaça un de ses disques explosifs et créa une brèche permettant aux quatre compagnons de pénétrer directement dans la salle principale du vaisseau.

Étrangement, la pièce semblait vide. April se dirigeait vers les cellules où étaient retenus leurs amis. Il s’agissait d’un piège, Dregg et ses vreens les attendaient, camouflés au plafond. Sautant sur eux, il reçut de plein fouet Newtralizer, qui venait de se faire expédier par Michelangelo, s’invitant à la partie. Après avoir délivré ses quatre compagnons de leurs prisons, tous purent prendre part au combat. Newtralizer balaya Sal Commander avant de le trainer au sol par la queue. Michelangelo fondit sur son adversaire pour venir en aide à son ami salamandarian. De ses pouvoirs, il donna un coup de poing qui les firent tous trois traverser les parois du vaisseau et tomber vers un interminable couloir les menant vers la salle des machines et la source d’alimentation du Maligna.
Dans la salle de contrôle, le combat faisait rage. April, puis Karai, puis Leonardo tentaient de venir à bout de Dregg, tandis que les autres faisaient le ménage dans les rangs des vreens. Mona Lisa tira avec l’arme utrom sur le seigneur, qui semblait être vulnérable à l’électricité. Raphael s’empara d’un câble et électrocuta Dregg, qui mordit la poussière. Ils partirent tous aider Michelangelo qui avait fort à faire avec Newtralizer. C’est finalement Sal Commander, de sa queue bionique, qui poussa son vieux rival dans le vide, droit dans la source d’énergie du vaisseau. Dans un cri d’atroces souffrances, Newtralizer commença à fusionner avec le générateur. Des déflagrations et des éclairs commencèrent à souffler la salle, au moment où leurs compagnons se joignaient à eux. Michelangelo, dans un élan héroïque, essaya de les protéger, au péril de sa vie. À l’extérieur, le Maligna commençait à relever ses élytres pour s’envoler dans le ciel, trop affaiblie par le combat, interne comme les dégâts causés par les tirs de l’EPF. Les tortues et leurs amis sautèrent sur la tour la plus proche, avant de voir le vaisseau exploser dans les airs. Si Michelangelo était resté à l’intérieur, il ne lui avait fallu qu’une fraction de seconde pour se téléporter et rejoindre les siens, sain et sauf. Il ne pouvait pas rester éternellement avec ses pouvoirs, c’est pourquoi Bishop usa de l’arme utrom pour les lui supprimer. La tortue était contre, mais sa vie était en danger. Si cela n’avait eu aucun effet sur Newtralizer, la tortue en perdit ses vêtements et se retrouva nu comme un ver. Tout était rentré dans l’ordre, place à la fête !

Hélas, Sal Commander ne pouvait rester, ils avaient encore beaucoup à faire. Mona Lisa ne voulait plus s’en aller et préférait rester auprès de Raphael et demanda que son supérieur lui confie la garde de la Terre au cas où de nouvelles attaques extraterrestres aient lieu. Bishop s’y opposait au nom des lois intergalactiques, mais Raphael lui colla un coup de poing avant de sauter dans les bras de sa bien-aimée.

Autour de l’épisode

  • Le vaisseau de Dregg s’appelle le Maligna. Il s’agit d’une référence à Maligna, terrible extraterrestre insectoïde des Archie Comics.

Déco pageFiche de l’épisode

Titre original : When worlds collide
Titre français : Titre encore inconnu
Numéro dans la saison : saison 5 épisodes 10 et 11
Numéro des épisodes : 114 et 115
Première diffusion : 18 juin 2017
Diffusion française : Date inconnue
Écrit par : Todd Casey et Elliott Casey sous la direction de Brandon Auman
Directeur de la production : Vladimir Radev
Producteur exécutif : Ciro Nieli
Producteurs :

  • Cindy Y. Avila
  • Diana Grigorian
  • Tanya Harvey
  • Ashley Laidlaw
  • Melvin Young Jr.

Episode précédent
Titre français encore inconnu
(Monsters among us ! VO)

Episode suivant
Titre français encore inconnu
(Wanted : Bebop & Rocksteady VO)

Déco page

Galerie

Première partie

Seconde partie

Personnages

Salamandarian

Armée de Dregg

Utroms

Vaisseaux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s