TMNT #24 : City fall, part.3 (IDW Publishing)

couverture-villains-micro-series-old-hob-tyler-walpole-comic-idw-tortues-ninja-turtles-tmnt_1Old Hob
Villains Micro-
Series #3
couverture-santolouco-1-tmnt-23-idw-tortues-ninja-turtles_1City Fall
TMNT #23
couverture-santolouco-tmnt-24-idw-tortues-ninja-turtles_1City Fall
TMNT #24
couverture-villains-micro-series-alopex-tyler-walpole-comic-idw-tortues-ninja-turtles-tmnt_1Alopex
Villains Micro-
Series #4
couverture-villains-micro-series-karai-tyler-walpole-comic-idw-tortues-ninja-turtles-tmnt_1Karai
Villains Micro-
Series #5
Numéro précédent Aller en page principale Numéro suivant
Histoire: Kevin Eastman, Bobby Curnow et Tom Waltz
Scénariste: Tom Waltz
Illustrateur: Mateus Santolouco
Coloriste: Ronda Pattison
Lettreur: Shawn Lee
Rédacteur: Bobby Curnow

Édition
IDW Publishing

Pages: 32
Prix: $ 3,99

Couvertures
Mateus Santolouco
Kevin Eastman
Freddie Williams

Première édition
31 juillet 2013 (VO)
– (VF)

Réimpressions
TPB TMNT: City Fall, part. 1 (23 octobre 2013)
TMNT : The IDW Collection, Vol. 3 (24 août 2016)

couverture-santolouco-tmnt-24-idw-tortues-ninja-turtles_1

tmnt-24-idw-2-april-casey-angel-tortues-ninja-turtlesOroku Saki vint interrompre l’entraînement de Karai dans le dojo. Impressionné par sa technique, il lui annonçait le début de leur guerre contre Yoshi et ses fils. La jeune femme était prête, bien qu’elle ne savait pas réellement ce que préparait son « grand-père » pour que leurs ennemis les retrouve.

Casey, toujours étendu sur son lit, inconscient, rêvait qu’il se trouvait sur la glace, frappant de toutes ses forces le palais en direction des cages. Il fut interrompu par une voix féminine familière, mais qu’il n’avait plus entendue depuis très longtemps. Il s’agissait de sa mère, qui reconnaissait bien là le fils de son père, lorsqu’il s’agissait de frapper de toutes ses forces quand les choses allaient mal. Sans perdre de temps, Casey vint s’excuser de ne pas avoir réussi à veiller sur son père comme elle le lui avait demandé (TMNT Micro-series #6 : Casey Jones). Il n’y avait plus rien à faire en réalité pour Arnold. Cependant, Casey avait encore un bel avenir devant lui, c’est pourquoi elle lui demandait de se réveiller. Avant de quitter son songe, Casey lui demanda si elle était un ange. Ouvrant lentement les yeux, il entendait une autre voix familière appeler, Angel. April, qui avait veillé à son chevet depuis qu’il était entré dans la chambre se jeta à son cou. Ses deux amies étaient soulagées de le voir enfin se réveiller. Mais le convalescent se rappela très vite de ce qui s’était passé dans la ruelle. Où était Raphael ? Les filles le calmèrent lui disant que tout allait bien pour son ami. Mais Leonardo n’avait pas eu la même chance. Paniqué, elles durent le forcer à rester cloué à son lit pour se reposer.

tmnt-24-idw-4-michelangelo-slash-tortues-ninja-turtlesHob avait mené Splinter et ses fils sur le toit d’un bâtiment des docks. Ils regardaient en direction d’un entrepôt où se trouvait Leonardo d’après le chat. Les tortues n’avaient strictement aucune confiance dans le sac à puces. Mais Splinter voulait avoir le cœur net au sujet de son fils. Même s’ils devaient rester méfiants, c’était leur seule piste.
Michelangelo ne les écoutait pas. Il tentait plutôt de devenir ami avec Slash, lui présentant une barre de chocolat. La prochaine fois, il lui ferait découvrir les pizzas ! Ils devaient à présent s’occuper de Leonardo. Après s’être avancés furtivement jusqu’à l’entrepôt, Hob ouvrit le cadenas qui refermait la porte de ses griffes. Invitant ses partenaires à entrer, il ferma immédiatement la porte derrière eux. Les tortues et Splinter étaient plongés dans le noir jusqu’à entendre la voix d’Oroku Saki raisonner. tmnt-24-idw-5-shredder-karai-alopex-splinter-tortues-ninja-turtlesLa lumière vint révéler aux mutants leurs ennemis, Shredder, Karai ainsi qu’Alopex, se tenant face à eux, les étendards du Foot Clan derrière eux. Splinter s’avança, priant ses fils de rester calme. Il demandait simplement à Shredder qu’il lui rende son fils. Saki s’amusait de la situation. Il lui révéla que pendant qu’ils discutaient, ses ninjas étaient un peu partout en ville, imposant le respect des diverses factions comme les Savates au Foot Clan.
Splinter s’importait peu des rêves de conquête de son vieux rival à l’heure actuelle. Mais c’est alors que Shredder révéla l’information que ses ennemis espéraient ne pas entendre. Leonardo n’était plus. Impossible pour le rat de garder son calme, il bondit sur son adversaire brandissant le sabre de son fils jurant sa mort. tmnt-24-idw-8-foot-clan-dark-leonardo-karai-alopex-shredder-splinter-tortues-ninja-turtlesMais sa lame fut arrêtée à l’approche de la tête de Shredder par un autre sabre, orné d’une pièce de tissu bleu. Il s’agissait de Leonardo, revêtant une armure et un bandeau noir. Les premiers mots qui sortirent alors de sa bouche étaient « je ne te permettrai pas de faire du mal à mon maître ». Splinter n’eut pas le temps de réaliser ce qu’il se passait et mordit la poussière d’un coup de pied de son fils à présent chunin de Shredder. Il se tenait au-dessus du rat, lui jetant au visage son bandeau bleu ; il n’était plus son fils. Raphael accourut en direction de Leonardo pour le raisonner mais fut également accueillit par des coups. Donatello et Michelangelo n’avaient pas l’intention de le blesser mais ne savaient guère comment réagir face à la situation totalement inattendue. La première tortue fut très vite neutralisée par le pommeau du sabre de Leonardo qui vint frapper sa gorge. La seconde fut renversée après avoir été bloqué. Raphael ne comptait plus mesurer ses coups et fondit sur son frère, saïs en avant. Paré, désarmé, il reçut un coup de tête de Leonardo et rejoignit les siens à terre. Alors que la tortue s’apprêtait à exécuter Splinter, il fut rappelé par Shredder. Il comptait achever le rongeur de lui-même. Il laissait la vie des trois autres tortues entre les mains de ses hommes. Les ninjas Foot déferlèrent sur les quatre mutants qui se défendaient comme ils pouvaient tout en tentant de se diriger vers la porte par laquelle ils étaient entrés. Shredder approchait, ils étaient encerclés. Un bruit sourd, le sol trembla. Slash venait d’enfoncer la porte du hangar pour délivrer ses amis. Les cinq mutants prirent la fuite, Splinter en dernier, regardant une dernière fois son fils les larmes aux yeux.

De retour sur les toits, Raphael menaça immédiatement Hob de les avoir traîné dans ce piège. En réalité, le chat avait dit à Shredder qu’il mènerait les tortues là avant de les délivrer, ce dont le chef du Foot Clan semblait se moquer. Il ignorait que le chat possédait Slash à ses côtés. Il avait tenu sa parole sur toute la ligne. Mais les mutants étaient surtout reconnaissants envers Slash. Splinter était isolé, regardant le bandeau arraché de son fils.tmnt-24-idw-10-splinter-tortues-ninja-turtles


Personnages principaux

Foot Clan

Autres

Autour du numéro

  • La Cover RI de ce numéro a été assuré par Freddie Williams, à qui l’on devra par la suite la totalité des dessins et des couvertures du crossover à succès Batman / TMNT de DC Comics, ainsi que les premières couvertures de TMNT Universe. Il s’agit de son premier travail avec la licence des Tortues Ninja.
  • Leonardo arrachant son bandeau bleu de la lame de son sabre est extrêmement symbolique et peut se lire à plusieurs niveaux. Il s’agit d’un bandeau de couleur, à l’inverse du noir qu’il porte à présent, mais aussi le symbole de son identité propre et de sa personnalité. Par ailleurs, c’était Splinter qui le lui avait offert pour leur premier Noël tous ensemble (TMNT #5).
  • Bobby Curnow révèle sur le forum anglophone The Technodrome qu’il n’avait jamais eu l’intention de tuer Casey après s’être fait blesser par Shredder. Il s’agit en effet d’un élément clé pour creuser les rapports entre lui et son père et de développer une nouvelle approche du personnage d’Arnold Jones, dans les numéros à venir. Sa mort, dans la version alternative Deviations était une manière d’explorer les faits différemment et non de corriger une envie qui n’avait pu être exploitée dans cet ongoing.

Couvertures

  • Cover A – Mateus Santolouco.
  • Cover B – Kevin Eastman
  • Cover RI – Freddie Williams III. 10 copy Retailer Incentive.
  • Cover RE Jetpack #1 – Kevin Eastman. Pour les fournisseurs Jetpack Comics, limité à 1000 exemplaires.
  • Cover RE Jetpack #2. Pour les fournisseurs Jetpack Comics, limité à 250 exemplaires.

Galerie

En s’appuyant sur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s