TMNT #52 : Order from chaos, part. 2 (IDW Publishing)

Casey & April,
part. 4
Order from chaos
TMNT #51
Order from chaos
TMNT #52
Order from chaos
TMNT #53
Order from chaos
TMNT #54
Numéro précédent Aller en page principale Numéro suivant
Histoire : Kevin Eastman, Tom Waltz et Bobby Curnow
Scénariste : Tom Waltz
Illustrateur : Ken Garing
Coloriste : Ronda Pattison
Lettreur : Shawn Lee
Rédacteur : Bobby Curnow

Édition
IDW Publishing

Pages : 32
Prix : $ 3,99

Couvertures
Ken Garing
Kevin Eastman
Ian Nichols

Première édition
25 novembre 2015 (VO)
– (VF)

Réimpression
TPB TMNT Vol. 14 : Order from chaos (4 mai 2016)

TMNT : The IDW Collection, Vol. 7 (2018)

Devant une assemblée composée de ninjas Foot, Leonardo et Alopex se prêtaient à un petit entraînement. Chacun esquivait et attaquait son adversaire avec ses meilleures attaques. Le combat terminé, ils se retournèrent face aux hommes vêtus de noir pour leur laisser la main. Les deux mutants observaient les techniques utilisées par les ninjas tout en confessant leurs attentes et craintes depuis le changement au sein du clan. Leonardo pensait qu’après le grand défi de Splinter contre Oroku Saki, ils n’auraient plus jamais aucun lien avec le Foot Clan. Si le clan était à présent entre de bonnes mains, tout n’allait pas comme son père l’aurait espéré, principalement depuis le départ de Michelangelo, qui l’avait beaucoup affecté même s’il cherchait à le cacher.
Une chose était certaine, concernée par le destin du Foot Clan, Alopex en avait oublié son rendez-vous avec Angel. La jeune femme se promenait dans son quartier quand elle entendit des voix et des bruits de bagarre. Regardant vers une ruelle, elle vit Casey régler leur compte à trois voyous. Partant l’aider, bâtons à la main, la bagarre était déjà terminé. Les hommes n’avaient pas cambriolés la boutique des O’Neil, non loin de là, Casey voulait juste leur faire comprendre qu’ils n’avaient rien à faire dans les environs. Il s’étonnait de ne pas voir Angel avec son équipement, qui subissait quelques améliorations par Harold. En réalité, après tout ce qu’il s’était passé ces derniers temps à New York, elle voulait surtout un petit peu souffler. Ce n’était pas l’intention de Casey, qui lui proposait de passer voir April à la boutique. Lui, avait encore fort à faire, et voulait surtout se changer les idées après son retour du désert californien (Casey & April). Angel voyait bien que quelque chose ne tournait pas rond et sentait qu’il voulait surtout créer des problèmes là où il n’y en avait pas encore. Casey ne voyait pas les choses ainsi. Il était surtout décidé à prendre les devants et empêcher que de nouveaux problèmes commencent, plutôt que d’affronter de nouveaux ennemis déjà organisés.

Splinter venait rendre visite à Kitsune dans ses appartements, escorté de deux gardes d’élite. Les remerciant, il s’avança vers elle à la recherche de réponses à propos du Pantheon dont lui avait parlé April (Casey & April, part. 4). La sorcière fit mine de ne pas comprendre dans un premier temps, ce qui entraîna un haussement de ton de la part du rat qui s’était jusqu’ici montré très courtois. S’il la retenait prisonnière dans ses appartements depuis la mort de Saki, ce n’était pas pour rien et ne lui cachait en aucun cas son manque de confiance. Comprenant que les informations venaient d’April, elle lui assura que ses semblables n’avaient pas de mauvaises attentions. Aka et Rat King s’étaient certainement juste amusés avec leurs hôtes. Elle ne voulait à présent que le bien du Foot Clan. Ce n’était pas d’elle que le rat devait se méfier dans l’immédiat, mais plutôt ceux qui l’entouraient. Repensant à sa conversation avec Kitsune dans ses propres appartements, le rat s’asseyait pour boire un thé. Soudain, des griffes de métal fendaient l’air dans son dos. Splinter eut à peine le temps de parer l’attaque d’une théière qui trainait sur la table avant de constater avec désolation qu’il s’agissait de son Foot assassin. Comment osait-elle attaquer son propre maître ? Pire encore, elle n’était pas venue seule, bientôt Splinter se retrouvait encerclé par quatre Street Phantoms qui surgissaient depuis les murs. Essayant de les attaquer, ses coups traversaient les individus, qui ne tardaient pas à le jeter au sol. Les deux ninjas d’élite n’eurent pas le temps de lui porter secours, l’assassin demandait déjà à Jammer et ses hommes de les retenir tandis qu’elle s’occupait de Splinter.
Les bruits du combat alertaient bientôt Leonardo et Alopex, dans le dojo. Ils n’eurent pas le temps de voir ce qu’il se passait que les Street Phantoms, qui en avaient terminé avec la garde rapprochée de Splinter, traversaient déjà les murs pour leur régler leur compte. Ni les deux guerriers aguerris, ni les ninjas Foot ne parvenaient à en venir à bout. Leonardo et Alopex, jetés au sol, cherchaient un moyen de retourner la situation et arrêter ceux qui se déclaraient déjà la nouvelle puissance de New York. Se relevant, la tortue demandait à Jammer et Maze un combat à mains nues. Avides de victoires, certains de l’issue du combat, ils acceptaient et sortaient déjà des couteaux de leur manteau. C’est alors qu’Alopex jeta vers son ami ses sabres, déchirant les manteaux et laissant les deux Street Phantoms vulnérables. Leonardo n’eut plus qu’à les frapper. Leurs compagnons préféraient battre en retraite, ramassant les deux guerriers vaincus et traversant les murs pour fuir. la tortue préférait les laisser partir, ils devaient venir en aide à Splinter au plus vite. Le rat allait bien et venait à leur rencontre. Il était venu à bout de l’assassin Foot, dont la colère avait aveuglé ses capacités de combat. Pire encore, elle avait subi une véritable leçon, tant au combat que d’humilité. Splinter était bien meilleur et lui rappela qu’elle lui devait le respect étant son maître avant de l’assommer.
La femme se nommait Jennika. Reprenant ses esprits elle s’expliquait. Depuis le changement de commandement du Foot Clan, les ninjas avaient pour ordre de se montrer cléments envers leurs ennemis. Plus de mort, plus d’armée puissante. Elle n’y trouvait plus sa place. Splinter lui expliqua alors le danger d’exposer le clan comme le faisait Shredder. Ils devaient agir dans la discrétion et ne pas s’attirer d’ennemis. Ils ne devaient distribuer la mort qu’en ultime recours, après mûres réflexions. Jennika commençait à ouvrir les yeux et comprenait ce qu’essayait de faire Splinter. L’affaiblissement qu’elle constatait dans le clan n’était en réalité que la construction de nouvelles bases. Le rat la pardonnait, mais elle aurait une sanction. En attendant, Leonardo devrait la guider vers son repentir et veiller à son entraînement.

Michelangelo continuait de discuter avec son ami Mondo Gecko. S’il était hors de question de rejoindre le Foot Clan et ses frères, la tortue n’était pas certaine pour autant que de suivre le mutant chez les Mighty Mutanimals soit une meilleure solution, Old Hob étant à leur tête. Le gecko se voulait rassurant, son équipe n’était pas uniquement composée du chat mais de divers individus. Convaincu, la tortue le suivi jusqu’à leur appartement. Là, une fête surprise l’attendait avec un gâteau. Tous les Mutanimals l’attendaient avec joie. Quelle meilleure entrée dans cette nouvelle famille ? Et ce, même sous le regard bienveillant d’Old Hob !
Mais les mutants étaient toujours observés par un militaire, le fameux Alex Winter. En communication avec son supérieur, il attendait les ordres, les informant que les mutants qu’il surveillait venaient d’entrer en contact avec un autre de leur semblable. Winter devait continuer de les observer pendant un temps. Sur son dos se trouvait le nom d’un mystérieux groupe, Dark Water.


Personnages

Foot Clan

Street Phantoms

Mighty Mutanimals

Autres

Autour du numéro

  • Ce TMNT #52 est le premier à montrer les gardes d’élite Foot portant des vêtements similaires à ceux du comic original et principalement le fameux chapeau de paille, jingasa.
  • Sur la table dans les appartements de Kitsune se trouve un livre où il est marqué simplement « Dazai ». Il s’agit du nom d’Osamu Dazai, un fameux écrivain japonais qui vécut au cours de la première moitié du XXe siècle.
  • Jennika revendique un statut de violence et d’aucune clémence envers les ennemis du Foot Clan, étant un clan de ninjas. Il s’agissait effectivement du vrai visage des ninjas, et non celui de l’honneur du Bushido que Splinter et les tortues suivent depuis le comic original, plutôt approprié aux samurais.

Couvertures

  • Regular cover – Ken Garing. Regular cover.
  • Cover RI – Ibrahim Moustafa. 10 copy retailer Incentive cover.
  • Cover subscription – Kevin Eastman. Pour ceux qui possèdent un abonnement dans leur comic shop.
  • Cover RE Blindbox Comics A – Robert Atkins, Chuck Arnold et Simon Gough. Couverture pour les fournisseurs Blindbox Comics, limitée à 1000 exemplaires.
  • Cover RE Blindbox Comics B – Robert Atkins, Chuck Arnold et Simon Gough. Couverture pour les fournisseurs Blindbox Comics, limitée à 500 exemplaires.
  • Cover RE Blindbox Comics C – Robert Atkins, Chuck Arnold et Simon Gough. Couverture pour les fournisseurs Blindbox Comics, limitée à 100 exemplaires.
  • Cover RE Amazing Comic Con / Team Eastman – Ken Garing. Pour l’Amazing Comic Con d’Oklaoma City (20-22 novembre) et pour les membres du fan club de Kevin Eastman. Limitée à 1000 exemplaires.

En s’appuyant sur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s