TMNT #55 : Order from chaos, part. 5 (IDW Publishing)

Order from chaos
TMNT #53
Order from chaos
TMNT #54
Order from chaos
TMNT #55
Leatherhead
TMNT #56
Leatherhead
TMNT #57
Numéro précédent Aller en page principale Numéro suivant
Histoire : Kevin Eastman, Tom Waltz et Bobby Curnow
Scénariste : Tom Waltz
Illustrateur : Michael Dialynas
Coloriste : Ronda Pattison
Lettreur : Shawn Lee
Rédacteur : Bobby Curnow

Édition
IDW Publishing

Pages : 32
Prix : $ 3,99

Couvertures
Michael Dialynas
Ben Bishop
Kevin Eastman
Robert Atkins, Chuck Arnold et Simon Gough

Première édition
24 février 2016 (VO)
– (VF)

Réimpressions
2e édition (20 avril 2016)

TPB TMNT Vol. 14 : Order from chaos (4 mai 2016)

TMNT : The IDW Collection, Vol. 7 (2018)

Après les évènements sur les docks (TMNT #54), Michelangelo avait besoin de se ressourcer. Il était retourné à leur ancien repaire, dans les égouts. Là, il pensait se décontracter avec une partie de jeu-vidéo mais très vite il se mit à repenser aux moments passés avec ses frères sur cette même manette. Raphael qui s’acharnait à essayer de vaincre son petit frère tandis que Leonardo avait déjà abandonné depuis longtemps. Jetant la manette au sol il retrouva dans les décombres un dessin qu’il avait fait pour Splinter à la fête des pères. Il était seul au milieu du repaire en ruines. Tout était sens dessus dessous, les meubles retournées, des Mousers jonchaient le sol depuis une éternité (TMNT #8). Comment en étaient-ils arrivés là ?

Sur les toits des immeubles, Angel tentait désespérément de parler à une Alopex qui semblait ailleurs. Cela faisait plusieurs jours qu’elle n’était plus concentrée. Quand elle revint à elle, la renarde expliqua à son amie qu’elle avait le sentiment qu’il y avait quelque chose dont elle ne se souvenait pas. C’était certainement la fatigue accumulée de ces dernières semaines. Elle avait besoin d’une pause. Mais avant cela, elles avaient encore une mission. Baissant sa visière, Angel était prête à passer à l’action. Les deux amies devaient filmer les Street Phantoms en action afin d’aider Harold Lillja à préparer quelque chose pour contrer leur technologie. Tandis qu’Alopex partait les combattre, Angel filmait avec sa combinaison. Maze avait une revanche à prendre sur la renarde qui avait détruit son manteau quelques jours auparavant (TMNT #52). Malgré ses esquives rapides, Alopex reçut une décharge électrique de l’arme de Turk. Se relevant elle était décidée à tout faire pour que le scientifique ait les informations nécessaires. Se jetant sur les deux Phantoms, elle les traversa. C’était exactement ce dont elle avait besoin : des détails sur leur changement de phase. Angel la priait de se replier à présent. Il était grand temps pour elle de se reposer, elle en avait bien besoin. La renarde disparut dans la nuit laissant les deux hommes seuls.

Tandis que certains se battaient dans les rues, d’autres consacraient leur soirée à la détente. Les O’Neil avaient invités April et Casey dans un petit restaurant irlandais. Elizabeth se lamentait de ne pouvoir les accueillir dans quelque chose de plus chic, mais ils avaient besoin avant tout que la boutique redevienne rentable. April faisait part de son souhait de se concentrer un petit peu plus sur ses affaires personnelles autour du Pantheon (TMNT #52). Jusqu’à ce qu’on lui demande ce qu’il prétendait faire prochainement, Casey n’avait pas dit un mot. Hélas, le jeune homme n’avait pas l’intention de reprendre ses études à l’université, même si John voulait qu’il en fasse sa priorité. Il était bien plus intéressé par rester dans la boutique. Pire encore, reparler de ses études l’agaçait et répondit sèchement à April.
De retour au quartier général du Foot Clan, Alopex apportait son thé à Kitsune avant de partir se coucher. La sorcière l’invitait à s’assoir discuter un petit peu, ce que la renarde refusait formellement. Kitsune s’approcha alors d’elle, les yeux flamboyant. La mutante sentait quelque chose dans sa tête, elle comprit qu’elle essayait de posséder son esprit. Elle ne pouvait luter. Bientôt elle devrait tuer de nouveau pour survivre. La renvoyant dans sa chambre, Kistune soufflait à son oreille que cette conversation ne semblerait être qu’un rêve dans son esprit…

Après la soirée agitée au restaurant, April demandait des explications à Casey dans la fourgonnette, devant la boutique des O’Neil. Il n’avait presque rien dit, et le peu de mots qui étaient sortis de sa bouche étaient des insanités. Le jeune homme n’admettait pas son erreur mais n’osait même pas regarder sa compagne lorsqu’il lui adressait la parole. April voyait bien que quelque chose n’allait pas depuis qu’ils étaient rentrés à New York (suite aux évènements de Casey & April). D’ailleurs, beaucoup s’en étaient aperçus. Elle voulait l’aider mais il continuait à s’enterrer dans le déni. Il mit un terme à cette conversation qui lui tapait sur le système lorsqu’il vit un homme jeter une canette au sol. Sortant violemment de la voiture, il bouscula l’individu exigeant qu’il ramasse son déchet au sol. L’homme se moquait ouvertement de lui. Sans réfléchir plus, Casey lui écrasa le mollet pour le jeter au sol. April se jeta sur lui pour l’arrêter, permettant à l’homme de prendre ses jambes à son coup. Casey avait totalement perdu la tête. Pire encore, il ne comprenait pas que sa compagne l’ait empêché d’agir, il contrôlait soit disant la situation et ne comptait pas laisser des gens polluer sa rue. Sa compagne lui rappelait qu’il ne s’agissait pas de sa rue, mais celle où se trouvait la boutique de ses parents et ils ne voudraient certainement pas que des gens soient traités de la sorte devant leur maison. Le ton s’élevait de plus en plus, Casey se sentait inférieur face à toutes les personnes de son équipe. Il repensait sans cesses à ce que lui avait dit Rat King, que sa faiblesse perdrait ses proches (Casey & April, part. 4). April avait beau chercher à le rassurer, rien n’y faisait. À vrai dire, elle ne savait même plus comment s’y prendre avec lui. Il se montrait protecteur, adorable, mais parfois aussi violent et entêté. Il valait mieux qu’ils fassent un break pour le moment.

Sur Burnow Island, le professeur Honeycutt s’entretenait par caméra avec le professeur Harold Lillja à propos d’un projet qui semblait enfin toucher à son but. Il avait passé un accord avec son nouveau collègue mutant, qui l’avait aidé à soigner Donatello (TMNT #49), et espérait que les tortues, qui allaient bientôt venir, acceptent de les aider.
Michelangelo venait de faire le ménage dans l’ancien repaire. Ce n’était pas entièrement propre, mais cela lui convenait déjà assez. Ses frères entraient au même moment, une pizza de chez Rupert à la main. Il leur sauta au cou de joie. Il avait d’ailleurs le bonjour de Woody. Les tortues venaient lui proposer de les accompagner sur Burnow Island pour voir ce qu’Honeycutt avait à leur montrer. Rien à voir avec Splinter ou le Foot Clan, c’étaient leurs affaires. Il acceptait avec joie…


Personnages

Autour du numéro

  • La canette de soda que jette l’homme dans la rue avant de se faire réprimander par Casey est de la marque « Armacoola ! ». Il s’agit d’une inclusion personnelle du dessinateur Michael Dialynas qui voulut faire une référence au requin Armaggon, des Archie Comics.

Couvertures

  • Regular cover – Michael Dialynas. Regular cover.
  • Cover RI – Ben Bishop. 10 copy retailer Incentive cover.
  • Cover subscription – Kevin Eastman. Pour ceux qui possèdent un abonnement dans leur comic shop.
  • Cover RE Blindbox A – Robert Atkins, Chuck Arnold et Simon Gough. Couverture pour les fournisseurs Blindbox Comics, limitée à 600 exemplaires.
  • Cover RE Blindbox B – Robert Atkins, Chuck Arnold et Simon Gough. Couverture pour les fournisseurs Blindbox Comics, limitée à 300 exemplaires.
  • Cover RE Blindbox C – Robert Atkins, Chuck Arnold et Simon Gough. Couverture pour les fournisseurs Blindbox Comics, limitée à 100 exemplaires.
  • Cover RE Kevin Eastman Fan Club – Kevin Eastman. Pour les membres du fan club de Kevin Eastman.
  • 2e édition – Kevin Eastman. Version noire et blanche de la subscription cover de Kevin Eastman, limitée à 1 200 exemplaires. Disponible à partir du 20 avril 2016.

En s’appuyant sur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s