TMNT #57 : Leatherhead, part. 2 (IDW Publishing)

Order from chaos
TMNT #55
Leatherhead
TMNT #56
Leatherhead
TMNT #57
Leatherhead
TMNT #58
Sans titre
TMNT #59
Numéro précédent Aller en page principale Numéro suivant
Histoire : Kevin Eastman, Tom Waltz et Bobby Curnow
Scénariste : Tom Waltz
Illustrateur : Mateus Santolouco
Coloriste : Ronda Pattison
Lettreur : Shawn Lee
Rédacteur : Bobby Curnow

Édition
IDW Publishing

Pages : 32
Prix : $ 3,99

Couvertures
Mateus Santolouco
Cory Smith
Kevin Eastman

Première édition
27 avril 2016 (VO)
– (VF)

Réimpressions
TPB TMNT Vol. 15 : Leatherhead (5 octobre 2016)

TMNT : The IDW Collection, Vol. 7 (2018)

Les tortues et les utroms, qui venaient de sortir de leur sommeil, regardaient leurs amis gisant au sol. Il était clair que Lorqa était mort, mais Donatello espérait pouvoir réparer le Fugitoid. Michelangelo arrivait le dernier, alerté par l’alarme. Encore dans le brouillard après une petite sieste, la vue du corps de l’utrom qui baignait dans son sang lui donnait la nausée. La grande question à présent était de savoir qui avait pu causer de tels dommages. L’utrom qui semblait être leur chef voulait savoir où était Krang et à qui ils avaient affaire. Les tortues préféraient rester dans le vague concernant le général. Il était celui qui les avait sauvé (Utrom empire, part. 3), certainement n’accepteraient-ils pas d’apprendre qu’il était en prison chez les neutrinos. Donatello n’acceptait pas que les petites créatures roses sous-entendent qu’ils étaient responsables de ce massacre, ni le manque de respect vis-à-vis du professeur Honeycutt, celui qui les avait sorti de la stase dans laquelle ils étaient plongés depuis des siècles.
Après que Leonardo ait présenté les siens, le chef des utroms décida d’en faire autant, voyant que les esprits s’échauffaient inutilement. Elle était le responsable en chef du département des sciences, Ma’Riell. Avec elle, se trouvaient le spécialiste technique Leeshawn, le caporal-chef Montuoro et le très énervé lieutenant Kleve. Raphael était d’avis à enquêter ce qu’il s’était passé. Il n’y avait pas que le conseiller Lorqa qui était décédé. Un grand nombre des utroms encore en stase avait été sauvagement assassiné. Avec l’absence du Fugitoid, Leonardo devenait contre son gré le chef de la base. Du côté des utroms, c’était Ma’Riell qui prenait ce rôle avec la mort de Lorqa, étant la plus haute gradée des survivants. Montuoro lui rappelait qu’il y avait bien quelqu’un d’autre, son frère, mais il était hors de question pour la responsable scientifique d’aborder le sujet.
Leatherhead était celui qui avait signalé le désastre. Il rentrait d’une promenade sur l’île lorsqu’il découvrit le triste spectacle. Mais en revenant dans les bâtiments, il avait senti une odeur de brûlé, comme un feu de camp. Peut-être n’étaient-ils pas seuls sur l’île contrairement à ce qu’ils croyaient. C’était un détail auquel il n’avait pas prêté attention sur le coup, mais avec ce qu’il venait de se passer, c’était une toute autre affaire. Ils devaient avoir le cœur net. Leonardo formait les équipes, il était temps d’agir. Donatello allait tenter de réparer le Fugitoid. Outre sauver leur ami, il avait peut-être des informations sur son agresseur. Par ailleurs, la tortue allait devoir veiller au bon fonctionnement du téléporteur, que personne ne l’endommage. Michelangelo viendrait avec lui pour assurer ses arrières et veiller sur les derniers utroms encore endormis. Ma’Riell demandait de son côté à ce que les derniers utroms soient libérés. Il n’était pas juste qu’ils restent emprisonnés là et dans l’ignorance la plus totale du drame qui venait de toucher les leurs. Leonardo partait avec Raphael et Leatherhead vers le lieu où l’alligator avait détecté l’odeur de brûlé.

Les souterrains de l’île étaient vastes. Leatherhead savait très bien comment s’y rendre. Afin d’y arriver ils traversaient tous trois de longs couloirs, tels des égouts. Quelque chose dans l’obscurité se dressait face à eux. Leonardo reçut un tir qu’il parvint à parer de son gant. Il s’agissait d’un Giant mouser, l’un des robots que Stockman avait installé pour veiller à la sécurité de l’île. Leatherhead en avait neutralisé un grand nombre et ne pensait plus en trouver d’autres encore opérationnels. Raphael était sûr de son coup, il en avait déjà abattu un avec Casey par le passé (TMNT #9). Mais l’alligator ne se perdait pas en paroles et sauta sur la machine. D’un coup de queue la retourna avant qu’elle n’ait le temps de tirer et de nouveau et la soulevant, la déchiqueta en lambeau de sa force colossale. Les deux tortues regardaient le massacre sans bouger. Il ne valait mieux pas se faire de Leatherhead un ennemi…

Dans le laboratoire, tout était prêt pour essayer de ramener Honeycutt à la vie. Les branchements et dernières vérifications faites, Leeshawn put enclencher le processus. Les yeux du Fugitoid commençaient à scintiller un instant, quelques vagues sons sortirent, avant de s’éteindre totalement. Donatello était désespéré, mais Ma’Riell ne voyait pas la situation de cet œil. Honeycutt était toujours vivant, mais endormi en quelques sortes. Ils pourraient le sauver à l’avenir, contrairement aux utroms assassinés aujourd’hui. Ceci étant fait, Montuoro voulait qu’ils se hâtent à réveiller les derniers de leurs semblables. Il ne comprenait cependant pas pourquoi Ch’Rell, frère de Ma’Riell, n’avait pas été sorti de stase.

Poursuivant leur excursion dans les souterrains, bientôt les trois mutants atteignaient un corridor de pierre. L’eau leur arrivait à la taille et plus aucune autre lueur que leur lampe de poche n’éclairait les alentours. Leatherhead s’arrêtait là pour leur raconte encore un brin de sa vie, avouait qu’elle n’avait pas été aussi paisible qu’il l’avait jusqu’alors laissé entendre. En tant qu’alligator, il était le chasseur. Mais devenu un mutant, il était chassé par tous ceux qui le voyaient et avait connu plus de deux cent ans d’horreur. Une situation qu’il ne tolérait plus. Où voulait-il en venir ? Personne ne put le savoir, ils furent interrompus par deux voix suffocantes ; Granitor et Tragg, qui exigeaient des tortues leur masque à oxygène, pointant leur arme en leur direction. Leatherhead sauta dans l’eau, laissant les quatre individus livrés à eux-mêmes. La disparition soudaine de l’alligator n’inquiétait pas Leonardo, quoi que la situation devenait angoissante à ses côtés. Ils avaient trouvés ceux qui avaient tués les utroms et blessés Honeycutt. Les deux soldats de pierre se défendaient de pareilles accusations et tirèrent sur les tortues qui disparaissaient dans l’obscurité, sous l’eau. Bientôt, les deux reptiles réapparaissaient dans leurs dos, armes pointées vers leur tête. Tragg saisit Leonardo et le fit voler contre un mur. Granitor donna un coup de boule dans le masque de Raphael. La tortue tenue en joue par Tragg, Leonardo profita de son inattention pour lui porter un coup avant de menacer ses yeux avec un couteau. Raphael était parvenu quant à lui à neutraliser Granitor.
Le combat étant terminé, les soldats de pierre les suppliaient de les achever. Ils erraient là depuis des semaines, cherchant à survivre avec le peu d’air qui restait. Ils étaient à présent trop faibles. Prendre les bonbonnes d’oxygène des tortues était leur dernière chance. Ils n’étaient pas les assassins visiblement. C’est alors que la queue de Leatherhead s’enroula sur la gorge de Tragg et l’envoya de plein fouet contre une paroi. L’alligator avait encore un aveu à leur faire…


Personnages

Utroms

Autres

Autour du numéro

  • Le nom de Leeshawn donné au spécialiste technique des utroms, est un hommage à Shawn Lee, responsable du lettrage des numéros du comic d’IDW Publishing depuis le premier numéro.
  • Un certain nombre d’erreurs se trouvent dans ce numéro
    • Une confusion est faite dans le TMNT #57 entre les utroms Leeshawn et Kleve. Ma’Riell interrompt l’utrom à la crête en le nommant Kleve en page 4. Celui qui aide Ma’Riell et Donatello dans le laboratoire, du nom de Leeshawn porte également une crête. Pourtant lors des présentations, toujours en page 4, il n’y a qu’un seul utrom sur les quatre portant une crête, Kleve.
      Leeshawn apparait le reste du temps comme un utrom paisible et empathique, en opposition totale au lieutenant Kleve, impulsif et extrémiste. Cette erreur est confirmée dans le TMNT #58, qui veille bien à différencier les deux individus. On peut penser que l’erreur, qui se tient dans le laboratoire du Technodrome du TMNT #57, vient de Mateus Santolouco qui s’est trompé dans le dessin de l’utrom. Shawn Lee n’a fait que remplir les bulles en se référant au script préétabli, sans tenir compte du changement de personnage. Il était d’ailleurs logique de représenter le technicien Leeshawn pour réveiller le Fugitoid, plutôt qu’un militaire comme Kleve, dont ce n’était pas la spécialité. Sur l’image ci-contre, de gauche à droite, Kleve, Ma’Riell, Montuoro et Leeshawn.
    • Leeshawn s’étonne que Krang soit parvenu à les emmener sur Terre comme il le leur avait promis avant d’entrer en stase. Un astérisque est placé dans sa bulle, devant référencer le numéro en question, mais rien n’est marqué. Il s’agit du TMNT : Utrom empire, part. 3.
    • Sur les ordinateurs que Ma’Riell consulte dans le laboratoire, Honeycutt n’est orthographié qu’avec un seul T.
  • La couverture de ce numéro reprend la planche de la page 8 du comic. Pour en faire une présentation correcte, la coloration et le niveau de détail y a été poussé au maximum.
  • Raphael dit à Leonardo que jamais il n’affronterait Leatherhead durant un match de catch. Il s’agit peut-être d’une référence au TMNT Adventures #7 d’Archie Comics, où les tortues retrouvent Leatherhead sur l’astéroïde Stump pour faire des combats de catch. Les tortues ont failli devoir combattre l’alligator à cette occasion.
  • Tragg et Granitor ont retrouvés dans ce numéro leur coloration originale du dessin-animé de 1987. Granitor en gris, et Traag en brun. Leur couleur avait été souvent inversée dans les numéros précédents de ce comic, gardant malgré tout une constante inversée.

Couvertures

  • Regular cover – Mateus Santolouco. Regular cover.
  • Cover RI – Kevin Eastman. 10 copy retailer Incentive cover.
  • Cover subscription – Cory Smith. Pour ceux qui possèdent un abonnement dans leur comic shop.
  • Cover RE Kevin Eastman Fan Club – Kevin Eastman. Pour les membres du fan club de Kevin Eastman.
  • Cover RE Ottawa Comic Con – Kevin Eastman. Couverture pour l’Ottawa Comic Con (13-15 mai 2016).

En s’appuyant sur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s