TMNT #93 : City at war, part. 1 (IDW Publishing)

Sans titre
TMNT #91
Sans titre
TMNT #92
City at war
TMNT #93
Casualty of war
FCBD 2019
City at war
TMNT #94
Numéro précédent Page principale Numéro suivant
Histoire : Kevin Eastman, Tom Waltz et Bobby Curnow
Scénaristes : Kevin Eastman, Tom Waltz
Illustrateur : Dave Wachter
Coloriste : Ronda Pattison
Lettreur : Shawn Lee
Éditeur : Bobby Curnow


Édition
IDW Publishing

Pages : 32
Prix : $ 3,99

Ventes physiques : 11 840 exemplaires.

Couvertures
Dave Wachter
Kevin Eastman
Dan Duncan

Première édition
24 avril 2019 (VO)
– (VF)

Réimpression
TPB TMNT Vol. 22, City at war, part. 1 (9 octobre 2019)

Dans le palais royal, à Smada City, le commandant Dask et le professeur Honeycutt terminaient de remplir le dossier de condamnation de Krang (TMNT #75). Le scientifique voulait en terminer le plus vite pour rejoindre une partie de carte lourdement menée par Zak, qui se vantait d’être invincible. C’est alors qu’il fit une terrible découverte. Les moments de paix et de joie étaient comptés…

À New York, le quartier général du Foot Clan s’affairait. Splinter était des plus inquiets à la suite des menaces de Karai. Des équipes de ninjas étaient déployées dans toute la ville, sous le commandement de sa garde d’élite. Toutes les heures, ils tenaient Jennika informée. Pour l’heure, sa rivale n’avait pas encore donné de signe de vie. Cela n’était qu’une question de temps selon le rat, qui craignait le pire.
Les tortues n’étaient pas des plus rassurées non plus. Pendant que Leonardo supervisait le système d’alarme du repaire, Donatello, aidé de Harold et Libby, finalisaient la technologie incorporée au Turtle van. Raphael se moquait du ton sérieux pris par Leonardo. La tortue n’appréciait pas beaucoup ses remarques, et lui rappela qu’il l’avait pourtant envoyé sécuriser la route entre leur repaire et le quartier général des Mutanimals. Raphael n’avait pas l’intention d’obéir au doigt et à l’œil de son frère. Ce que voulait la tortue, c’était quitter la ville au plus vite. Il en avait assez de craindre pour sa carapace ainsi que la vie de ceux qui lui étaient proches, et ce, depuis le premier jour de sa mutation (TMNT #2). En réalité, ce qu’il avait subi récemment avec Bishop continuait de le remuer au plus profond de lui (TMNT Macro-series #4 : Raphael). Leonardo ne savait plus quoi dire. Il avait conscience de la souffrance de son frère, mais la menace pesait sur leur tête.

La guerre se préparait. Sur la terrasse de la villa d’Antonio Puzorelli, les hommes de main du mafieux apercevaient quelque chose dans les airs. Deux d’entre eux disparurent, happés par les serres de Koya. C’était bientôt au tour de leurs collègues, massacré par Bludgeon et Ocho au sol. Pris de panique, les gardes ne virent pas Karai et Natsu entrer dans la riche demeure. L’une au sabre, l’autre revolver, les deux femmes se frayaient un chemin à travers les corps qui tombaient sans vie dans la villa, en direction des bureaux de Puzorelli. Entrant dans ses appartements, l’homme était tenu en joie par la lame rouge de Karai, alors qu’il se faisait entraver par les bras forts de Natsu. La femme avait un marché à lui proposer. S’il se ralliait à elle, laissant de côté le rat, il n’aurait plus jamais la moindre dette. Soit il acceptait, soit il mourrait.

April faisait valoir le programme électoral du candidat Baxter Stockman dans ses quartiers. Dans le public, elle vit un visage familier, celui de Casey Jones. Le jeune homme venait voir si tout allait bien pour son amie. Se dirigeant vers l’arrière du bâtiment pour discuter, il lui expliquant la situation critique dans laquelle ils se trouvaient. Donatello avait déjà prévenu April, et Stockman avait élevé la sécurité des lieux avec des Flyborgs. Finalement tout allait pour le mieux ici. La jeune femme prit son ami dans ses bras et lui dit au revoir.
Casey n’était pas rassuré, le moins du monde. Revenant vers Jennika, ils virent une flèche se ficher dans une poutre non loin d’eux. Impossible de trouver le tireur. En réalité, le trait n’était pas destiné à les blesser ou les tuer. Un message y était attaché. Karai demandait rendez-vous à Jennika.

Raphael, qui venait de se faire humilier par Old Hob et son groupe de surveillance, revenait vers l’église. Leonardo l’avait appelé pour une urgence. Jennika s’apprêtait à se rendre au rendez-vous donné par Karai. Seuls les humains étaient autorisés, raison pour laquelle Casey et Angel resteraient au loin. Donatello se voulait rassurant, le Turtle van pourrait leur permettre de surveiller les évènements à proximité également, sans se faire voir. Jennika avait confiance en Karai. Son sens de l’honneur était fort, tout devrait bien se passer.
Les deux jeunes femmes se retrouvèrent dans un parc, à la lueur des réverbères. Karai rappelait à Jennika l’estime qu’avait Shredder pour elle et sa loyauté. C’était la raison pour laquelle elle venait lui proposer de la rejoindre. Mais la chunin de Splinter ne l’entendait pas ainsi. Jamais elle ne trahirait le rat, car lorsqu’il lui a ouvert les bras (TMNT #52) elle s’était rendue compte de la chance qu’elle avait. Elle préférait mourir que de quitter ceux qu’elle estimait comme étant sa famille. À ces mots, Karai empoignant Akira no ken et enfonça la lame dans le ventre de la chunin sous le regard pétrifié de Casey. Reprenant ses esprits, le garçon se rua sur son amie, couvert par Angel qui faisait voler Karai contre Natsu, qui la couvrait de ses tirs. Alors que Leonardo se précipitait pour venir en aide à Casey, Ocho sortit du sol. Dans un dernier ricanement, Karai s’en allait. La chunin de Splinter avait payé de sa vie, bientôt ce serait au tour du rat. Raphael appuyait sur le champignon pour approcher la fourgonnette et transporter le corps affaiblit de Jennika vers un hôpital.
Alors que les tortues s’apprêtaient à partir, Bludgeon et Koya se mirent en travers de la route. La fonction d’invisibilité du véhicule avait consommé trop d’énergie, il n’était pas possible d’utiliser une seule des armes de la fourgonnette. Aucun problème pour Raphael, qui comptait la jouer à l’ancienne, fonçant sur leurs ennemis, qui s’écartèrent à temps…


Personnages

Foot Clan

Clan Oroku

Mighty Mutanimals

Autres

Autour du numéro

  • Le titre « City at war » est un hommage à l’arc City at war, qui concluait en 13 numéros le premier volume de Mirage Publishing. Il marquait également le retour de Peter Laird et de Kevin Eastman au scénario et au dessin, après de nombreuses années à l’écart des comics, traitant de la licence et du marketing.
  • City at war est un arc en huit numéros. Pour célébrer les huit ans de publication du comic des Tortues Ninja, IDW Publishing a décidé pour ses covers RI de rendre hommage à ses dessinateurs fars et les grandes lignes de chaque années. Ainsi, cette couverture, dessinée par Dan Duncan, qui avait couvert l’ongoing entre les TMNT #1 et TMNT #12, représente les grands évènements de Change is constant.
  • À la fin de ce numéro, une carte de Manhattan est présentée pour expliquer les possessions des différents groupes de la ville au centre de l’intrigue. Toutefois, des quartiers sont indiqués en bleus, mais pas reportés dans la légende. De même, cette dernière indique qu’en jaune, devraient figurer être les possessions des mafias.
    Bobby Curnow sur le forum anglophone The Technodrome présente ses excuses, car il y a bien eu une erreur. Cette carte a été faite au dernier moment. Les possessions mafieuses sont en bleu, et non en jaune. La légende est donc fausse (carte ci-contre corrigée).
  • Ce numéro introduit enfin le Turtle van des tortues. Celui-ci était prépar par Donatello depuis le TMNT #85, après avoir été dérobé par Raphael et Alopex dans le TMNT Universe #20.

Couvertures

  • Cover A – Dave Wachter.
  • Cover B – Kevin Eastman.
  • Cover RI – Dan Duncan. 10 copy Retailer Incentive cover.
  • Cover RE AOD Collectables – Oliver Castaneda. Couverture limitée à 1 200 exemplaires, réservée aux fournisseurs exclusifs, disponible sur AOD Collectables.
  • Cover RE Chris Campana / Ryan G. Browne – Chris Campana et Ryan G. Browne (coloration de Dash Martin)Couverture exclusive. Destination à venir.
  • Cover RE IDW Convention Exclusive – Kevin Eastman. Couverture exclusive aux stands d’IDW Publishing dans les salons.

Évolution de la couverture de Dave Wachter

Galerie