TMNT #97 : City at war, part. 5 (IDW Publishing)

City at war
TMNT #95
City at war
TMNT #96
City at war
TMNT #97
City at war
TMNT #98
City at war
TMNT #99
Numéro précédent Page principale Numéro suivant
Histoire : Kevin Eastman, Tom Waltz et Bobby Curnow
Scénaristes : Kevin Eastman, Tom Waltz
Illustrateur : Michael Dialynas
Coloriste : Ronda Pattison
Lettreur : Shawn Lee
Éditeur : Bobby Curnow


Édition
IDW Publishing

Pages : 36
Prix : $ 3,99

Ventes physiques : 38 977 exemplaires.

Couvertures
Dave Wachter
Kevin Eastman
Cory Smith
Kael Ngu
Michael Dialynas
Mike Vasquez
Ben Bishop
Alex Kotkin
InHyuk Lee
Craig Rousseau

Première édition
28 août 2019 (VO)
– (VF)

Réimpression
TPB TMNT Vol. 22, City at war, part. 2 (2019 ou 2020)

L’armée de ninjas de Karai déferlait sur le toit du quartier général du Foot Clan. Koya décimait les rangs de Splinter depuis les airs, capturant entre ses serres les ninjas tandis que Bludgeon et Natsu s’occupaient de leurs adversaires au sol.
Karai se réjouissait de l’attaque menée sur plusieurs fronts en même temps. Le rat ne pouvait rien faire face à ce déferlement de violence. Capturé entre les griffes d’Ocho, il fut mis en joue par Kira no ken, la lame maudite de la descendante d’Oroku Saki. C’est alors que deux saïs se figèrent dans le bras droit du démon japonais, qui lâcha prise. Yumiko arrivait, à la tête d’une armée de ninjas Foot d’élite. Splinter profita de la confusion pour saisir une naginata et la figer dans la gorge d’Ocho. Le démon, dont le sang coulait à flot, s’écroula au sol.
Les enfants étaient cachés par Mongo dans le sol d’une pièce, refermée par une lourde pierre. Malheureusement, Bludgeon, qui entrait, vit grâce à ses capacités ce qu’il se passait. Accompagné de ses ninjas noirs, nettoyaient le lieu. Le sort des enfants faisait rire Karai, voyant que Splinter espérait encore qu’il y ait des survivants dans cet assaut. Bientôt, il serait seul.

Non loin du quartier général assailli, une voiture de police passait, sans s’arrêter malgré les coups de feu entendus. Les tortues étaient dans une ruelle à proximité, tentant de rejoindre leur père. Raphael retrouvait là ses frères, accompagné de Pepperoni. Le repaire des tortues avait été saccagé, les chemins n’étaient pas sûrs. La fratrie réunie, ils pouvaient continuer d’avancer.
Libby et Harold avaient été amenés dans les locaux de l’Earth Protection Force pour subir un interrogatoire. Metalhead allait leur poser les questions, tandis que Bishop y assistait derrière un miroir sans tain. Le scientifique ne regrettait visiblement pas la destruction de son portail (TMNT #95) ; il ne s’agissait d’ailleurs pas de la seule invention qu’il désirait voir détruite, insinuant regretter la création du robot. Metalhead se réjouissait de pouvoir bénéficier prochainement des ressources de l’EPF pour améliorer son programme. Harold se moquait de lui, et s’avouait légèrement déçu au passage, estimant l’avoir créé plus « intelligent » que cela. Il était surpris de voir que le robot croyait que ce marché allait aboutir. Il lui expliqua que les chances étaient grandes pour qu’il se soit fait mener en bateau, et que Bishop se débarrasserait de lui après avoir atteint son but. Le robot ne pouvait en réalité concevoir la fourberie des humains, et pensait qu’un marché se devait d’être respecté entre ses pairs, et non être le découlement d’accords logiques. En d’autres termes, Metalhead n’était pas plus intelligent ou cultivé que les données qu’il possédait. Le doute était installé dans ses processeurs. Bishop, qui observait la scène, allait devoir revoir ses plans.

Jennika avait été amenée dans la maison de Brooklyn Bridge, qui n’était absolument pas ravi de voir un mutant de plus. Il savait très bien que cela était synonyme d’ennuis prochains, comme à chaque fois (TMNT #33).
Casey était resté à l’extérieur, accompagné de son père. Le jeune homme broyait du noir avec la mutation de Jennika. Il ne savait guère quoi en penser ou comment agir à présent. Arnold cherchait toujours à essayer de le distancer de ses amis, et voyait là une opportunité en or. Soudain, ils entendirent du bruit.
Des ninjas assassins, revêtant la couleur jaune et non rouge comme ceux du Foot Clan, faisaient irruption dans l’appartement de Brooklyn par les fenêtres. Jennika s’interposa à temps pour éviter au propriétaire du lieu de se faire trancher par le sabre de l’un des envahisseurs. Lorsque Casey et son père entrèrent, ils virent un véritable champ de bataille. L’aide d’Alopex et d’Angel n’était pas de trop pour repousser cet assaut inattendu. À eux cinq, ils réussirent à neutraliser les ninjas, qui disparurent derrière un rideau de fumée. Contre toute attente, Brooklyn n’était pas furieux. Il était même plutôt reconnaissant envers Jennika de l’avoir sauvé lors du combat. Alopex ramassa un morceau de tissu jaune de la combinaison de l’un des intrus et le tendis à la tortue. Elle méritait elle aussi son bandeau. Casey lui tendit un sabre en guise de réconciliation. Ils se prirent dans les bras, sous le regard furieux d’Arnold, qui s’en alla.
Sortant de l’appartement, il quitta les lieux, qui étaient surveillés par l’EPF. Bishop savait qu’il y avait des mutants dans ce bâtiment. Mais il voulait surtout s’entretenir avec Hun. Il avait des projets.

Les combats faisaient rage dans le quartier général du Foot Clan. Si Bludgeon ne parvenait pas à venir à bout de Mongo, Natsu fit le ménage, tirant plusieurs balles sur le garde d’élite, qui s’écroula au sol. Splinter s’imaginait avoir pris le dessus sur le clan de Karai, il ne savait rien de la situation désespérée dans laquelle il se trouvait. Derrière lui, Ocho se relevait, attendant le moment propice pour passer à l’attaque et écrasa les derniers soldats qui soutenaient le rat, y compris Yumiko.
Les tortues s’approchaient du quartier général, et découvrirent avec stupeur le champ de bataille sur les toits. La majorité des ninjas Foot avait été décimée par Koya et ses hommes. Voyant les tortues, le faucon ordonna leur massacre. Les quatre mutants se lancèrent dans la mêlée, craignant le pire pour leur père. Bludgeon se joignait bientôt à la bataille, augmentant la difficulté de quitter les toits et retrouver Splinter.
Le rat état bientôt sans défense. Il se battait toujours contre une Karai enragée, qui contrait chacune de ses attaques. Le jetant au sol, elle n’avait pas l’intention de le tuer. Elle estimait énormément l’homme qu’il avait été. Elle répugnait le rat qui avait fragilisé le Foot Clan. Le tuer ferait de lui le martyr qu’elle ne désirait pas. Approchant la lame flamboyante maudite, elle le défigura sous l’œil gauche.

Les tortues se concentraient sur les deux mutants de Karai, essayant de les neutraliser tandis que les derniers ninjas, des deux clans, guerroyaient entre eux. Au moment où elles prenaient enfin le dessus, Ocho sortit du sol et appela à la fin du combat. Les tortues devaient à présent écouter ce que leur maîtresse avait à leur dire. Les regards se posèrent sur un immeuble les dominant. Karai était postée en son sommet, Splinter à ses côtés, agenouillé. Kira no ken était dirigée vers son cou. Natsu était également présente, menaçant une des orphelines de son pistolet. La descendante de Shredder annonçait la fin du règne de Splinter à la tête du Foot Clan et de sa fin. Il avait perdu en combat singulier, elle l’avait brisé. Il n’était plus rien. Brandissant le masque de Mongo, elle offrait aux tortues et aux ninjas Foot la possibilité de se rallier à sa cause, pour faire du Foot Clan une institution plus puissante que jamais. Dans le cas contraire, ils connaîtraient le même sort que les autres soldats du clan. Les ninjas ne réfléchirent pas longtemps et s’agenouillèrent immédiatement sous le regard terrifié des quatre mutants.
Raphael était prêt à en découdre. Leonardo l’avait arrêté déjà une première fois, il était hors de question de partir au combat tête baissée. Splinter et les orphelins étaient piégés. Ils pouvaient encore s’enfuir pour querir de l’aide. Leonardo bandit une bombe fumigène et les tortues disparurent. Karai n’en attendait pas plus. Elle chuchotait aux oreilles de Splinter qu’il était décidément bien seul à présent.


Personnages

Earth Protection Force

Foot Clan

Clan Oroku

Autres

Autour du numéro

  • City at war est un arc en huit numéros. Pour célébrer les huit ans de publication du comic des Tortues Ninja, IDW Publishing a décidé pour ses covers RI de rendre hommage à ses dessinateurs fars et les grandes lignes de chaque années. Ainsi, cette couverture est dessinée par Cory Smith, qui avait couvert l’ongoing à partir du TMNT #37 et entre les TMNT #41 et et TMNT #44.
  • Ce numéro est le premier à posséder quatre pages supplémentaire sur les 32 généralement publiées. Ce bonus permet d’assurer à IDW Publishing la possibilité d’exploiter au mieux l’histoire. De même, le TMNT #98 possède lui aussi 36 pages, dont quatre d’histoire supplémentaires.
  • En page 6, Metalhead appelle Libby Meitner « Dr. Leitner ».
  • La scène où Jennika attache son bandeau rappelle beaucoup une scène similaire montrant Michelangelo attacher son bandeau pour la première fois, dans le film de 2014.
  • D’après les chiffres fournis par le site Comichron, le TMNT #97 a connu un très beau score de distribution, avec pas moins de 38 977 exemplaires (d’après les commandes et les numéros envoyés aux comics shops. Formats dématérialisés non comptabilisés).
  • La couverture de Kael Ngu est la première d’un quadriptyque partagé avec les artistes Alan Quah et InHyuk Lee, qui retrace une scène d’action toutes les trois secondes, amenant à sa conclusion dans le TMNT #100.

Couvertures

  • Cover A – Dave Wachter.
  • Cover B – Kevin Eastman.
  • Cover RI – Cory Smith. 10 copy Retailer Incentive cover.
  • Cover RE Comics & Ponies / Kevin Eastman Fan Club – Kevin Eastman. Pour les fournisseurs Comics & Ponies et les membres du fan club de Kevin Eastman.
  • Cover RE AOD Collectables – Michael Dialynas. Pour les fournisseurs exclusifs AOD Collectables.
  • Cover RE Big Time Collectible – Kael Ngu. Couverture exclusive pour le distributeur Big Time Collectible. Limitée à 500 exemplaires.
  • Cover RE Conquest Comics A – Blue night storm – Michael Dialynas. Pour les fournisseurs Conquest Comics et sur leur site. Couverture limitée à 1500 exemplaires.
  • Cover RE Conquest Comics B – Yellow day storm – Michael Dialynas. Pour les fournisseurs Conquest Comics et sur leur site. Couverture limitée à 750 exemplaires.
  • Cover RE Conquest Comics C – Darkness – Michael Dialynas. Pour les fournisseurs Conquest Comics et sur leur site. Couverture limitée à 250 exemplaires. Disponible uniquement pour l’achat des trois couvertures ensemble (A, B et C).
  • Cover RE Frankie’s Comic / Golden Appel Comic – Mike Vasquez. Pour les fournisseurs Frankie’s Comics / Golden Apple Comics. Limité à 500 exemplaires.
  • Cover RE Double Midnight – Ben Bishop. Couverture exclusive au fournisseur Double Midnight. Cette couverture vient compléter les quatre précédentes, formant une fresque avec les cinq tortues, pour les TMNT Macro-series.
  • Cover RE Excelsior Collectibles – Alex Kotkin. Couverture exclusive au site Excelsior Collectibles.
  • Cover RE The Fellowship InHyuk Lee. Couverture exclusive au fournisseur The Fellowship, disponible sur Amorphous Ink Comics, Sad Lemon Comics, Mutant Beaver Comics et 7 Ate 9 Comics. Limité à 500 exemplaires.
  • Cover RE The Hall of Comics – Craig Rousseau. Pour les fournisseurs de The Hall of Comics. Limité à 970 exemplaires.
  • Cover RE IDW Convention Exclusive – Kevin Eastman. Couverture exclusive aux stands d’IDW Publishing dans les salons.

Évolution de la couverture de Dave Wachter

Galerie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.