TMNT : Bebop & Rocksteady hit the road, part. 1 (IDW Publishing)

Donatello
TMNT : Macro Series #1
Spirit walk
TMNT Universe #25
B&R hit the road
part. 1
B&R hit the road
part. 2
B&R hit the road
part. 3
Numéro précédent Page principale Numéro suivant
Histoire : Kevin Eastman, Tom Waltz
Scénaristes : Ben Bates et Dustin Weaver
Illustrateur : Ben Bates
Coloriste : Brittany Peer
Lettreur : Shawn Lee
Rédacteur : Bobby Curnow
Éditeur : Ted Adams


Édition
IDW Publishing

Pages : 32
Prix : $ 3,99

Ventes physiques : 8 473 exemplaires.

Couvertures
Nick Pitarra
Ben Bates
Cory Smith
Kevin Eastman

Première édition
1er août 2018 (VO)
– (VF)

Réimpression
TPB TMNT : Bebop & Rocksteady hit the road (6 février 2019)

À travers les pleines désertiques du Mexique, la voiture de Bebop et Rocksteady filait, laissant derrière elle une large trainée de poussière. Les deux mutants prenaient la direction de New York, bien décidés de rentrer à la maison. En chemin, le phacochère eut une idée. Les tortues étaient appréciées, elles avaient plein d’amis. Ils devaient devenir bons. Rocksteady était récalcitrant avant de s’imaginer devenir un héros. Mais quelque chose le dérangeait sur son oreille. Soulevant son casque, Bebop eut un choc. La voiture fit des tonneaux avant de terminer sa course dans la terre aride. L’oreille droite de Rocksteady était redevenue humaine ! Paniqués, les mutants ne savaient pas quoi faire pour ne pas que la supposée infection se propage. Quoi que… ? Le rhinocéros saisit son couteau cranté et sans hésiter, sectionna son oreille avant de la jeter au loin. Leur raptor de compagnie, Anchovy, s’empressa de dévorer le morceau de cartilage sous le regard dégouté des deux amis. Le souci réglé, ils reprirent la route.

Un hélicoptère se posait dans une base fédérale dans le désert. En sortait une femme très grande. Son costume ne cachait pas son imposante carrure. Il s’agissait de l’agent spécial Ravenwood, de l’Earth Protection Force. Reçue par des hommes de l’agence, elle était chargée d’une affaire où John Bishop était plutôt attendu. Donnant une conférence, Ravenwood expliqua les faits. Bebop et Rocksteady avaient attirés l’attention de l’EPF depuis la destruction d’un immeuble à New York (TMNT #40). L’année dernière, ils avaient semés la pagaille à Rio de Janeiro (Bebop & Rocksteady destroy evrything, part. 1) avant de remonter vers le Mexique. Les autorités locales avaient demandé l’aide de l’unité fédérale américaine pour en venir à bout. Mais Ravenwood ne voyait pas les mutants de la même manière que Bishop, intransigeant. Certes, ces deux-là étaient certainement les plus dangereux connus. Mais elle ne voyait pas en eux un mauvais fond. Il fallait juste essayer de comprendre chaque mutant pour mieux les redresser. La force ne serait utilisée que sous ses ordres, s’ils n’avaient pas le choix. L’agent spécial était déterminé à les capturer.

Un homme du nom de Hector Barrales parcourait lui aussi les routes mexicaines. Il enregistrait une émission pour U-Tube sur les évènements surnaturels de la région. Son émission était encore jeune, il ne faisait que le deuxième épisode, mais il tenait quelque chose. Une créature avait été vue dans la région. Certains parlaient d’un homme-mythe, d’autres une créature préhistorique. Lui, espérait qu’il s’agisse d’un extraterrestre. Il avait pour habitude d’enlever des humains et les amener dans les ravins pour les tuer. S’approchant du village qui avait été attaqué, il surprit de nombreux habitant le quittant. L’un d’eux l’avertit : il ne devait pas y aller la nuit tombée. Continuant son chemin à travers la pénombre, il s’arrêta sur la route face à un véhicule visiblement abandonné. S’approchant du véhicule, il pensait que le propriétaire s’était fait attrapé et emmené dans la nuit. Soudain, il vit quelque chose s’approcher de lui. Hurlant de peur, il courut vers sa camionnette, qui ne tardait pas à se faire renverser. Bebop et Rocksteady se tenaient face à lui. S’ils voulaient lui prendre l’essence de sa voiture, ils virent toutes les friandises de l’homme et se jetèrent dessus. Après avoir dévoré ses chocolats, ils se présentèrent à l’homme, qui n’en revenait pas ce qu’il voyait. Qu’étaient-ils ? Et pourquoi étaient-ils accompagnés d’un raptor ? Il finit par se présenter lui-même comme un U-Tuber chasseur de monstres. Il était actuellement à la recherche d’une créature volante qui terrorisait un village voisin. Des structures métalliques et du bétail avait été dérobé dans un premier temps, mais à présent c’étaient trois humains qui avaient été tués – leur sang avait été drainé. Chasser Dracula était l’opportunité rêvée pour le duo de mutants de devenir les héros qu’ils souhaitaient être.
Poursuivant leur route, tous trois discutaient et avaient enfin trouvés un surnom pour Hector : Razzmatazz. Mais leur conversation fut interrompue par un rocher qui vint briser la vitre de la voiture. Une ombre aux ailes imposante volait autour d’eux. Rocksteady saisit la mitrailleuse du bolide pour lui tirer dessus, mais la créature possédait une protection métallique sur ses ailes. Se jetant sur le capot de la voiture, il se dévoila : il s’agissait de Wingnut et Screwloose ! Les deux partenaires venaient chasser les envahisseurs qui menaçaient leur habitat. Reprenant de l’altitude, Screwloose lança un rat sur Rocksteady, qui chuta du véhicule. Se relevant, le rhinocéros se rendit compte que son bras gauche était redevenu humain à son tour. Pas le temps de comprendre ce qu’il se passait, il se fit emporter dans les airs par Wingnut. Bebop et Razzmatazz se lancèrent à leur poursuite, en direction d’une curieuse tour au loin.

À l’intérieur de la tour, construite par les mutants à partir des débris dérobés ces dernières semaines, Rocksteady était allongé. Wingnut et Screwloose avaient sucé son sang, qui sentait très différemment de ce dont ils avaient l’habitude jusqu’ici. Pire encore, ils se souvenaient de l’avoir déjà croisé par le passé (Bebop & Rocksteady destroy evrything, part. 3). Ils comptaient se servir de la tour comme antenne de communication pour avertir les leurs de leur position pour qu’ils viennent les chercher. La chauve-souris et son parasite étaient persuadés de venir d’une autre planète. Mais leur conversation prit un terme lorsque la tour commença à trembler. Bebop cherchait à la faire tomber en projetant sa voiture contre elle. Wingnut et Screwloose commencèrent à jeter de nombreuses ordures par-dessus bord jusqu’à se faire renverser par Rocksteady en contrebas. La tour quant à elle se mit à pencher dangereusement vers Bebop, qui reçut toute la structure sur lui.
Wingnut et Screwloose se relevaient péniblement. Catastrophés par la perte de leur tour, ils devenaient furieux. Lançant leurs bras sur le rhinocéros, un bruit de fracas provint des ruines de la structure de métal. Bebop saisit la carcasse de sa voiture et la projeta sur les deux mutants qui finirent écrasés dans un ravin. On ne s’en prenait pas à Rocksteady de la sorte ! Et ils avaient détruits leur voiture ! Le danger écarté, les deux amis allaient devoir faire face à un autre problème : Rocksteady avait deux bras humains à présent. Bebop retirant ses chaussures, se rendit compte que sa jambe gauche redevenait elle aussi humaine. Ils devaient reprendre la route pour New York, mais cette fois à pied…

Dans le ravin où avaient été précipités Wingnut et Screwloose, un portail s’ouvrit. Deux maîtres du temps venaient inspecter les lieux, détectant des restes qui n’appartenaient pas à cette réalité. Ils devaient nettoyer les débris temporels éparpillés par la bourde de Bebop et de Rocksteady avec le sceptre de Renet. Les deux mutants seraient placés dans un tube de stase dans un laboratoire avant d’être brûlés. Sentant une distorsion temporelle, ils partirent ; ce n’était pas dans leurs fonctions. Des yeux apparurent salivants d’impatience. Ce que la « chose » avait entendu était particulièrement intéressant.


Personnages

Autour du numéro

  • Cette nouvelle mini-série du mois d’août avait été annoncée le 25 mars 2018 au cours du WonderCon. À cette occasion, c’était la cover de Ben Bates qui avait permis d’illustrer ce nouvel arc loufoque des deux brutes.
  • Rocksteady présente Bebop et lui comme les « Mighty Mutant Foot Monsters ». Il s’agit d’une référence aux « Teenage Mutant Ninja Turtles ».
  • Wingnut envoie un rocher dans le pare-brise de la voiture de Bebop et de Rocksteady. Déjà dans les TMNT Adventures, le duo Wingnut et Screwloose s’était fait repérer par les tortues en brisant des baies vitrées à l’aide de cailloux.

Couvertures

Galerie

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.