TMNT : Mutanimals, part. 4 (IDW Publishing)

Mutanimals,
part. 2
Mutanimals,
part. 3
Mutanimals,
part. 4
Vengeance
TMNT #45
Vengeance
TMNT #46
Numéro précédent Aller en page principale Numéro suivant
Histoire: Kevin Eastman, Tom Waltz et Bobby Curnow
Scénariste: Paul Allor
Illustrateur: Andy Kuhn
Coloriste: Nick Filardi
Lettreur: Shawn Lee
Rédacteur: Bobby Curnow

Édition
IDW Publishing

Pages: 32
Prix: $ 3,99

Couvertures
Andy Kuhn
Ben Bates

Première édition
3 juin 2015 (VO)
– (VF)

Réimpressions
TPB TMNT : Mutanimals (19 août 2015)

TMNT : The IDW Collection, Vol. 6 (2018)

Alertés par leurs amis, Old Hob parti avec ses Mutanimals en direction des laboratoires de Null Industries. Sally Pride conduisait à toute vitesse à travers les rues de la ville. Détruisant la grille d’entrée du complexe, il fallait faire vite. La sécurité abaissait déjà le portail du hangar où se situait le laboratoire, seul Hob, bien décidé à sauver leur ami, était parvenu à s’y faufiler avant qu’il ne se referme.
À l’intérieur, Mutagen Man ne voulait plus entendre les excuses, que ce soit de la part des hommes de l’entreprise peu scrupuleuse, ou de Lindsey qui cherchait à le raisonner par tous les moyens. Le mutant saisit le fusil d’un soldat qui le tenait en joue et tira sur une cuve de produits chimiques avant de s’effondrer au sol. Voyant Old Hob arriver, les soldats levèrent les armes avant d’être ravisés par la scientifique. S’il y avait bien une personne qui pouvait arrêter Seymour, c’était lui. Le mutant incontrôlable gisait au sol, affaibli par les dommages qu’il avait causé à son corps robotique. Le chat paniqué avait compris qu’il était question d’une bombe mais ne se rendait pas compte qu’il était lui-même la bombe. Alors qu’il cherchait à le raisonner, lui montrant qu’il deviendrait réellement un monstre s’il se faisait exploser, des étincelles commençaient à jaillir du corps de métal de Seymour. Il n’était pas encore mort, malgré l’incroyable lueur qui s’en était échappée. Ce n’était plus qu’une question de temps, ils devaient le désamorcer. Au même moment, les autres Mutanimals pénétraient dans le laboratoire. Les scientifiques prenaient quant à eux la fuite. Man Ray retenu Jillian Amante, pouvant leur être encore d’une grande utilité. C’était finalement Lindsey qui s’avança vers le corps instable de Mutagen Man et cherchant à le rassurer, elle arracha une partie des câbles de son organisme mécanique. Il n’exploserait plus et devrait pouvoir encore vivre quelques belles années. C’était sans compter les heures de travail qui l’attendaient pour remettre le mutant sur pied.
Sur le point de partir de là, Lindsey et Old Hob eurent une petite conversation. Hors de question que la jeune femme reste dans leur équipe, malgré ses connaissances dans le mutagène. Par contre, elle allait encore leur être utile contre le chef de ce laboratoire…

Un hélicoptère s’approchait de la tour de Null Industries. Old Hob venait rendre une petite visite à madame Null, qui était extrêmement contrariée de voir ses plans une nouvelle fois retardés. Échangeant leurs points de vue dans son bureau, la femme au teint rouge lui soutenait qu’il ne pouvait gagner avec son équipe de « terroristes ». Il ne savait pas face à qui il se dressait. Une multinationale ? Bien plus gros, une entreprise multidimensionnelle !
Pendant ce temps, le reste de l’équipe s’apprêtait à attaquer l’immeuble. Sachant ce qu’il les attendait, les mutants étaient surpris d’évoluer dans le bâtiment sans rencontrer personne, hormis les soldats sur le toit déjà neutralisés après avoir posé l’hélicoptère. Quelques caméras étaient posées dans les couloirs annonçant leur arrivée, mais rien d’autre. Du moins, jusqu’à ce qu’un mur n’explose devant eux.

Jillian venait de détruire une grande partie des données du laboratoire, ramenant leur niveau de recherche à plusieurs années en arrière. Les deux jeunes femmes n’avaient plus que quelques minutes pour prendre la fuite avant d’être accueillies par la seconde vague de soldats, qui se montrerait en conséquence sans pitié. Avant de s’en aller, Jillian remis à Lindsey un disque dur contenant les vidéos des expériences qu’elle avait menées. De quoi déstabiliser madame Null, à défaut de pouvoir l’éliminer physiquement. Mais Lindsey ne pouvait plus faire confiance à son ancienne compagne ; trop de mensonges, de manipulations. Elle lui colla son poing au visage avant de ligoter ses poignets à une tuyauterie. C’était terminé, elle ne se laisserait plus avoir par une personne sans la moindre considération pour elle. Jillian le reconnaissait elle-même, son comportement était celui d’un animal qui cherchait à survivre, sans se soucier des conséquences de ses actes. Lindsey s’en alla, le disque dur entre les mains.

Les Mutanimals étaient repliés derrière la benne de métal d’Herman, sous le feu ennemi. Il ne s’agissait cette fois plus de soldats, mais de robots, les Roadkill Roadneys, des RR-X. D’autres arrivaient bientôt par le sol, à l’aide de perceuses fixées au sommet de leur tête. Pigeon Pete répondait aux tirs avec un pistolet tandis que ses amis réfléchissaient à comment se sortir de ce pétrin. Il prit une balle dans l’aile. Les tirs et les explosions se faisaient entendre jusqu’au bureau de madame Null. Dès que les Mutanimals étaient arrivés dans le bâtiment, celui-ci avait été évacué. La ruse d’Old Hob pour occuper la diablesse avait échouée. Pire encore, les seuls soldats encore présents étaient les RR-X. Les mutants avaient très peu de chances de s’en sortir. Armés de nombreuses armes en tout genre et de lianes en guise de bras, les Mutanimals n’en menaient pas large face aux robots mortels de madame Null. Herman faisait déjà ses adieux à ses compagnons, sentant la fin approcher à grand pas. Mais un bruit sourd s’approchait et soudain, quelque chose percuta la façade de l’immeuble. Entendant les bruits du combat, Sally Pride s’était décidée à venir en aide aux mutants avec l’hélicoptère. Arrachant une pale en guise d’épée, elle motivait les troupes à continuer le combat. Elle sectionna les câbles qui retenaient les Mutanimals, en commençant par Slash. Les robots ne pouvaient plus rien faire, particulièrement contre la tortue alligator déchaînée, mais qui semblait malgré tout contrôler sa colère cette fois.
Tout ne se passait pas aussi bien dans les bureaux. Hob volait à travers la pièce et s’écrasa contre une table, réduite en pièces. Madame Null reconnaissait de grandes qualités à Hob, intelligence, courage et combativité. Il n’était cependant pas prêt à mener un combat, trop impulsif. Elle l’appréciait presque. Mais elle devait en finir et le souleva à la gorge, prête à lui asséner un énième coup de poing. Puisqu’elle était immortelle, que venait-il faire là ? Pas la tuer, mais en tous cas lui faire mal, et le chat sortit ses griffes pour lui asséner un coup au visage. Il gagnait du temps depuis le début, sachant ce qui allait se passer. La porte de la pièce s’ouvrit, et Seymour apparut, un lance-rocket à la main. Tirant une fusée sur madame Null, elle termina elle aussi sur un bureau, en miettes. Toujours vivante elle continuait d’affirmer qu’ils ne pourraient pas gagner. Mais les Mutanimals s’étaient assurés de vaincre cette bataille de manière bien plus subtile. Leurs recherches avaient été détruites. Le disque dur, contenant les preuves de son travail, serait envoyé à la presse. Son empire était en ruines. Qu’elle tente de revenir d’une quelconque manière dans les affaires, ils la retrouveraient et continueraient le combat contre elle.

De retour dans leur repaire, les Mutanimals se remettaient de ce lourd combat. Le premier d’une telle importance. Sally Pride soignait Gecko qui avait quelques écorchures, principalement au visage. La suivante serait Lindsey, dont les mains étaient salement amochées. Entre l’opération du corps de Mutagen Man et le combat contre Jillian Amante, elle avait été fortement occupée également. Mais refusait de se faire soigner, ni même de rester. Sally comprenait ce qu’il lui arrivait ; elle avait le sentiment que personne ne pourrait plus la croire. Peut-être faudrait-il qu’elle commence par faire confiance à autrui.
À l’extérieur, Man Ray s’entretenait avec Hob, qui fumait une cigarette. Ils avaient les noms et les adresses de toutes les personnes qui avaient travaillées avec madame Null. Ils devaient les surveiller et voir si les projets autour du mutagène ne reprennent pas. Même si Ray était un intellectuel et préférait réfléchir plutôt que de se battre, durant sa détention au laboratoire il avait eu le temps de réfléchir longuement à sa condition. Ce qu’ils avaient fait ce soir-là, il en était fier. Il était même prêt à aller plus loin, regardant son fusil à pompe. Le chat était de son avis, tant qu’ils pouvaient continuer à mener le combat, il le ferait de toutes les manières, et ce qu’il avait vu dans ces laboratoires ne faisait que l’encourager dans cette direction. Mais il valait mieux ne pas en parler à Slash. La tortue avait déjà eu suffisamment d’émotions comme ça.
Rentrant dans l’appartement, le repas était prêt. Herman confiait le bénédicité à Old Hob, qui voulait avant tout les remercier pour l’accomplissement de leur mission. Bien d’autres étaient encore à venir. Ils avaient sauvés des mutants, c’était tout ce qui comptait à leurs yeux.


Personnages

Mighty Mutanimals

Null Industries

Autour du numéro

  • La phrase finale d’Old Hob à madame Null « I will find you. I will hurt you. And I swear, I will kill you » n’est pas sans rappeler la célèbre phrase du film Taken « I will look for you. I will find you and I will kill you ».

  • Les robots de madame Null, plus tard appelés RR-X (TMNT Universe #4) sont les célèbres Roadkill Rodneys, créés pour la première série animée (À la recherche du Technodrome, S1 E2). Les robots avaient alors capturés un rhinocéros et un phacochère dans un zoo pour la mutation de Bebop et de Rocksteady. Par la suite, les robots ont été très fréquemment réemployés dans les jeux-vidéos comme Fall of the Foot Clan (Game Boy), TMNT IV : Turtles in time, devenant ainsi d’emblématiques ennemis.
  • La variant cover de ce numéro, dessinée par Ben Bates, assombrit Man Ray, Sally Pride et Mutagen Man. Les sollicitations des comics (et donc des couvertures) étant révélées trois mois en avance, permettait d’entretenir le mystère sur les mutants qui feraient leur apparition dans cette mini-série. À savoir qu’aucune autre couverture n’avait jusqu’ici montré les trois nouveaux personnages, dont deux étaient déjà très bien connus des fans à travers d’autres univers.

Couvertures

  • Regular cover – Andy Kuhn.
  • Cover Subscription – Ben Bates. Pour ceux qui possèdent un abonnement dans leur comics shop.

En s’appuyant sur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s