TMNT Universe #11 (IDW Publishing)

couverture-freddie-williams-tmnt-universe-9-idw-tortues-ninja-turtles_1Toad Baron’s ball
TMNT Universe #9
couverture-freddie-williams-tmnt-universe-10-idw-tortues-ninja-turtles_1Toad Baron’s ball
TMNT Universe #10
The Jersey Devil
TMNT Universe #11
Pantheon family reunion
TMNT #71
Pantheon family
reunion
TMNT #72
Numéro précédent Aller en page principale Numéro suivant
Histoire : Sophie Campbell et Bobby Curnow
Scénaristes : Rich Douek
Illustrateurs : Aaron Conley
Coloriste : Triona Farrell
Lettreur : Shawn Lee
Rédacteur: Bobby Curnow
Éditeur: Ted Adams

Édition
IDW Publishing

Pages : 24
Prix : $ 4.99

Couvertures
Freddie Williams
Yacine Elghorri
Aaron Conley

Première édition
21 juin 2017 (VO)
– (VF)

Réimpression
TPB TMNT Universe Vol. 3, Karai’s path (14 mars 2018)

Une voiture roulait à toute vitesse dans les bois. Il s’agissait du bolide que Sally Pride avait quelque peu bricolé. Man Ray qui l’accompagnait craignait qu’ils se fassent prendre par la police, mais elle avait également ajouté à son bijou des radars de radars de police. Son ami était surpris. En réalité, elle avait appris beaucoup de chose chez Null et s’était entraîné le plus clair de son temps sur de nombreuses machines de simulation de pilotage. Visiblement, Man Ray n’avait pas eu la même chance, et alternait la prison et le combat à mort afin de devenir le soldat ultime pour lequel il avait été créé.
Cette petite sortie nocturne avait pour but de rechercher une mystérieuse créature qui avait été aperçue par les riverains depuis plusieurs mois alentour. Il était appelé le Jersey Devil mais personne ne l’avait encore réellement vu. Certains le décrivaient comme une bête sauvage bipède. Man Ray y voyait potentiellement un mutant. Ils devaient en avoir le cœur net.

Dans les bois, d’autres personnes étaient à la recherche de la mystérieuse créature. Un groupe de quatre individus très bien armés. Leur chef, Fist, était en contact avec madame Null, qui les avait engagés pour retrouver la créature qui s’était échappée de ses laboratoires. Pour cela, ils allaient devoir redoubler d’efforts, car elle voulait le fugitif vivant. Les hommes activèrent un bocal sur le dos et du mutagène se déversa dans leurs veines. Ils devenaient bientôt des loups mutants.
Man Ray était décidé à intégrer le Jersey Devil à leur équipe. Lui offrir un toit et de la solidarité, comme ils l’avaient toujours fait. Mais c’était aussi l’occasion de renforcer leurs rangs depuis ce qui était arrivé à Slash (TMNT #70). Sally Pride, cherchant à réconforter son ami raie, ne vit pas quelque chose surgir des bois et se mettre en travers de la route. Freinant, la créature se jeta sur le toit de la voiture afin de l’éviter avant de terminer dans le fossé. La lionne dégainait son pistolet tandis que la créature se précipitait sur elle, crocs en évidence. Très vite, tous deux se ravisèrent ; il s’agissait lui aussi d’un mutant, le fameux Jersey Devil, un chacal du nom de Dreadmon.
Après les avoir aidé à sortir la voiture du fossé, Ray et Dreadmon faisaient plus amples connaissances. Le chacal, avant de tomber sous la main de madame Null, vivait au Congo dans un petit village ravagé par le Revolutionary United Front. Heureusement pour lui, les assaillants cherchaient n’importe qui pouvant tenir une arme et se battre à leurs côtés. Malgré son jeune âge, Dreadmon fut alors enrôlé dans cette armée. Après la guerre, il vivait dans la rue et sans argent, il accepta l’offre d’un scientifique qui lui proposait une forte somme en échange de quelques expériences. C’est ainsi qu’il devint un chacal mutant. Voyant que Dreadmon semblait regretter son état actuel, Man Ray préférait s’en aller. Il comprenait à présent le point de vue d’Old Hob qui détestait les humains devenus mutants, rejetant leur condition de « monstre » (TMNT #39). Sally Pride refusait de laisser le mutant seul, alors qu’ils avaient au contraire besoin de se serrer les coudes. Cherchant à raisonner Ray, ils furent tous trois interrompus par Fist et ses hommes, crocs et griffes sortis, armes à la main. Le cauchemar des Mutanimals se répétait de nouveau (Desperate measure). Man Ray se jeta sur Sally pour la protéger des tirs et reçut trois fléchettes. Inconscient, il fut ramené dans la voiture. Les trois mutants s’apprêtaient à partir en trombes, mais l’un des soldats, Waster, soulevait déjà l’arrière du véhicule pour les empêcher de fuir. Ray, reprenant ses esprits, sorti ses bras de la fenêtre et tira une salve au fusil à pompe au visage du mutant qui retenait les roues du véhicule. Celui-ci l’empoigna au même moment, l’œil fumant. Les deux rescapés partirent au plus vite.

Dans le véhicule, loin du danger, Sally réfléchissait à comment sauver son ami. Dreadmon n’avait qu’une envie, partir loin d’ici. Mais la lionne ne pouvait laisser son meilleur ami entre les mains de leurs pires ennemis. Ils s’étaient toujours serrés les coudes, dès la période où ils étaient retenus en captivité dans leurs cages à Null Industries.
Les quatre mutants étaient à la recherche du véhicule de Sally, qu’ils ne tardaient pas à pister. Deadaim, en tant que sniper aguerrit, attendait l’angle opportun pour tirer dans les roues de la voiture qui fit un tonneau. Sally attendait qu’ils s’approchent, et lorsque l’un des monstres arracha sa portière, elle tira à tout va. Waster perça de son poing le toit de la voiture pour en sortir Dreadmon, qui s’échappait par la portière arrachée avant de se faire stopper net par Deadaim qui l’avait en joue. Fist calmait ses ardeurs, lui rappelant qu’ils n’étaient pas là pour le tuer, mais bien pour lui proposer de revenir. S’il tenait un discours de haine prônant la suprématie des espèces, un argument n’était pas négligeable : Fist avait la capacité de redevenir humain à volonté avec la technologie qu’il possédait sur son dos. Dreadmon pourrait ainsi en bénéficier et regagner son apparence originale. Lui tendant son révolver, il n’attendait que la réponse du chacal qui s’était juré un jour de ne plus jamais tenir une arme à feu. En représailles, Waster saisit Sally dans les airs pour la briser au sol. Au même moment, Ray, qui s’était mis au volant du véhicule de leurs ennemis, renversa le mutant. Ses deux amis montèrent avant d’essayer de prendre une nouvelle fois la fuite. Les quatre loups se lancèrent à leur poursuite. Waster, de sa force colossale renversa le bolide. Alors que Ray donnait une de ses armes à Dredmon, Fist arrachait le toit de la voiture tout en arrêtant les balles tirées sur son bras. Après avoir asséné quelques coups à Ray, il fut mis en joue par Dreadmon qui hésitait à tirer. Ce n’était pas le cas de Sally, qui au volant, fit feu en pleine tête du loup. Son corps gisait bientôt aux pieds de ses trois compagnons, mais il n’était pas mort. Le moins du monde. Se relevant, une balafre laissait apparaître un squelette robotique sous ses chairs.

Après avoir parcourus plusieurs kilomètres pour échapper à leurs quatre chasseurs, les deux Mutanimals et Dreadmon firent une halte. Ray concédait s’être trompé au sujet du mutant qui avait toute sa place parmi leur équipe et l’invitait volontiers. Mais Dreadmon était plus enclin à rester dans cette forêt qui lui plaisait beaucoup, quitte à devoir être chassé par les hommes de Null. Il voulait être libre. Il partit dans les bois tandis que Ray et Sally reprenaient le chemin pour New York.


Personnages

Mighty Mutanimals

Null Industries

Autre

Autour du numéro

  • L’immatriculation de la voiture conduite par Man Ray et Sally Pride au début du numéro est MTNT, anagramme de TMNT, Teenage Mutant Ninja Turtles.
  • Ce n’est pas la première fois qu’un univers des TMNT mentionne le Jersey Devil et encore moins certaines autres créatures légendaires. En effet, dans le film de 2007, la petite créature rouge que Raphael affronte dans un restaurant était ce terrible diable. Par ailleurs, ils mentionnent Big Foot, qui était également présent dans le film de Kevin Munroe mais aussi dans l’épisode La chasse au Big Foot (S3 E2) de la série de 2012.
  • La chanson dont fait référence Fist est « Two out of three ain’t bad » de Meat Loaf.
  • Les quatre mercenaires de Null sont une référence au terrible Gang of four qui tua les Mighty Mutanimals chez Archie Comic. Seul Deadaim possède un nom légèrement différent de Dead-Eye, tous les autres sont identiques. D’après Bobby Curnow sur le forum The Technodrome, ces noms ont été donnés par Rich Douek. Il s’agirait donc peut-être d’un clin d’œil de l’artiste, mais visiblement pas des scénaristes. À moins qu’il s’agisse d’une manière détournée d’éviter un spoil sur la série. En effet, suite à notre révélation du Brussels Comic Con sur les personnages de Manmoth et Jagwar, Bobby Curnow répondit sur le forum anglophone que Dreadmon (qui apparaissait aux côtés de Jagwar dans les Archie Comics) ne serait pas dans le comic d’IDW Publishing. Visiblement, il voulut tout faire pour qu’au moins la venue de ce personnage ne soit pas spoilée, contrairement aux deux précédents.
  • Il s’agit du premier numéro de TMNT Universe qui ne comporte pas de Back up story. En échange, le numéro est rallongé de quatre pages.

Couvertures

  • Regular Cover – Freddie Williams
  • Cover RI – Yacine Elghorri. 10 copy Retailer Incentive cover.
  • Cover Subscription – Aaron Conley. Pour ceux qui possèdent un abonnement dans leur comicshop.

 

Galerie

 

En s’appuyant sur
tmnt-ninjaturtles.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s