Usagi Yojimbo Vol. 2 #1 : Shades of green, part. 1 (Mirage Publishing)

The crossing
(Usagi Yojimbo #10)
The treaty
(Shell shock)
Shade of green
(Usagi Yojimbo Vol. 2 #1)
Shade of green
(Usagi Yojimbo Vol. 2 #2)
Shade of green
(Usagi Yojimbo Vol. 2 #3)
Numéro précédent Revenir aux crossovers
TMNT / Usagi Yojimbo
Numéro suivant
Histoire : Stan Sakai
Illustrateur : Stan Sakai
Lettreur : Stan Sakai
Couleur : Tom Luth

Édition
Mirage Studios

Pages : 20 (27 avec la back-up story).
Prix : 2,75 $

Première publication
Mars 1993 (VO – Mirage Publishing)
15 septembre 2006 (VF Paquet)

Rééditions
1997 (Shades of Death, Dark Horse Comics)
– (VF)

Sur le flanc d’une montagne, Usagi et son ami Gen étaient pris au piège. L’étroit chemin était fermé des deux côtés par des ninjas du clan Neko. Se livrant à une importante bataille, les deux compagnons parvenaient sans trop de difficulté à repousser les ennemis. Le flanc ne lui laissant pas assez d’espace pour les dépasser en nombre, l’assaillant se repliait bientôt pour laisser place aux archers. Pas le choix, il fallait sauter ! Le lapin se jeta le premier dans le vide, une rivière se trouvant en contrebas. Le rhinocéros n’était pas très enthousiaste quant à cette idée, mais n’avait guère le choix. Une fois à l’eau, ils durent encore lutter contre les rapides.

Après quelques kilomètres à la dérive, les deux compagnons purent sortir, épuisés, de l’eau. Gennosuke rencontrait pour la première fois ces étranges ninjas. Usagi les connaissait, ils avaient combattus ensemble contre le seigneur Tamakuro. Aujourd’hui ce n’était pas particulièrement contre eux qu’ils en avaient. Usagi avait plutôt le pressentiment qu’ils gardaient la zone et avaient pour ordre de tuer tous intrus. Le ton commençait à monter entre le lapin et le rhinocéros, cherchant à trouver des excuses pour avoir emprunté ce chemin. Soudain, ils entendirent un bruit dans les buissons alentour. Sur leurs gardes, ils étaient prêts à dégainer leurs sabres. Voyant une curieuse créature brune sortir, ils lui sautèrent dessus. L’individu, un rat à la tenue rose, les maîtrisa tous deux avec son bâton. Il en espérait plus des samurais, bien qu’ils venaient déchaper aux rapides. Le vieux rat se nommait Kakera, il les avait observé se débattre dans la rivière. Il les invitait à rentrer au village avec lui. Sa soupe devait être froide mais ils pouvaient manger aussi. Il répondrait ainsi à leurs questions.
Une fois arrivés au village, les deux compagnons purent se ravitailler dans la demeure du vieillard. Il leur apprit que les Neko ninjas avaient encerclés le village depuis deux jours. Ils étaient les seuls à avoir pu pénétrer dans la zone qu’ils gardaient. Gen s’attendait à ce qu’il leur annonce qu’ils possédaient quelque chose de valeur sans doute. Non en réalité le clan ninja voulait mettre la main sur le rat.

Dans une forêt à quelques kilomètres du village, le Neko Clan continuait d’élaborer ses plans pour mettre la main sur Kakera. Chizu, kunoichi et sœur de l’ancien chef du clan, le défunt Shingen, voulait lever le camp. Ce combat fatiguait plus qu’autre chose les derniers hommes qu’il leur restait. Mais Gunji, autre grand chunin de leur petite armée n’était pas de cet avis. Leur seigneur, Hikiji, devait voir que le Neko Clan était toujours une redoutable armée. Gunji était dégouté qu’il ait recruté le clan Komori plutôt que le sien pour ses récentes opérations. Cela ne faisait ni chaud ni froid à Chizu, qui ne voyait pas en quoi il fallait craindre ce clan. Mais son rival ne l’entendait pas de cette oreille. Il n’acceptait pas qu’elle puisse prendre la tête du clan, pas une femme ! Il fallait quelqu’un de plus fort pour en devenir jonin. Mais ils allaient devoir remettre à plus tard leurs différends. Chizu avait entendu quelque chose à l’extérieur ; deux espions Komori, des chauves-souris, venaient de se faire repérer. L’un des ninjas lança son kusarigama pour en capturer un, mais les espions étaient de redoutables guerriers avec des lames au bout des ailes. Après avoir abattu son assaillant, le Komori reprit son envol, trop tard. Gunji l’abattit d’un coup de sabre dans le dos, à peine avait-il eu le temps de s’élever du sol. Chizu tua le second espion, lui lançant quelques shurikens dans la poitrine. Elle devait bien le reconnaître, le chunin avait raison, les Komori étaient dangereux. Ils devaient leur déclarer la guerre !

Gen s’impatientait, pourquoi Kakera était-il aussi important ? Le rat voulait attendre les autres ninjas qu’il avait fait venir. Bougon, le rhinocéros le contredisait, ils n’avaient pas été appelés, lui et Usagi étaient arrivés là par pure hasard. Pas pour le vieux rat. Au même moment, un jeune apportait un paquet entre ses mains. Il disait l’avoir ramassé à la rivière, ainsi que bien d’autres, tous identiques. Kakera ouvrit avec appréhension le tissu ; s’y trouvait une tête. Les ninjas qu’il attendait avaient tous été décapités. Bientôt, les deux samurais auraient les réponses à leurs questions. En attendant, le vieil homme demanda à ce qu’on lui ramène quatre tortues de la rivière.
Une fois les quatre reptiles apportés, Kakera les plaça au milieu de la salle. Il versa de l’eau sur les tortues avant de prononcer une incantation. Les poils d’Usagi se dressaient tandis que le vieux rat était comme possédé. Soudain les tortues au sol se transformèrent en fumée colorée et laissèrent place à quelques centimètres au-dessus du sol aux Tortues Ninja.


Personnages présents

Autour du numéro

  • Ce numéro est le premier du second volume des comics d’Usagi Yojimbo. Cela est marqué par un changement d’éditeur, puisqu’à présent Stan Sakai est publié chez Mirage Publishing, la maison de Peter Laird et de Kevin Eastman, ses vieux amis. En effet, sentant que Fantagraphics changeait drastiquement de ligne (pour en savoir plus), Stan préféra trouver un nouvel éditeur qui respecte ses choix. Rejoindre Mirage était extrêmement confortable pour lui, d’autant plus qu’en 1992, Eastman et Laird cherchaient à accroître le nombre de titres pouvant être publiés chez eux, et non plus uniquement les TMNT.
    C’est à cette occasion que le crossover avec les Tortues Ninja a été lancé, en trois numéros. Le comic du lapin rōnin put ainsi avoir une version colorisée par Tom Luth. À noter que cette coloration disparut lors de la réédition chez Dark Horse Comics, qu’il rejoint dès fin 1995.
  • Le passage de Fantagraphics Books à Mirage Publishing s’est fait très rapidement. En mars 1993, sorti le 38e et dernier numéro du premier volume, le même mois que ce numéro-ci.
  • Stan Sakai révèle que cette aventure aurait pu s’appeler Cats and turtles (Neko : chat) ou bien encore Turtles and mirages, en hommage à son arrivée à Mirage Publishing.
  • Kakera, créé pour cette aventure, est un rat physiquement inspiré de Splinter. Son nom est d’ailleurs lui-même la traduction du mot splinter.

Story boards

Galerie

Source